Balade dans le centre-ville de Mulhouse

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    08/09/2016

  • Destination

    Mulhouse

Le centre-ville de Mulhouse est resté authentique avec son temple et ses maisons en pierre. Mulhouse existerait depuis le IXème siècle. Au XIIe siècle, l’empereur Frédéric Barberousse en fait une ville commerciale et artisanale autour de son moulin, d’où son nom (Mülhausen) et son symbole : la roue du moulin.

La place de la Réunion

Au cœur de la vieille ville, les maisons aux façades étroites bordent la place de la Réunion et témoignent de l’époque médiévale, ce sont les plus anciennes de la ville.

Le temple Saint-Étienne était une église du XIIe siècle, jusqu’à la Réforme en 1529. Démolie en 1858, les vitraux du XIVe siècle ont été conservés pour être réinstallés sur le nouveau temple néo-gothique terminé en 1868. Le clocher est le plus haut de France pour un édifice protestant avec 97 mètres. Loin d’être austères, les protestants de Mulhouse se sont permis de montrer leur réussite à travers leur lieu de culte.

L’hôtel de ville, construit en 1552, est de style Renaissance rhénane, avec des façades décorées en trompe-l’œil et aux figures allégoriques de couleurs vives, ses pignons à volutes, ses vitraux anciens, son escalier à double volée. Ce bâtiment authentique est un des emblèmes de la ville.

En face du Temple, la Maison Mieg est une demeure bourgeoise de la Renaissance, déjà construite en 1418. La famille Mieg en fut propriétaire de 1694 à 1840. Regardez sa tourelle du XVIIème siècle, ses fenêtres et ses deux fresques évoquant un épisode de l’histoire helvétique.

Circuit dans la vielle ville

Prenez la rue Henriette, en face du Temple. Vous croiserez sur votre droite, au numéro 32, le siège de la corporation des vignerons dont la façade porte des peintures du XVIème siècle de même inspiration que celle de l’Hôtel de ville.

De la rue Henriette, on débouche sur la rue des fleurs, devant une maison où l’on peut voir une tête barbue au-dessus de la porte supportant. C’est Gambrinus, roi mythique, protecteur des brasseurs. La bière mulhousienne est célèbre, elle est confectionnée avec de l’eau Doller (labellisée eau de source) et un mélange de houblon et de malte d’orge. Vous pouvez faire un arrêt gourmand dans le salon de thé à l'angle de la rue des Raisins, les pâtisseries y sont excellentes.

En tournant toujours à droite, vous arriverez dans la rue des Boulangers, devant le bâtiment de la corporation des boulangers identifiable par son emblème : l’ours. Au bout de la rue, vous verrez la plus ancienne pharmacie d’Alsace créée en 1780. A cette époque le massepain était confectionné par l’apothicaire.

Vous pouvez poursuivre dans les rues adjacentes pour un moment shopping et aussi pour trouver des fresques modernes en trompe-l’œil sur les murs.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi