Back Side. Dos à la Mode, au Musée Bourdelle

Du 5 juillet au 17 novembre 2019, le Musée Bourdelle présente l'exposition « Back Side. Dos à la Mode », imaginée par le Musée de la Mode de Paris et consacré aux vêtements vus de dos.

  • Samantha Bort

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    05/07/2019

  • Destination

    Paris

Le Musée de la Mode de la ville de Paris - Palais Galliera - a imaginé une exposition hors les murs, ne manquant pas d’inventivité pour pallier à sa fermeture pour rénovations. Dès le 5 juillet 2019, on se dirige au musée consacré au sculpteur Antoine Bourdelle, pour une expo qui sait honorer le corps, dans sa globalité.

Yves Saint Laurent, Robe du soir courte, Automne-hiver 1970-71 Yves Saint Laurent, Short evening gown, Fall-Winter 1970-71 - © Eric Emo / Galliera / Roger-Viollet

L'expo du moment : le dos comme source d'inspiration

C'est une exposition peu conventionnelle qui attend les visiteurs habitués du Musée Bourdelle, l'atelier de sculptures. L’exposition de mode hors les murs du Palais Galliera fait honneur à une partie du corps souvent oubliée, trop souvent laissée pour compte, pourtant soutenue par une grande créativité dans le monde de la mode : le dos.

Ainsi on « tourne le dos » aux stéréotypes, en proposant un parcours thématique d'une centaine de silhouettes qui nous font dos. Le dos est ainsi mis en lumière comme objet de création à part entière.

Schiaparelli, Robe du soir portée par Carina Lau, Haute couture, Printemps- Été 2015 (variation) Schiaparelli, Evening gown worn by Carina Lau, Haute couture, Spring-Summer 2015 (variation) - © Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet

Les silhouettes portent des tenues de haute couture et de prêt-à-porter, issues des collections du Palais Galliera, du XVIIIe siècle à nos jours. Un ensemble de 100 vêtements et accessoires, puisés dans les collections du musée de la Mode et les archives de grandes Maisons de couture. Des pièces signées Chanel, Jean-Paul Gaultier, Schiaparelli, Alaïa, Yamamoto, Martin Margiela ou encore Olivier Theyskens, mais aussi provenant des marques distribuées comme Zara...

L’expo s’étend du Grand Hall des plâtres, jusqu’à l’extension contemporaine bâtie par Christian de Portzamparc et les ateliers d’Antoine Bourdelle.

>> Visitez les plus beaux musées de Paris

La collection du Palais Galliera

Les modèles portent des tenues de la plus simple à la plus extravagante : dos nus, sous-vêtements, robes de cocktails ou de mariée... Tout ce qui met le dos en exergue. On y voit aussi des vêtements de travail, des uniformes et camisoles de force : la charge d'un sac à dos, le décolleté du dos, la contrainte d'une fermeture éclair, les marques du sillage d'un vêtement... Tous ces vêtements qui marquent le dos, tant par sa sensualité que par sa force.

Cet ensemble est complété par une sélection d’extraits de films et de photographies d'auteurs comme Jean-loup Sieff. Ce qui rappelle aussi l’importance du dos dans la peinture et la photographie.

Jean Paul Gaultier, « Arabesque », Robe-trench, Haute couture, Automne-Hiver 2011-12 Jean Paul Gaultier, « Arabesque », Trench coat dress, Haute couture, Fall-Winter 2011-12 - © Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet

L'exposition est en signe de réussite, une reproduction de l'édition "Back Side - Fashion from Behind" présentée en  Musée de la Mode et de la Dentelle de Bruxelles, en janvier.

Alexandre Samson, responsable de la création contemporaine de Galliera est à l'origine de cette idée hors les murs. Une manière de faire patienter le visiteur du Palais Galliera, dont on attend la réouverture en décembre 2019.

>> Venez visiter le Panthéon, un monument d'exception !

 

Contre-pied de l'industrie fashion

La lisibilité offerte par le dos, surface la plus plane du corps, est une manière de prendre l'industrie de la mode à contre-pied. Pour une fois, on ne met pas en valeur le vêtement créé pour être vu de face et pour permettre les défilés, mais l'arrière du vêtement.

Zara, I really don’t care, do u ?, Parka, Printemps-Eté 2016 Zara, I really don’t care, do u ?, Parka, Spring-Summer 2016 - © Aurélie Dupuis/ Zara/ Azentis

Le dos de celui qui porte le vêtement est donc dévoilé avec une certaine sensibilité. Il met en valeur décolletés plongeants, matières transparentes, traînes... C'est bien du modèle qu'il est question à travers cette exposition, remis au centre de la création, on se questionne d'une manière presque psycho-sociologique : que serait la création, sans le corps de son modèle aujourd'hui ?

>> Direction la Philharmonie de Paris, pour l'expo du moment

Le Musée Bourdelle : un lieu historique

Le lieu de l’exposition n’a pas été choisi par hasard, authentique atelier-musée au cœur de Montparnasse, le musée Bourdelle est l'une des dernières cité d’artistes parisiens, qui fleurissait à Paris à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

Cour intérieure du Musée Bourdelle, Paris - © Daniele Schneider - PNS

Antoine Bourdelle, sculpteur moderne du XXe siècle, avait coutume de travailler ses créations "par l'architecture des formes". Les plus grandes pièces étaient ainsi décomposées en plusieurs parties puis rassemblées.

Les silhouettes établissent ainsi un dialogue entre la mode et sculptures, par le jeu de lumière, la musculature du corps, l'angle avec lequel le visiteur regarde, et ainsi tous ses aspects artistiques.

Ancien lieu de vie d'Antoine Bourdelle, son atelier est préservé, il recueille un ensemble d’espaces et de jardins déployés dans lesquels les créations se logent parfaitement. A la vaste collection de sculptures (plâtres, bronzes, marbres, pierres, terres, grès), s'ajoute le fonds de dessins de l'artiste, provenant du cabinet des arts graphiques et sa collection personnelle : antiquités, moulages, peintures...

Atelier de sculptures Musée Bourdelle - © Danièle Schneider / Photononstop

Vous aurez l'occasion de visiter toutes ces merveilles, au détour d'une robe de créateur. Une exposition qui ose mélanger la mythologie à la modernité.

>> Paris à travers ses 5 facettes incontournables

  • Musée Bourdelle
  • 18, rue Antoine-Bourdelle
  • 75015
  • Paris
  • France
  • 01 49 54 73 73
  • Horaire d'ouverture : Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermé le lundi et certains jours fériés.
  • Comment s'y rendre ? Métro Montparnasse-Bienvenüe.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !