Une nuit à Rome

Capitale italienne, Rome vous réserve ses bonnes adresses lorsque la nuit tombe sur son colisée. Partez à la découverte de la vie nocturne et passez un moment festif, jusqu'au petit matin. 

  • Anne Le Gal

    Auteur

    Indie-Guides.com

  • Mis à jour le

    22/03/2018

  • Destination

    La Massimina-Casal Lumbroso

La dolce vita à l’italienne se vit aussi la nuit à Rome. Itinéraire nocturne des bars du quartier du Pigneto aux clubs d’Ostiense, en passant par les salles de concerts préférées des Romains. Alors prenez l'avion direction Rome pour passer des soirées inoubliables !

Mes adresses de l’apéro au petit matin :

  • Bestia Mora Social Pub
  • Necci
  • Lo Yeti
  • Jerry Thomas Speakeasy
  • Mezzo
  • Pizzeria Sisini
  • Fariné
  • Fanfulla 5/a
  • Monk
  • Goa Club

Quartier des noctambules

Depuis une quinzaine d’années, le Pigneto se transforme et de nombreux bars et clubs y ont ouverts, faisant de ce quartier un des épicentres des nuits romaines.

Bestia Mora Social Pub fait partie de ces nouvelles adresses.Avec sa déco faite de mobilier de récup’, ce bar a un supplément d’âme qui en fait l’adresse parfaite pour commencer une soirée.

Bestia Mora Social Pub, Via del Pigneto, 156

>> Découvrez la dolce vita de Rome pendant votre weekend

Bars iconiques

Profitez de votre passage dans le quartier pour explorer quelques autres adresses incontournables. Parmi elles, le bar Necci, ouvert depuis 1924 ! Le quartier a depuis bien changé mais l’endroit reste le QG des artistes, cinéastes et écrivains du quartier.

Autre spot à découvrir : Lo Yeti, bar-librairie très agréable à l’heure de l’apéro. 

  • Necci, Via Fanfulla da Lodi, 68
  • Lo Yeti, Via Perugia, 4

Cocktails clandestins

Si vous êtes amateurs de cocktails, sans quitter le quartier, vous pourrez vous rendre à Mezzo, spécialiste du Vermouth, ce vin liquoreux né à Turin au XVIIIe siècle.

Pour une ambiance plus clandestine, rejoignez Jerry Thomas Speakeasy, un bar qui joue à fond la carte du bar époque prohibition (pour entrer, cherchez le mot de passe sur leur site).

  • Jerry Thomas Speakeasy, Vicolo Cellini, 30
  • Mezzo, Via di Priscilla, 25/a

Une bonne pizza romaine

Une petite faim ? Impossible de passer quelques jours à Rome sans goûter à ses fameuses pizzas. Mes adresses préférées pour déguster une bonne pizza romaine ? La Casa del Supplì pour ses pizzas à la coupe et ses traditionnels supplì (des croquettes de riz) et Fariné.

A la carte de ce restaurant : des pizzas uniquement ! Toutes sont excellentes.

  • La Casa del Suppli, Via San Francesco a Ripa, 137
  • Fariné, Via degli Aurunci, 6

>> Profitez de nos meilleures adresses où manger à Rome

QG des musiciens locaux

Pour poursuivre la soirée en musique, retrouvez de nouveau le quartier du Pigneto. Au 5/a de la Via Fanfulla, poussez une porte anonyme. Vous voilà à Fanfulla 5/a, quartier général de la scène musicale locale et salle de concerts accueillant quelques uns des meilleurs concerts alternatifs de la ville.

Incontournable pour tous les amateurs de musique.

Fanfulla 5/a, Via Fanfulla da Lodi, 5/a

Un jardin urbain survolté

Autre lieu iconique des nuits romaines, Monk est un lieu multiforme. Accueillant à la fois des concerts, des expos, des spectacles de danse et de théâtre, des lectures et des expériences culinaires, l’endroit séduit grâce à son immense jardin avec baby-foot géants et transats.

Surveillez la programmation, il s’y passe toujours quelque chose !

Monk, Via Giuseppe Mirri, 35

Le temps des nuits electro

Où se terminent les plus folles nuits romaines ? Au Goa Club, l’un des plus anciens et célèbres clubs de Rome installé dans le quartier d’Ostiense.

Dans ce club pouvant accueillir jusqu’à 700 personnes, la crème des DJ electro, techno, trip-hop, etc. (dont certains de renommée internationale) se succèdent aux platines jusqu’au petit matin.
Goa Club, Via Giuseppe Libetta, 13

>> Ne ratez pas les places incontournables de Rome

>> Y trouver un hôtel

Cet article vous a plu ? Partagez-le !