Découverte de la ville basse de Carcassonne

Comme dans la chanson, il suffit de passer le pont sur l’Aude pour découvrir l’autre Carcassonne, la ville « nouvelle » créée au XIIIème siècle par Saint-Louis sur un plan militaire, à l’image d’Aigues-Mortes.

  • Hachette Tourisme

    Auteur

    Guides de voyage

  • Mis à jour le

    23/03/2016

  • Destination

    Carcassonne

La petite histoire

Pour créer la ville basse de Carcassonne, les forces royales de Saint-Louis ont incendié les faubourgs de la Cité et chassé les habitants qui avaient soutenu les seigneurs de Trencavel, gagnés à la cause des Cathares. Moins visitée que la Cité, cette authentique bastide possède pourtant un charme historique, avec ses rues en damier et son bastion à chaque angle. Au cours des siècles, elle a prospéré grâce au commerce du drap et du vin.

Balade dans la ville

Autrefois garnie de maisons à pans de bois (toutes réduites en cendres dans le grand incendie de 1622), la place Carnot en est le cœur. Avec ses vieux platanes, sa fontaine de Neptune en marbre et ses terrasses de café, elle distille un charme presque méridional. C’est ici que se tient le marché aux herbes, les mardi, jeudi et samedi matin.

Au fil des rues, bordées d’étroites et hautes maisons languedociennes, quelques trésors à collectionner : la cathédrale Saint-Michel, restaurée par Viollet-le-Duc au XIXe siècle, le musée des Beaux Arts et de beaux hôtels particuliers, comme l’Hôtel de Murat (visite libre). L’une de ces élégantes maisons de villes est devenue la Maison des Mémoires et rend hommage au poète Joë Bousquet, paralysé après la grande guerre, qui écrivit ici la majeure partie de son œuvre.

Une pause gourmande ?

Côté ferme, 26 rue Chartran. Tel : 04 68 47 25 51. Une sympathique épicerie-restaurant qui propose charcuteries extras, tapas et plats de terroir, assortis de 200 références de vins. Terrasse devant les halles.

  • 26 RUE CHARTRAN
  • 11000
  • CARCASSONNE
  • FRANCE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi