Food courts, le concept qui s’installe en France

Par Food court, comprenez un lieu très tendance qui regroupe sur un même site en libre accès plusieurs comptoirs de restauration rapide et de qualité. Thématiques, régionaux, locaux … ces grands marchés gastronomiques débarquent en France !

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    22/05/2019

Laissez-vous conter la petite histoire du Food court, le concept qui transforme la restauration en expérience.

© iStock - Denia Fernandez

La petite histoire du Food court

Né dans les allés des centres commerciaux américains et asiatiques dans les années 1970, le food court devait alors nourrir le plus de consommateurs le plus vite possible, tel un digne ancêtre du fast food. Le concept prend aujourd’hui un autre tournant : on flâne et on déguste en prenant son temps, on goûte un peu à tout et on observe les chefs en plein show.

Une histoire qui a trouvé son public en Europe, à l’image du très branché Time Out Market de Lisbonne, du Mercado San Anton de Madrid, du carton d’Eataly partout dans le monde, d’El Nacional à Barcelone, où se pressent à la fois touristes et population locale.

© iStock - FilippoBacci

Dans ces food courts, on peut manger de tout quelle que soit l’heure, assis ou debout, devant un concert ou au beau milieu d’une performance artistique. Un modèle appliqué dernièrement à Paris par La Felicità, le géant du groupe Big Mamma, qui semble avoir séduit sa clientèle ; le Food court pourrait donc avoir de beaux jours devant lui.

Le pari d’Eataly

Le 12 avril à 12h12, la scène foodie parisienne était en ébullition à l’ouverture des portes du tout premier Eataly français, dans le Marais à Paris. Après s’être exporté dans les plus grandes villes du monde – Tokyo, New-York, Sao Paulo, Séoul, pour n’en citer que quelques-unes – le food court dédié aux saveurs de la botte italienne fait le pari de la France. Fer de lance du mouvement « slow food », Eataly mise sur ses produits de qualité pour attirer les Parisiens dans son antre

© iStock - Denia Fernandez

Pétris sur place, les pains de la panetteria proposent diverses sortes de foccacia tandis que la mozarella est fabriquée par un Napolitain avec un lait de buffala venu d’Auvergne. On se promène entre les comptoirs avec délectation, un verre de Chianti à la main : pizze au feu de bois, pasta fumante, spécialités du Piémont à l’honneur : on ne pourra malheureusement pas tout goûter, mais l’épicerie nous préserve des frustrations. Car l’idée d’Eataly, c’est qu’on y trouve tous les produits pour cuisiner à la maison ce qu’on a dégusté sur place.

Sans parler de la cave à vins qui rassemble le plus grand nombre de références de crus italiens en France !

Bordeaux et La Boca

À Bordeaux, les gourmets avaient rendez-vous en décembre dernier pour l’ouverture de La Boca, une ancienne halle aux bestiaux transformée en un Food court surprenant : quatorze espaces de restauration aux thématiques variées mélangent cuisine régionale et fruits de mer, produits sans gluten et pizzas napolitaines, cuisine gastronomique et spécialités asiatiques.

Il vous suffit de charger une carte prépayée à l’entrée ou de régler via l’appli directement sur votre téléphone et vous voici lancés à la découverte des saveurs du monde et de la région bien sûr.  

© iStock - genekrebs

À l’heure de l’apéro, les Bordelais se hâtent au bar à cocktails ou dans la cave vins, en attrapant ici un plateau d’huîtres, là un bocal de tapas de saison, dans une ambiance festive avec un super événement tous les mois.

Un démarrage sur les chapeaux de roue pour le Food court français !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi