5 bonnes raisons de choisir les stations des Grisons

Il existe des centaines de raisons pour partir en vacances dans les stations de ski des Grisons, le plus grand et le plus sauvage des cantons suisses… Voici les 5 premières !

  • Alexandra Chassin

    Auteur

    Journaliste

  • Mis à jour le

    27/10/2016

  • Destination

    Davos

Partir au ski en Suisse, un choix loin d'être neutre, et ce Top 5 saura vous en convaincre !

1- La Montagne en XXL

Au carrefour des cultures germaniques et latines, Les Grisons constituent le plus vaste des cantons helvètes, une forteresse naturelle enfourchée sur les Alpes, royaume des bouquetins et du ski de fond. 1 000 sommets, 150 vallées et 600 lacs se partagent ce territoire grandiose ombré de forêts : la nature, déjà si plaisante en Suisse, explose ici par sa pureté et son immensité car le plus grand canton du pays n’héberge que 2,5 % de la population.

Presqu’entièrement montagneux, Les Grisons affichent une cinquantaine de stations de ski dont Arosa, Davos et bien sûr Saint-Moritz, réputée pour ses nombreux palaces alpins, ses cures thermales et matchs de polo sur glace.

2- Le paradis du ski de fond

Le canton des Grisons est la destination rêvée des amoureux du ski de fond ! La région accueille d’ailleurs l’Engadin Skimarathon, une course sportive de 42 km où se mesurent chaque année près de 13 000 fondeurs. Si Saint-Moritz, qui organisa par deux fois les Jeux olympiques d’hiver, offre des possibilités de ski de fond incroyables sur tous les points de vue, Davos ville la plus haute des Alpes, propose des pistes adaptées à tous les niveaux : circuits doux et romantiques, pistes de coupes du monde dans la vallée de la Flüela, pistes nocturnes ou pistes spéciales pour chiens… On ne plaisante pas avec cette activité !

Le choix des destinations est donc très varié, qu’il s’agisse du domaine de Flims-Bargis-Trin-Sagogn qui surplombe les gorges du Rhin, des forêts et prairies enneigées de la haute vallée de Lenzerheide ou du Val Müstair, patrie de Dario Cologna, champion du monde de la discipline. Les Grisons, c’est vraiment « the place to ski de fond » !

ski de fond, Suisse

3- Des pistes pour les pros de la luge

Si les habitants des Grisons ne plaisantent pas avec les pistes de ski de fond, ils ne plaisantent pas non plus avec les pistes de luge dont certaines affichent un niveau plus que technique. Dans le domaine skiable Darlux, en plein cœur du canton, un télésiège transporte les aventuriers jusqu’au départ d’une piste bosselée toute en pentes raides et virages serrés, pour une descente de 4 kms particulièrement sportifs jusqu’à Bergün.

Un peu moins physique, mais plus longue de 2 km, la piste reliant Prada à Bergün est la première piste de luge éclairée de Suisse : y parvenir est déjà une aventure car on y accède grâce à un train qui traverse un viaduc vertigineux et un tunnel hélicoïdal à vous donner le tournis ! Pour les plus petits (et surtout leurs parents !), le spot incontournable de la luge se situe plutôt sur les hauteurs du village de Fideris, tout au nord des Grisons. La piste, qui s’étend sur 12 km est absolument extra à descendre en pleine nuit avec une frontale : rires et sensations fortes garantis !

4- Découverte des sports funs à Savognin

Situé dans la haute vallée du Surses, entouré de pics abruptes et de gorges sans fonds, le village de Savognin se distingue par ses clochers et ponts médiévaux. Niché dans le plus grand parc naturel du pays, ce vieux site montagnard surfe néanmoins sur la pente des sports d’hiver et propose toute une kyrielle d’activités hivernales comme des parcours en raquettes balisés, un sentier panoramique des crêtes, des kilomètres de pistes de luge et de ski de fond…

Mais le plus sympa, c’est assurément le CUBE Active Park Tigignas qui met à disposition des engins de sport fun comme l’airboard, le ski fox, le snow cycle ou le balancer. Une expérience hors norme pour curieux sportifs !

Village de Savognin, Suisse

5- Retour en enfance, sur les traces d’Heidi

Certains l’ignorent encore mais c’est à Maienfeld, tout au nord du canton des Grisons, que l’écrivaine Johanna Spyri a créé le personnage de Heidi, cette petite orpheline venue habiter chez son grand-père dont elle bouscule la vie paisible en alpage. Traduite en 50 langues et éditée en autant de millions d’exemplaires, adaptée sous forme de documentaires, de films et de dessins animés, l’histoire de cette petite héroïne est indissociable de l’image romantique que l’on se fait de la Suisse.

A Maienfeld, la fiction rejoint la douce réalité et les visiteurs peuvent mettre leurs pas dans ceux de la « petite fille des montagnes », dans la nature même qui a inspiré le décor de son histoire.

 

Vous aimerez aussi :

Les plus beaux marchés de Noël en Suisse
Visiter Berne en hiver
Sports d'hiver en famille à l'Alpe d'Huez


 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi