Le Palais de Tokyo, épicentre de l'Art contemporain à Paris

Plongez dans le plus grand centre de création contemporaine d’Europe : le Palais de Tokyo. Dédié à la création émergente, le Palais de Tokyo vous propose de l'art comme vous n'en avez jamais vu !

  • Samantha Bort

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    14/06/2019

  • Destination

    Paris

La nouvelle exposition du Palais de Tokyo présente 5 mégapoles prises pour objets d'art... Dacca, Lagos, Manille, Mexico et Téhéran. Bienvenue dans Prince.sse.s des Villes, dès le 21 juin et jusqu'au 9 septembre ! Situé dans le 16e arrondissement de Paris, visiter le Palais de Tokyo est un véritable voyage au cœur de l'art contemporain, à travers ses expositions du moment.

 

Le Palais de Tokyo en 6 étapes

© PNS - Catherine Leblanc / Godong

L'expo du moment : Prince.sse.s des villes

La nouvelle exposition du moment se présente comme un laboratoire de créations en tout genre, entre sculptures, créations, designs, photographies, vidéos, démonstrations artistiques, concepts... Le Palais de Tokyo devient pour l'occasion, un immense lieu commun où se mélangent des cultures internationales, représentées en 5 grandes mégapoles : Dacca, Manille, Lagos, Mexico et Téhéran. Différentes voix seront mélangées à travers un magazine complémentaire à l'exposition : penseurs, chercheurs, artistes et poètes le composent... L'expo illustre une époque où les villes se développent en mégalopoles créant une fracture sociale avec d'autres régions du monde. Et l'humanité paye le prix de l'urbanisme sur-développé.

Photographie de Leeroy New - Série Aliens of Manilla; Manille, 2014 - © Photographie Leeroy New - Palais de Tokyo

Les artistes aux identités marquées par leur culture propre tentent de retranscrire par la photo, l'illustration ou la vidéo, les problématiques économiques ou sociales de leur pays d'origine.

>> Découvrez tous les évènements incontournables à Paris

Les thématiques de l'expo de Dacca à Téhéran

Certains artistes comme Shishir Bhattacharjee ou Aderemi Adegbite diffusent des messages politiques à travers l'art. Ashfika Rahaman (Dacca) utilise le photo-journalisme pour dénoncer les questions sociales liées à son pays, comme les abus de la police contre les minorités.The Last Audience (2017) documente un cinéma de Old Dhaka dans la lignée de Narcos, mêlant prostituées et dealers.

Ashfika Rahman, The Last Audience, 2017 - © Photographie Ashfika Rahman - Palais de Tokyo

L'artiste Mohammad Shoyeb (Dacca, capitale du Bengladesh) signe l'affiche de l'exposition. Pendant l'exposition, il réalise aussi une performance artistique : une peinture-collage dans laquelle les protagonistes principaux sont remplacés par des oeuvres.

Des artistes de tout horizon

Des artistes originaux comme le tatoueur le plus influent de Mexico (Luciano Calderon), présente une fresque murale à l'aérographe : Eldorado de culture. Ses tatouages sont inspirés du graffiti et des arts traditionnels latino-américains. 

D'autres artistes ont créé des oeuvres originales mêlant le collage de photographies à la peinture comme Ndidi Dike (Nigeria, capitale d'Afro-Pop nigérienne).

Luciano Calderon, Klassik 31 full backpiece collection, 2018 - © Luxiano31 - Palais de Tokyo

Chelsea Culpritt (Mexico) et Doktor Karayom (Philippines) créent des sculptures de ciment, résines, fibres de verre, peintures et céramiques... le premier questionne la notion d'identité et la représentation du corps, le second évoque les disparités sociales.

Des séries documentaires et des films vous attendent aussi :

- Ema Edosio a réalisé Kasala (au photogramme), une histoire d'adolescents et de Wizkid (roi de l'Affro-Pop) dans le ghetto de Lagos.

- This is Nigeria (2018) est un clip de Falz, fait en réponse au clip controversé de Childish Gambino : This is America (2018). Le pays est décrit par des sujets ultra-sensibles : la corruption, la pauvreté, on fait état du terrorisme de Boko Haram...

>> Direction la nouvelle exposition du Musée de la Mode

Le bâtiment du Palais de Tokyo

Créé par les architectes Anna Lacaton et Jean-Philippe Vasall en 1937, le Palais de Tokyo est un bâtiment unique en son genre, à deux pas de la tour Eiffel, conçu pour regrouper deux musées distincts : le Musée d’art moderne de Paris (Moma) dans l’aile Est et le Musée d’art moderne national dans l’aile Ouest. Aujourd'hui, ce que l'on nomme Palais de Tokyo est cette partie Ouest, dédié à la création contemporaine depuis 1999.

Bon à savoir : le nom « Palais de Tokyo » vient de sa situation sur le « quai de Tokyo », devenue l’avenue de New York aujourd’hui.

Colonnes Palais de tokyo - © titoslack - Istock

Inauguré par l’exposition internationale "Arts et Techniques dans la vie moderne", en 2002, le Palais de Tokyo est devenu au fil du temps un véritable épicentre de l'art contemporain. Le bâtiment est voué à rapprocher les publics du meilleur de la création contemporaine internationale, les étudiants en écoles d'art parisiennes s'y retrouvent. L'ambiance du lieu est dynamique et arty.

Le programme artistique du Palais de Tokyo

Au total ce sont 22 000 m² d'art dans tous ses états, qui en font le plus grand centre d’art contemporain d’Europe. Il est provisoirement présidé par Christopher Miles (anciennement Jean de Loisy jusqu'en 2018).

© PNS - Fred de Noyelle Godong

Le Palais de Tokyo n'hésite pas à mêler l'art conceptuel au minimalisme pour donner à voir toutes les créations contemporaines : peintures, sculptures, performances, projections ou oeuvres de toutes sortes…

>> Top 5 des terasses parisiennes pour décompresser

Lieu de vie en spots incontournables :

Ouvert de midi à minuit, abritant un restaurant, une boutique et une librairie, le Palais de Tokyo est un véritable lieu de vie. On y organise expositions alambiquées, créations insolites, projections, concerts, performances, rencontres, animations, ateliers pour enfants... De quoi passer un moment exceptionnel !

Comme au cinéma dans la salle 37

C’est l’un de nos endroits préférés lorsqu’on visite le Palais de Tokyo ! Cette salle de cinéma ovale est exploitée dans l'enceinte du musée depuis 2012, elle est devenue un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs d’œuvres d’art multimédia.

Romy Schneider and Michel Piccoli / Max et les ferrailleurs / 1971 réalisé par Claude Sautet - © PNS - Screen Prod

>> Une autre salle de cinéma Art Déco à Paris : le Grand Rex

Comme chez le libraire, à la Librairie du Palais

Savez-vous que l'une des plus grandes librairies d'art de Paris se trouve au sein du Palais de Tokyo ? Deux enseignes phares dans le monde de l’art se sont unies pour la créer : Walther König & Cahiers d’Art. Au total : 450m2 de livres, de magazines d'art internationaux, de papeterie, articles cadeaux et aussi souvenirs d'expositions du Palais de Tokyo.

La librairie de la Cinémathèque française - © Christian Gluckman- La Cinémathèque française

Comme dans un skate-park, sur le Parvis

On surnomme le Parvis, « le Dôme ». C’est le rendez-vous des skateurs parisiens ! Ils viennent faire des flips aux pieds de la France d’Antoine Bourdelle.

L'art s'exporte aussi en dehors des murs : une sculpture imaginée en 1922 représente le Pallas Athénée, la déesse antique de la guerre, entourée des serpents de la Sagesse.

Bassin et sculptures du Palais de Tokyo, Paris - © PNS - Danièle Schneider

Le parvis est décoré de plusieurs autres sculptures conçues par Léon-Ernest Drivier, Auguste Guénot, Louis Dejean et Aristide Maillol. Il est aussi doté d'un grand bassin central, propice pour trainer avant ou après une exposition.

Comme à la campagne au Jardin aux habitants

Les espaces extérieurs qui longent le musée côté rue de la Manutention sont nommés le Jardin aux habitants. Les jardins sont à l'image des jardiniers paysagistes de l'origine : certains sont romantiques et bucoliques, d’autres, plus inventifs et déjantés. Une oeuvre d'art naturelle divisée en 16 parcelles végétales, à voir !

© PNS - Xavier Richer

Comme une visite secrète dans les entrailles du Palais

En 2012, le Palais de Tokyo souhaite favoriser l’émergence de nouveaux talents. Il met alors un espace à la disposition d’artistes urbains. C’est le « Lasco Project ». Résultat ? Dans les méandres souterrains du musée se cache un étonnant parcours de plus d’un kilomètre avec une soixantaine d’œuvres de rue à découvrir… Ambiance underground garantie !

Que faire après votre visite ?

Envie d'un (grand) verre : Les Grands Verres, c'est le restaurant méditerranéen du Palais de Tokyo, ouvert tous les jours, même le dimanche ! On vous sert un cocktail dans une ambiance cool et design à souhait et un plat raffiné. L'ambiance éco-durable de la maison a fait son petit charme.

Son petit-frère, dédié à Marcel Duchamp (l'auteur de la sculpture en forme de toilette pour homme : Fontaine, 1917) : le bar-restaurant Ready-Made, est un emblème du design et la carte y est plus abordable.

ReadyMade, intérieur, Palais de Tokyo, Paris - © PNS - Danièle Schneider

Après la visite des expos, le restaurant du Palais de Tokyo, Monsieur Bleu vous propose de vous décontracter sur l'un de ses fauteuils en velours vert de style Art Déco. Le lieu est à l'image du musée, aux inspirations de l'œuvre d'Yves Klein et du minimalisme d'Adolf Loos. Les maîtres mots sont l'élégance et le chic.

La carte du chef s'inspire des brasseries chics parisiennes, au menu : l'incontournable Poulet rôti aux morilles ou le filet de bœuf « tradition » sauce au poivre ou béarnaise.

  • Les Grands Verres
  • 13 Avenue du Président Wilson
  • 75016
  • Paris
  • France
  • 01 85 53 03 61
  • Horaire d'ouverture : Tous les jours de 12h - 02h
  • Monsieur Bleu
  • 20 Avenue de New York
  • 75116
  • Paris
  • France
  • 01 47 20 90 47
  • Horaire d'ouverture : Tous les jours midi et soir

Au cœur du Palais de Tokyo, les anciennes salles de la Cinémathèque française ont laissé place au YOYO, lieu dédié à la scène artistique, culturelle, musicale et événementielle ! Le lieu du clubbing parisien par excellence. La programmation musicale est toujours éclectique, à tendance berlinoise underground !

Le lieu est épuré et artistique en lui-même : la mezzanine surplombe la scène, tel un balconnet traditionnel. Le Yoyo propose des expériences scénographiques nouvelles qui s'adaptent à cet espace high-tech.

© Istock - gilaxia

13 Avenue du Président Wilson, sous le Palais de Tokyo, 75116 Paris. Week-end clubbing et du lundi au vendredi 9h - 19h. 

>> Découvrez l'exposition de la Philharmonie qui mélange art et musique

  • Le Palais de Tokyo
  • 11 avenue du Président Wilson
  • 75016
  • Paris
  • France
  • Horaire d'ouverture : Ouvert tous les jours sauf le mercredi de 12h à 00h.
  • Infos prix : Plus d'infos sur l'exposition : https://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/princesses-des-villes
  • Comment s'y rendre ? Y aller à pieds : Accès au 2 Rue de la Manutention, Paris 75016.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !