Douarnenez et son Port-Musée

  • Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    02/08/2016

  • Destination

    Douarnenez

Douarnenez est une agréable escale entre la presque-île de Crozon et le Cap Sizun. Son port de pêche, autrefois très réputé pour la sardine, a laissé place à 3 ports de plaisance, mais l’activité de la ville reste très marquée par ce passé de pêche et de chantier naval.

En témoigne l’important Port-Musée de la ville qui mérite le détour. La visite de ce musée original se passe en 2 temps : tout d’abord les salles du musée, puis les bateaux à flot dans le port.

A quai, côté musée, découvrez des embarcations du monde entier et de toutes les époques. Des frêles pirogues en peau jusqu'aux plus beaux bateaux de courses aux formes effilées du XIXème siècle, les pièces sont admirablement conservées. Il faut dire que le Port-Musée sait bichonner ses pensionnaires, en leur offrant les services de 4 charpentiers qui les restaurent avec passion.

A flot, côté port, on monte à bord de quatre gros bateaux de l’ère industrielle pour tout visiter : la salle des machines, les cabines des marins, les cales, le pont, la soute, le poste de commande du capitaine … Tout y passe ! Mon coup de cœur va au langoustier Notre Dame de Rocamadour, qui a été désarmé en 1989 après 30 années de pêche au large de la Mauritanie pour des campagnes de plusieurs semaines. A l’intérieur tout est intact comme si les marins étaient partis hier, j’ai été particulièrement impressionnée par la dureté des conditions de vie à bord.

Le Musée à Quai est ouvert toute l’année
Le Musée à Flot est ouvert d’avril à octobre
Les 2 musées sont ouverts 7 jours sur 7 pendant les vacances scolaires (fermeture le lundi le reste de l’année)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !