Le guide du voyageur éco-friendly

Lorsque nos convictions environnementales sont si profondes qu’elles impactent notre façon de voyager, il devient urgent de changer nos habitudes. Pour vous accompagner en ce sens, suivez le guide.

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    31/05/2019

© Istock - Yuri Arcurs

Vous vous sentez prêts pour adopter de nouvelles habitudes dans votre façon de voyager, mais vous avez du mal à vous y retrouver. Voici nos quelques conseils pour vous aider à bien débuter votre quête éco-friendly : 

Bien choisir sa destination

© Istock - legna69

Voilà le credo : plus vous allez loin, plus votre bilan carbone est élevé. Alors, pour les séjours de moins de deux semaines, il convient de privilégier des destinations proches : la France regorge de lieux à couper le souffle, comme l’estuaire girondin et ses airs de Mississippi, la dune du Pilat, la Camargue et ses flamants roses, ou encore Quiberon.

L’idée est d’explorer, au maximum, les pays limitrophes et de garder les bouts du monde pour des occasions exceptionnelles ou des voyages longue durée. Pour les plus convaincus et ceux qui ne craignent pas les (très) longs trajets, l’idéal est de voyager par d’autres moyens de transport que l’avion.

Emporter ses propres repas

© Istock - Anchiy

Les vacances approchent, et le frigo est à moitié plein. Pour éviter le gaspillage, mettez tout le monde à contribution et lancez-vous dans une petite session cuisine. Improvisez des sandwiches avec ce que vous avez sous le coude : ils seront de parfaits « casse-croûte » à savourer pendant le trajet.

Si vos conditions de transport le permettent, vous pouvez également emporter une tarte ou deux pour le repas du soir : cela vous permettra d’arriver sereinement sur le lieu de vos vacances. Et, s’il y en a trop, n’hésitez pas à congeler quelques parts. À la fin des vacances, vous serez heureux de les retrouver, prêtes à être dégustées.

>> Découvrez le grand retour du pique-nique. 

Naviguer entre les labels

© Istock - Yuri Arcur

Le meilleur moyen de trouver un hébergement respectueux de l’environnement, c’est de faire confiance aux labels. Il existe de nombreuses initiatives sérieuses, comme Chouette Nature, tournée vers un tourisme vert et durable, ou Clef Verte, qui compte plus de 600 hôtels, campings, chambres d’hôtes, gîtes, auberges de jeunesse ou restaurants en France engagés dans la protection de l’environnement. L’écolabel européen et Green Globe pourront eux aussi vous être utiles. 

En adoptant ces quelques conseils, vous avez les cartes en main pour donner du sens à votre prochain voyage, placé sous le signe de l’éco-responsabilité ! Vous en reviendrez reposé, et la planète aussi ! 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !