Art et culture à Bâle

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    03/04/2015

  • Destination

    Bâle

L’art est partout à Bâle. Vous en trouverez dans de nombreux musées et à de nombreux endroits de la ville.

40 musées, du musée d’histoire au musée d’art moderne

Près de 40 musées hébergent des expositions de renommée mondiale – ceci est unique en Suisse, une telle richesse est également rare au niveau mondial. Dédiés à différentes thématiques, ces musées sont là pour tous les goûts et ont, pour certains d’entre eux, déjà écrit une page d’histoire. Le Museum für Gegenwartskunst a été par exemple le premier de son genre au monde. Et le Kunstmuseum Basel est considéré comme une des plus anciennes collections d’art ouverte au public dans le monde entier.

L’art en plein air

Que vous vous promeniez à travers les ruelles de la vieille ville ou que vous vous reposiez sur un banc dans un parc, l’art est omniprésent. Serra, Borofski, Rodin ou Niki de Saint Phalle ne sont que quelques-uns des noms d’artistes qui ont décoré les rues bâloises de leurs œuvres.

Un paradis pour les amoureux du théâtre et les mélomanes

À Bâle, vous trouverez le plus grand théâtre de Suisse qui vous propose trois répertoires. Presque chaque soir, ce théâtre accueille de grandes productions de danse, opéra et comédie – il offre de plus un très large répertoire et beaucoup d’innovations. La ville jouit en outre d’une scène d’art mineur très animée qui assure beaucoup de divertissements sur les planches d’innombrables autres théâtres, caves de jazz et music-clubs.

Quand la culture prend vie

Saviez-vous que Bâle est l’une des dernières villes disposant encore d’un orchestre de classe mondiale ? Vous pourrez venir admirer l’orchestre symphonique de Bâle au Stadt-Casino. De plus, un grand nombre d’évènements culturels vous attend dans la ville et au bord du Rhin. Entre-autres, différents festivals de musique, comme par exemple la BScene, qui permet aux musiciens locaux de se retouver sous les feux de la rampe une fois par an.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !