Version Bêta
Vous accédez à cette page dans sa version bêta. Si vous souhaitez afficher la version normale, cliquez ici

Cela ne vous aura pas échappé si vous avez récemment pris le TGV à Paris, Marseille ou Rennes (entre autres gares concernées) : depuis 2017, un système de portiques est graduellement mis en place sur les quais, pour permettre un embarquement automatisé et sécurisé des voyageurs.

Cela vous déconcerte ? Pas de panique : nous vous expliquons comment cela fonctionne.


A quoi ça ressemble ?

Mieux qu'un long discours, voici, en photo, en quoi consistent les portes automatiques mises en place à l'extrémité des quais :




Pourquoi avoir mis en place des portes d’embarquement ?

Les portes d’embarquement permettent de vérifier les titres de transport, de réguler l’accès au quai et de garantir plus de sérénité à bord.

Ainsi, les contrôleurs et les agents de gare peuvent se consacrer à un service plus attentionné et personnalisé. Ils demeurent présents à côté des portes d'embarquement en cas de problème, et ils effectuent des contrôles complémentaires des cartes de réduction, abonnements, etc.

Ils vous accompagnent durant tout votre voyage !

Dois-je anticiper mon arrivée en gare ?

Pas plus qu'à l'accoutumée. L’accès au train peut toujours se faire à partir de l’affichage de la voie, en général 20 minutes avant le départ du train. Comme aujourd’hui, vous pouvez accéder au TGV jusqu’à 2 minutes avant le départ.

Néanmoins, pour votre confort, nous vous conseillons d’anticiper de quelques minutes votre arrivée en gare.

Il y a trop de queue, je vais rater mon train !

Mais non ! Pas d'affolement : les dispositifs ont été conçus pour garantir un bon débit et une fluidité optimale. Des études de flux approfondies ont permis de confirmer que tous les clients peuvent franchir le dispositif dans le temps imparti.

Et comme on n'est jamais trop prudent, en cas d’incident ou de nécessité, le chef d’embarquement a la possibilité d’ouvrir les portes et de permettre aux clients d’accéder directement au train.

Accès réglementé au quai : le cas des accompagnants.

Afin de garantir un embarquement fluide, ponctuel et sécurisé, le système de portes implique que seules les personnes munies d'un billet peuvent franchir les portiques (décret n°2016-541). Il faudra donc faire vos adieux aux personnes qui vous accompagnent avant de franchir le portique. Vous verrez : le départ n'en sera que plus léger !

Quand c’est vraiment indispensable, il sera toujours possible de permettre à un accompagnant de vous escorter jusqu'à votre wagon. En ce cas, vous pouvez demander au chef d’embarquement une autorisation de passage. En fonction de la situation, celui-ci jugera de la possibilité de vous laisser passer.

Comment dois-je présenter mon billet ?

Les lecteurs des dispositifs d’embarquement reconnaissent tous les types de supports : billets imprimés (IATA), QR code imprimés ou QR code sur smartphone, cartes des clients Grand Voyageur.





En cas de problème de lecture de votre titre, adressez-vous à un agent qui vérifiera la validité de votre titre et vous ouvrira les portes.

Il faut présenter le code-barre sur le lecteur (au verso du billet IATA ou au recto des cartes GV). En cas de présentation d’un e-billet sur smartphone, stabilisez l’écran de votre téléphone, à une dizaine de centimètres du lecteur. Votre billet sera ainsi reconnu par le dispositif.

Si vous n'avez plus de batterie sur votre appareil, rapprochez-vous d'un agent : de façon exceptionnelle, avec votre nom, prénom et date de naissance, il pourra retrouver votre e-billet et générer votre QR code.

Si votre titre est valable mais ne permet pas d’ouvrir la porte, il convient de vous rapprocher d’un agent, qui vérifiera la validité de votre titre et actionnera le dispositif pour vous laisser passer.

Attention : le compostage reste obligatoire pour les titres classiques (billets IATA).

Plusieurs trains sur un même quai : comment s'y retrouver ?

Il se peut que deux trains soient prêts à l'embarquement de part et d'autre d'un même quai. Dans ce cas, observez bien les écrans qui surmontent les portes d'embarquement : ils vous indiqueront quelles portes empreinter, et de quel côté du quai vous attend votre train.

Voici un exemple d'affichage, avec un départ pour Nancy à gauche, et un départ pour Colmar, Strasbourg et Frankfurt à droite (train double) :




Je n’ai pas eu le temps de prendre un billet ; puis-je en acheter un dans le train auprès du chef de bord ?

Non, ce n’est pas possible. Seuls les voyageurs munis d’un titre de transport valable peuvent accéder au train.

En cas de fermeture des guichets, vous pouvez toujours acheter un billet sur les bornes en libre-service, sur l’appli ou le site internet Oui.sncf.

Vais-je être “recontrôlé” à bord ?

Oui, vous pouvez être contrôlé par le chef de bord qui vérifiera votre billet et les justificatifs éventuels liés à votre tarif.

Dois-je présenter mon titre de transport à l’arrivée ?

Non. Les portes s’ouvriront à votre passage.

Je voyage en groupe. Comment s’organise-t-on ?

Le responsable du groupe se présente auprès d’un agent. Si tous vos titres de transport sont enregistrés sur un billet collectif, vous devez vous retrouver avec tous les membres du groupe avant de passer le dispositif d’embarquement.

En cas de retard d’un membre du groupe, le chef de groupe fera passer tous les présents puis attendra le retardataire à côté du chef d’embarquement.

Si chaque membre du groupe dispose de son titre de transport, le responsable du groupe peut scanner les billets l’un à la suite de l’autre. Ainsi, les portes ne se refermeront pas à chaque passage ce qui permettra une meilleure fluidité.

Dans le cas de groupes d’enfants et notamment pour aider au port des bagages, le chef d’embarquement pourra accepter le passage d’un accompagnant par enfant.

Je suis « Grand Voyageur », puis-je prendre le train précédent ou suivant sans changer mon billet ?

Les clients Grand Voyageur Le Club uniquement bénéficient de l’accès au train suivant sans modifier leur réservation initiale. Les clients Grand Voyageur n’ont pas cette flexibilité.

D’autre part, l’accès au train précédent sans modification de réservation n’est plus possible pour aucun client.

Puis-je passer les portes d’embarquement avec des bagages volumineux ?

Oui, si vos bagages correspondent aux règles définies par l’entreprise (bagages pouvant être portés et rangés à bord aisément par le client et sans risque pour les autres voyageurs).

Vous êtes invité à vous présenter devant la porte PMR plus large que les autres pour faciliter votre passage.

Je voyage avec TGV PRO : dois-je faire la queue pour embarquer ?

Avec votre statut PRO, vous pouvez bénéficier d’une file dédiée qui vous garantit un accès plus rapide à votre TGV. L’accès PRO, rappelé sur l’écran haut de la porte d’embarquement, est placé à l’extrémité de l’arche la plus proche de votre train.



Dans quelles gares le système de portes d'embarquement est-il déployé ?

A l'heure actuelle, le système est en place dans une dizaine de gares :

  • Paris Gare du Nord
  • Paris Gare de l'Est
  • Paris Gare Montparnasse
  • Paris Gare de Lyon
  • Lille Flandres
  • Rennes
  • Nantes
  • Lyon Perrache
  • Lyon Part-Dieu
  • Aix TGV
  • Marseille
  • Et bientôt Valence TGV

MAJ le March 26, 2019 à 01:20 PM

Voir les questions similaires

Toutes nos rubriques d'aide

Avant de partir

  • Avant de partir
  • Train et bus : offre et services
  • L'Agence OUI : offre et services
  • Paiement et retrait
  • Après - vente
  • Compte client et fidélité
  • Informations légales et B2B
  • Aiguillage
  • TOP 3 DESKTOP PAGES AGENCE