4 idées tendance pour déconnecter au ski

Envie de couper avec le bruit de la ville ? De faire une pause avec son téléphone et les réseaux sociaux ? Et de vraiment vous relaxer ? Direction la montagne avec, au programme, les toutes nouvelles activités peace & cool du moment.

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    18/10/2019

Si hier on allait « au ski », aujourd’hui c’est « à la montagne » que l’on se rend ! Un changement radical d’état d’esprit, mais aussi de comportement, qui s’inscrit notamment dans le développement constant d’activités annexes. Et si l’engouement pour le sport santé est important, les nouvelles disciplines - à l’image du snowga et du taï-ski - sont, elles aussi, fortement recherchées.

>> Prenez le train pour aller à la montagne

© Istock - julief514

Découvrez les activités pour déconnecter à la montagne :

Le snowga

Nouvelle étonnante déclinaison de la pratique du yoga : le snowga ! Une discipline qui consiste à enchaîner les postures sur un terrain enneigé ; skis ou non aux pieds. Et si on peut le pratiquer sur les pistes spécifiques, comme sur celle de ski-yoga de Morzine (descendez à la gare de Cluses à 25 km ou de Thonon-les-Bains à 50 km), ou celle de Saint-Moritz en Suisse, on peut également s’y essayer dans un jardin, à condition qu’il soit recouvert de poudreuse.

© Istock - Sergej Sverdelov

Où en faire également ? À La Clusaz (arrêt à la gare d’Annecy) où Katy Misson, passionnée des montagnes et diplômée d’état, l’enseigne également. À la clé : plus de calories brûlées grâce au froid, mais aussi des bienfaits décuplés, notamment par le biais de la respiration. S’il est inutile d’avoir un niveau confirmé pour s’y essayer, en revanche mieux vaut ne pas proposer cette activité aux enfants : ces derniers pouvant être plus sensibles au froid.

Le taï-ski

Co-inventée par Cathy Breyton, une ancienne  skieuse de l’Équipe de France et championne du monde de vitesse, cette discipline mélange taï-chi et ski et permet d’assurer, grâce à un travail sur l’équilibre et le relâchement, une meilleure coordination du corps dans le mouvement. Si les skieurs confirmés pourront ressentir de nouvelles sensations et skier de façon plus fluide, cette pratique est surtout indiquée pour les débutants qui pourront ainsi se libérer de leurs éventuelles craintes et appréhensions.

© Istock - Beatrice_Tomas

Côté équipement, une paire de skis et des bâtons suffisent pour pratiquer les différents mouvements, qui reprennent des gestes spécifiques au taï-chi en y intégrant des exercices de visualisation et d'équilibre. Où pratiquer cette activité ? Sur le domaine skiable du Grand Tourmalet dans le département des Hautes-Pyrénées (accessible via la gare de Tarbes), en vous renseignant auprès de l’ESF de La Mongie.

Le snooc

Do you snooc ? Engin mis au point pour les amateurs de glisse douce, à mi-chemin entre luge et ski de randonnée, le snooc permet de profiter du grand air, des spectaculaires paysages de montagne et des sensations liées à la descente. Concrètement, il s’agit d’un modèle avec un ski court surmonté d’une assise. On s’y installe, à environ 20 cm du sol et on dévale doucement la piste, en tournant, comme en ski, aidé par ses pieds. La chute n’est plus un gros risque !

© Istock - Crystal Alatorre

Pas besoin d’autre matériel qu’une paire de gants, d’une tenue chaude et de chaussures après-ski. Très pratique, il s’adapte aux remontées mécaniques, et est accepté dans de nombreuses stations. Parmi elles : Serre-Chevalier, Les Aillons Margériaz (via la gare de Chambéry) ou encore La Plagne. Pour une location comptez environ 5 € l'heure, 15 € la demi-journée et 20 € la journée complète.

La marche afghane

Pour poursuivre vos découvertes, pourquoi ne pas essayer la marche afghane ? Cette technique de respiration rythmée coordonnée avec la marche consiste à synchroniser son souffle sur ses pas pour retrouver plus de sérénité, améliorer sa posture, mais aussi relancer les circulations sanguines et lymphatiques.

© Istock - andresr

Pour s’y essayer, on peut très bien se diriger vers la station de Samoëns en Haute Savoie (avec stop à la gare de Cluses), où cette expérience relaxante et quasi-méditative est proposée avec un guide (de 24 à 36 €). Où alors viser, en solo, les plus beaux spots de randonnées : le Charmant Som, à 25 km de Grenoble, (départ au col de Porte et accès et arrivée à la bergerie du Charmant Som après 5 km) ou encore la Montagne de Sulens, à Manigod (accessible par la gare d’Annecy), avec aller-retour via le col de Plan Bois.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !