Balade autour des canaux d'Amsterdam

Symbole culturel et historique de la ville d’Amsterdam, les canaux sont un incontournable et ont valu à la ville le surnom de Venise du Nord… Classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, on peut les traverser via plus de 1200 ponts reliant 90 îles. Vous pouvez les parcourir à pied, en bateau, mais moi je préfère à vélo !

  • Juliette Bassine

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    13/09/2017

  • Destination

    Amsterdam

A la découverte d’un patrimoine culturel et historique

De passage à Amsterdam, aujourd’hui c’est visite des canaux ! Vous vous demandez encore si vous allez les parcourir à pied, en bateau ou à vélo ? Allez, grimpez sur votre bicyclette et découvrez au fil de l’eau toutes les beautés de la ville et les maisons à pignons datant du siècle d’or.

Créée au XIIIe siècle, Amsterdam voit les canaux apparaître entre le XVIe et le XVIIe siècle en vue d’une croissance planifiée avec l’arrivée de nombreux migrants à la recherche de liberté qu’ils n’ont pas dans leur pays d’origine. Ce sont donc près de cent kilomètres de canaux qui sont construits avec plus de 1200 ponts.

Le saviez-vous ? « Amsterdam » hérite de son ancien nom « Amsteldam » qui se composait de deux mots : « Amstel » qui est le fleuve qui passe dans la ville et « Dam » qui signifie « digue ». Amsterdam veut donc tout simplement dire « Digue sur l’Amstel ».

Les incontournables

Avec une telle importance culturelle et historique, les canaux sont classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en tant que « valeur universelle exceptionnelle », que la ville s’attache à préserver.
Toute une ceinture d’une centaine de kilomètres de canaux est constituée de quatre canaux principaux, classés tels que le Singel, le Prinsengracht, le Herengracht, canal des Seigneurs et le Keizersgracht, le canal de l’Empereur, où les magnifiques demeures qui les bordent, comptent parfois jusqu’à 40 pièces !

En quelques coups de pédales, découvrez le Gouden Bocht, entre Leidsestraat et Vijzelstraat, bordé des plus belles maisons d’Amsterdam. Observez ensuite les quinze ponts à partir du pont à l’angle du Reguliersgracht et du Herengracht. Direction ensuite le pont le plus pittoresque de la ville appelé le Pont Maigre, le Magere Brug. La nuit tombée, il révèle tout son côté romantique avec ses lumières au-dessus de l’eau…

Au détour des canaux, des églises pas comme les autres

Si vous voulez découvrir un côté plus insolite de la ville. Prévoyez un arrêt au 40, Oudezijds Voorburgwal, au cœur du quartier rouge de la vieille ville, pour découvrir le musée Amstelkring ou « Le bon dieu au grenier ». Succession de trois maisons de marchands, elles abritent une église clandestine (à l’époque où la religion catholique était interdite) parfaitement conservée depuis le XVIIe siècle.

A 200 mètres de là, pénétrez dans l’Oude kerk, la plus vieille église d’Amsterdam.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !