2 jours à Bruxelles avec 100 € en poche, c’est possible ?

Capitale de la BD, de la bière, de la frite, Bruxelles se positionne comme la nouvelle destination à petit prix d’Europe et tient le pari de vous faire venir avec 100€ en poche. Vous nous suivez ?

  • Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    11/03/2019

  • Destination

    Bruxelles

Façades de la Grand-Place à Bruxelles
Les façades de la Grand-Place - © iStock - adisa

Un billet de train à 10€ pour un trajet intra-capitales, une histoire de contes de fées dites-vous ? Avec Izy, l’offre low cost de Thalys, c’est désormais possible ! 

Dépenser moins de 100€ en un week-end à Bruxelles en 3 étapes :

  1. Le transport bon marché qui a tout d’un grand
  2. Dormir et se nourrir comme un roi à moindre coût
  3. Visiter la ville presque gratuitement

Première étape : le transport bon marché qui a tout d’un grand

Une rame Izy à destination de Bruxelles
© Thalys Izy

La question épineuse du transport est résolue par trois simples lettres : IZY. Le petit frère du Thalys vous fait traverser les frontières pour la modique somme de 15€ : à ce prix, il faudra cependant faire le voyage en strapontin. Mais – surprise – pour quatre euros de plus, à vous le siège tout confort digne du TGV ! Les plus audacieux tenteront même le tarif proposé à 10€, sans garantie de place assise.

>> Pour tout savoir sur Izy, c'est par ici !

Cependant, avec un peu de chance, s’il reste quelques sièges inoccupés, il vous sera possible de s’asseoir dès la fermeture des portes. A bord, Izy propose tout le confort d’un train normal : c’est en supprimant le service bar et en empruntant une voie ferroviaire moins rapide qu’il est possible de voyager à si bas prix. Résultat : 2h25 de trajet contre 1h15 avec Thalys, mais jusqu’à 70% d’économie !

Deuxième étape : dormir et se nourrir comme un roi à moindre coût

Manger une gaufre à Bruxelles
© iStock - agrobacter

Vous voici donc à la Gare du Midi. Si vous avez fait le choix de voyager debout pour l’aller et le retour, il vous reste 80€ en poche. Ici, plusieurs adresses proposent des nuits bon marché. Parmi elles, l’auberge de jeunesse Jacques Brel : comptez 33€ par personne pour une chambre double, ou 25€ dans un dortoir. Pour ceux qui ont voyagé assis, le budget restant avoisine les 60€. Notre conseil : en juillet et août, prévoyez d’emporter votre tente. En effet, pour la somme de 6€, vous avez la possibilité de planter votre toile dans le camping à ciel ouvert du quartier huppé d’Ixelles

Une fois bien installé, offrez-vous un repas de roi au marché de la place Flagey : comptez 15€ pour savourer des huîtres, une coupe de champagne et un cornet de frites croustillantes sur une table au soleil. Envie d’une pause sucrée ? Direction la biscuiterie Maison Dandoy, située rue au Beurre, pour déguster le célébrissime spéculoos belge ! A l’heure de l’apéritif, profitez des happy hours dans toute la ville, où la bière coule à flots. Le lendemain, pourquoi ne pas s’autoriser une virée shopping aux Halles Saint-Géry ? A moins de profiter du Bruxelles gratuit ? 

>> Découvrez ou redécouvrez 5 spécialités gastronomiques belges 
 

Troisième étape : visiter la ville presque gratuitement

La fin du week-end est proche, et votre pécule a fortement diminué. Voire, vous n’avez plus rien en poche. Pas d’inquiétude, un joli programme vous attend. Le centre historique se visite très facilement à pied : Grand-Place, Manneken Pis … suivez les parcours balisés sur une des nombreuses applis disponibles – gratuitement - sur votre téléphone ! 

Façades de la Grand-Place à Bruxelles
Les façades de la Grand-Place - © iStock - adisa

Le samedi matin, d’adorables bénévoles passionnés vous guident dans le Bruxelles Art Nouveau. Chaque premier dimanche du mois, le musée Magritte est gratuit, à partir de 14h30. Et enfin, cerise sur le gâteau, ketchup sur les french fries : la visite de Home Frit Home, le musée de la frite gratuit chaque premier week-end du mois. Il y a fort à parier que vous reviendrez vite passer un week-end chez nos amis belges !

Tous les tarifs cités ci-dessus sont en date de la mise à jour de l'article

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi