Itinéraire dans le Bordeaux de l'UNESCO

Classée sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Bordeaux garde toujours aujourd'hui la marque d’une grandeur révolue, celle d’un Siècle des Lumières rayonnant à l'architecture orgueilleuse et à l'insolente opulence.

  • Coralie Salvi

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    19/12/2019

  • Destination

    Bordeaux

Depuis le 28 juin 2007, Bordeaux est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre d’Ensemble urbain exceptionnel. L’inscription s’étend de la Garonne aux grands boulevards, en commençant un peu au nord des bassins à flot pour descendre jusqu’à la Gare Saint-Jean (qui n’en fait pas partie). Il y a donc de nombreuses rues et monuments à découvrir en vous baladant simplement dans cette zone ! Suivez le circuit dédié, labélisé Tourisme & Handicap pour avoir un premier aperçu.

>> Votre train pour Bordeaux

Itinéraire dans le Bordeaux de l’UNESCO

La porte Cailhau à Bordeaux - © iStock-anouchka

Du Monument aux Girondins, Place des Quinconces à la Porte Dijeaux

Commencez votre parcours par la plus grande place d’Europe, la place des Quinconces qui occupe un vaste emplacement de 12 hectares en bordure de la Garonne. Située à l’emplacement des glacis du Château Trompette, elle est décorée, à l’est, par deux colonnes rostrales et, à l’ouest, par le Monument aux Girondins, ensemble colonne-fontaine commémoratif dédié aux Girondins de la Révolution et à la République.

A noter : La place accueille de nombreuses manifestations : Fête du Fleuve, Fête du Vin, Foire à la brocante, Fête foraine, concerts, cirques, animations sportives…

Grand Théâtre de Bordeaux - © Istock / Olivier DJIANN

Continuez votre chemin en passant par la Place de la Comédie installée à l’emplacement d’un ancien forum gallo-romain dans le quartier surnommé « le triangle d’or ». C’est ici que se trouve le Grand Théâtre, inauguré en 1780. Levez la tête et observez ses douze colonnes surplombées de muses et déesses. N’hésitez pas à faire un tour à l’intérieur pour admirer la beauté des lieux et à revenir en soirée pour les superbes éclairages qui mettent le monument en valeur.

Rendez-vous ensuite place Gambetta pour découvrir la porte Dijeaux, l’une des 6 portes de la ville.

>> Découvrez Bordeaux avec un greeter

Du Palais Rohan à la Grosse Cloche

Pour ce deuxième tronçon d’itinéraire, commencez par le palais Rohan. Tout à tour hôtel de l’Archevêché, hôtel du département, siège du tribunal révolutionnaire, palais impérial de Napoléon, château royal… Le Palais Rohan abrite aujourd’hui l’hôtel de ville de Bordeaux. Juste à côté du palais, sur la place Pey-Berland, levez les yeux pour admirer la Cathédrale Saint-André. Consacrée il y a près de 1000 ans, elle a subi des transformations et reconstructions au fils du temps pour lui donner son style gothique actuel. L’intérieur, et tout particulièrement son grand orgue valent le détour ! Son cloché, la Tour Pey-Berland offre une vue panoramique sur Bordeaux à couper le souffle.

© istock-mattjeacock

Continuez votre chemin en marquant un arrêt au Musée de l’Aquitaine (20 cours Pasteur) où une importante collection retrace l’histoire de Bordeaux et sa région de la préhistoire à nos jours.

Et terminez cette partie de circuit par la célèbre Grosse Cloche, monument emblématique à Bordeaux. Ce beffroi de l’ancien hôtel de ville date du Moyen-âge et se visite. De là-haut, la vue est superbe et vous pouvez visiter d’anciennes geôles et vous approcher de l’énorme cloche de plus de 7 tonnes.

>> Zoom sur l’architecture bordelaise

De la Porte Cailhau au Miroir d’eau, Place de la Bourse

Autre porte monumentale à découvrir lors de votre visite : la porte Cailhau, ou porte du Palais, qui date du XVe siècle. Elle a pendant longtemps été la porte principale de la ville. C’est aussi la porte d’entrée pour le quartier Saint-Pierre, cœur historique de Bordeaux. Passez devant la belle église Saint Pierre puis remontez le long des quais (la limite est de la partie de Bordeaux classée à l’UNESCO).

© Istock - Pier Giorgio Mariani

Vous arrivez sur la place de la Bourse et son célébrissime miroir d’eau ! Merveilleusement proportionnée, elle demeure encore aujourd’hui le témoignage le plus éloquent du classicisme de l’architecture bordelaise, à une époque où la ville était l’une des plus prospères au monde.

>> Un week-end à Bordeaux

Mais aussi…

Le Port de la Lune, sur la rive gauche de Bordeaux, est le port de commerce construit du XVIe au XXe siècle. Quand on suit les méandres de la Garonne, un croissant se dessine. C'est pourquoi le logo de la ville représente un croissant de lune, emblème du port dans les armoiries, symbole de Bordeaux.

Vous pouvez continuer votre flânerie dans différents quartiers, comme le Bacalan avec l’ensemble architectural art déco d’Adolphe Busicaillet ou le Méridedeck, très années 1960. Le quartier des Chartrons mérite aussi le détour, avec sa jolie place et l’église Saint Louis ou encore le quartier et la place Saint-Michel.

Le skatepark du quai des Chartrons - © iStock-Alphotographic

Le saviez-vous ? En parallèle de son inscription à l’UNESCO, Bordeaux compte plus de 350 édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques. Ça en fait, des lieux à voir !

>> A voir, à faire à Bordeaux

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi