3 idées pour profiter de l'été indien

Si l’automne est synonyme de balades en forêts et de week-ends à la campagne, c’est aussi le bon moment pour s’offrir un séjour balnéaire à moindre coût dans des lieux prisés de la foule l’été, beaucoup plus accessibles en septembre et en octobre !

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    12/09/2019

Direction le sud de la France pour profiter des ultimes rayons du soleil et de plages quasi-désertes, là où les cigales chantent encore et où l’été se fait indien. De la Riviera niçoise aux criques de Porquerolles, l’automne est doux sur la Méditerranée.

Préparez votre week-end pour l'été indien :

Plage de Saleccia, Saint-Florent, Haute-Corse - © Istock - pkazmierczak

Un long week-end sur la Riviera niçoise

Il vous reste quelques jours à poser ? Faites vos valises, embarquez un maillot de bain et partez à la découverte de Nice et ses environs. En pleine ébullition, la ville renouvelle sa scène culinaire et artistique : découvrez le tout nouveau « food court » installé dans l’ancienne gare Gare du Sud, offrez-vous un « sunset drink » au très tendance Plongeoir, à pic sur la Grande Bleue, avant de terminer votre soirée chez Davia, le restaurant de Pierre Altobelli, un chef niçois passé chez les plus grands, et de goûter aux typiques raviolis niçois.

Promenade des anglais, Nice - Côte d'Azur - © Photononstop - Luigi Vaccarella - Sime

Le lendemain, prenez le train jusqu’à Villefranche-sur-Mer pour une promenade sur le littoral. De là, les plages de Saint-Jean Cap Ferrat ne sont plus très loin : Passable ou Paloma Beach sont quasi-désertes à cette époque de l’année, profitez-en !

L’ancienne Gare du sud : 35, avenue Malaussena 06000 Nice
Le Plongeoir : 60 Boulevard Franck Pilatte, 06300 Nice
Davia : 11bis Rue Grimaldi, 06000 Nice
Paloma Beach : 1 chemin de Sainte-Hospice

>> Découvrez les 5 plus belles plages de la Côte d'Azur

Découvrir un coin de Corse ultra-préservé, le Cap Corse et Erbalunga

La tendance de l’année est au « slow travel » : prenez donc le temps de voyager en train jusqu’à Marseille et d’embarquer sur un ferry à destination de Bastia. 11 heures de traversée, certes, mais 11 heures de bleu méditerranéen à perte de vue avant de fouler les terres du nord de l’île.

 

Anse d'Aliso, Cap Corse - © Istock - Naeblys

Préservé et authentique, le Cap Corse est une destination d’initiés, tout particulièrement en ce début d’automne. À vous les routes bordées des fameuses villas d’Américains – ces maisons construites à la fin du XIXe au retour des Corses partis faire fortune aux Etats-Unis –, les superbes plages de Lotu et Saleccia, les charmantes ruelles d’Erbalunga.

Un week-end à Porquerolles, bijou des îles du Levant

Une envie de Caraïbes, de criques aux airs de lagon et d’eaux cristallines ? Nul besoin de prendre l'avion ! Prenez le train pour Hyères et poursuivez votre chemin jusqu’au port. Grimpez à bord du bateau-navette et observez les contours de l’île de Porquerolles se dessiner peu à peu.
Le bijou des îles du Levant se prête parfaitement à un week-end de deux ou trois jours hors-saison. À vélo ou à pied, parcourez les sentiers de sable bordés de pins, respirez les parfums entêtants, arrêtez-vous sur l’une des nombreuses petites plages en chemin pour piquer une tête dans une Méditerranée émeraude, visitez la nouvelle et design Fondation Mérignac…

Île de Porquerolles - © iStock-nikitje

Dès 17h, l’île devient déserte avec le départ des derniers bateaux, ramenant les touristes sur la terre ferme. C’est alors le moment pour se rendre sur la magnifique plage en croissant de lune de Notre-Dame, avant de rentrer tranquillement à l’hôtel. S’ils sont peu nombreux à Porquerolles, vous devriez facilement trouver une chambre à L’Auberge des Glycines ou au Mas des langoustiers à cette période de l’année !

Fondation Mérignac : Piste de la Courtade, 83400 Hyères
Auberge des Glycines : 22 Place d'Armes, Île des porquerolles, 83400 Hyères
Mas des langoustiers : 83 400 Île de Porquerolles 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !