Le carnaval de Dunkerque 2019

Le carnaval de Dunkerque est une surprise à ne pas rater pour tous les amateurs de découvertes et de joyeusetés. Goûtez à l'accueil et au sens de la fête des gens du nord !

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    04/11/2019

  • Destination

    Dunkerque

Allez à Dunkerque pendant son festival et vous rêverez d'y retourner tous les ans ! Danse et chants traditionnels se fondent dans un arc-en-ciel de costumes et de bonne humeur : serez-vous le meilleur lanceur de hareng ? 

>> Réserver mes billets de train pour Dunkerque 

Au carnaval de Dunkerque 2020

© Ville de Dunkerque

La petite histoire du carnaval de Dunkerque

Les origines du carnaval dunkerquois remonteraient au début du XVIIème siècle. Le premier document officiel parlant de ces festivités est une ordonnance du Magistrat (l’équivalent du maire d’aujourd’hui) datée du 16 janvier 1676. Les armateurs offraient aux marins-pêcheurs un repas et une fête, ainsi que la moitié de leur solde, avant qu'ils ne partent pour six mois de pêche à la morue en Islande.

© Photononstop - Philippe Turpin

Avec le temps, cette fête s’est perpétuée. Elle se déroulait à l'origine entre le lundi Gras et le mercredi des Cendres, marquant le début du Carême.

Participer au carnaval

Les festivités s'étendent sur près de 2 mois du 25 janvier au 14 mars 2020.

« On n'est pas spectateur au carnaval de Dunkerque. »

© Photononstop - Philippe Turpin

Les carnavaleux se défoulent et laissent libre cours à leur imagination. Ils rivalisent d’ingéniosité pour confectionner leur clet’che, déguisement typique, et défiler en bandes, protégeant les musiciens emmenés par le Tambour-Major. Ces défilés sont parsemés de haltes chez les habitants : les chapelles. Souvent, un mot de passe est nécessaire pour entrer et boire une pinte ou goûter à la soupe à l’oignon.

 

A ne pas rater : bals et bandes

Tous les week-ends du 25 janvier au 14 mars, les bals se succèdent dans Dunkerque, et beaucoup d'autres sont prévus dans les villes aux alentours. Pour vous déguiser, vous-aussi, sachez qu'il existe évidemment plusieurs magasins de location de costumes à Dunkerque.

© Ville de Dunkerque

A Dunkerque, on dit faire la bande, ce qui signifie "faire le carnaval" : C'est la fête dans la rue, des milliers de carnavaleux défilent en chantant et en chahutant derrière la musique et le tambour major. Le départ de la Bande a lieu le 25 janvier, l'itinéraire dans la ville couvre plusieurs kilomètres jusqu'au rigodon final vers 19h.

Dates et traditions

Le lancer de harengs 

Le cortège des bandes arrive donc devant l’Hôtel de Ville le 25 janvier vers 17h. La masse compacte et colorée réclame alors son dû : une volée de 450 kilos de harengs saurs emballés sous cellophane.

© Photononstop - Marc Verin

Après quatre heures de fête, ils se retrouvent au pied de la statue de Jean Bartcorsaire dunkerquois, pour lui rendre hommage. Une émotion intense saisit alors la foule, un frisson court le long des poitrines et l’on assiste à la scène la plus poignante de la journée ! Ensuite un bal se tient au Kursaal de Dunkerque, pour prolonger la fête...

Les 3 joyeuses

Mardi 25 février, c'est au tour du quartier de la citadelle et mardi c'est "Rosendaël" , autrement dit 3 jours de fête, que l'on appelle "les 3 joyeuses". Mercredi, c'est au tour des enfants de danser au bal.

Les bandes 

Samedi 29 février, c'est la bande de Petite Synthe et dimanche la très typique Bande de Malo les Bains qui animeront les rues.

© Ville de Dunkerque

L'intrigue 

Autre spécificité locale, l'intrigue. Les carnavaleux partis en Intrigue se griment pour ne pas être reconnus. Ils abordent les passants, masquant le plus possible leur identité mais tâchant de montrer qu’ils connaissent bien leur interlocuteur. Le jeu est alors pour le spectateur de reconnaître l’intriguant et, pour ce dernier, de ne pas se laisser démasquer !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !