Une journée dans les Châteaux de la Loire : Amboise et Chenonceau

Partez pour un itinéraire à la découverte de deux sites phares de la vallée des châteaux de la Loire : Amboise et Chenonceau.

  • Marie Gustin

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    31/03/2017

  • Destination

    Amboise

Une matinée à Amboise

Le dimanche matin, prenez la direction du marché d’Amboise. Installé en bord de Loire, à 5mn à pied de l’Hôtel de Ville, c’est l’un des plus beaux marchés de France ! C’est l’occasion de goûter la charcuterie locale, de rencontrer les producteurs de vins de Loire, de goûter les fromages de chèvre de la région…

Le bon plan ? Achetez-vous du pain, des fromages de chèvres, des rillettes, une bouteille de Vouvray et allez pique-niquer sur les bords de Loire ou dans la forêt d'Amboise !

Baladez-vous ensuite dans la charmante petite ville d’Amboise. Si vous avez le temps, vous pouvez bien sûr visiter le château, perché en hauteur. C’est l’une des premières résidences royales, construites entre le XVe et le XVIe siècle. Très belle vue sur Amboise et la Loire. Optez pour une visite guidée si possible, vous en apprendrez bien plus sur l’histoire du lieu !

Pourquoi ne pas faire un saut également au Clos Lucé, demeure de Léonard de Vinci ? D’Amboise, vous pouvez aussi partir pour la route des vins à vélo, jusqu’à Chinon !

Pour une pause sucrée, faites un stop par la Pâtisserie Bigot.

La visite d'un château emblématique : Chenonceau

Après Amboise, rendez-vous à Chenonceau. Vous arriverez par une petite route pittoresque de campagne. L’allée bordée de grands arbres centenaires qui vous mène au château est absolument magnifique, et des cyclamens sauvages poussent un peu partout...

Juste avant de valider vos tickets d’entrée, vous traversez un petit pont. Du côté gauche, le paysage est particulièrement photogénique, avec ce petit cours d’eau bordé d’arbres. Pause photo obligatoire !

Vous voilà arrivés face à ce château flottant, posé sur le Cher, qui coule sous ses arches célèbres dans le monde entier. Une véritable carte postale des châteaux de la Loire !

Résidence royale, Chenonceau est surnommé le « château des Dames » : bâti en 1513 par Katherine Briçonnet, embelli par Diane de Poitiers puis Catherine de Médicis, il a été sauvé pendant la Révolution par Madame Dupin.

Pour l’anecdote, sachez qu’Henri II avait offert à sa maîtresse, Diane de Poitiers, le domaine de Chenonceau. A la mort du roi, sa veuve Catherine de Médicis, vengeresse, exige de récupérer Chenonceau et laisse à Diane le Château de Chaumont-sur-Loire en échange…

Les femmes du château

C’est Catherine qui fera construire la grande galerie de 60 mètres, pour accueillir des fêtes somptueuses. Pendant 14-18, cette galerie fut transformée en hôpital militaire, et sous la seconde guerre mondiale, la ligne de démarcation étant délimitée par le Cher, l’extrémité de la galerie permettait de passer en zone libre...

Vous pourrez visiter cette superbe galerie ainsi que le Cabinet Vert, cabinet de travail de la Reine, au rez-de-chaussée, et la Librairie, où elle avait installé son bureau, avec vue sur le Cher. A l’étage, la visite de la Chambre des Cinq Reines (en hommage aux deux filles et trois belles-filles de Catherine) et la Chambre de la Reine valent le détour !

Une autre figure historique vécut à Chenonceau : Louise de Lorraine, femme douce et réservée, veuve d’Henri III. Juste avant sa mort, celui-ci lui fit promettre de ne jamais quitter le château. Elle y resta 12 ans, à prier et pleurer son mari, toujours habillée de blanc - la couleur du deuil à l’époque – ce qui lui vaudra le surnom de la « Reine Blanche ».

On peut d’ailleurs visiter sa chambre, à l'ambiance austère, au 3ème étage : murs peints en noir, décorations mortuaires, prie-Dieu…

A voir aussi : l’escalier au plafond sculpté, le salon Louis XIV, les cuisines du château et leurs superbes cuivres…

Pour la visite de l’intérieur du château, comptez 1h30 pour pouvoir prendre votre temps.

Avis aux amateurs de fleurs et de jardins !

J'ai eu un coup de cœur pour les compositions florales qui ornent chaque pièce du château ! Enorme bouquet de lys orange, orchidées blanches et violettes, bouquet de marguerites… Prenez quelques clichés de ces œuvres d’art au parfum enivrant !

Promenez-vous ensuite dans les jardins de Chenonceau. A gauche du château se trouvent les jardins de Diane de Poitiers, de grands parterres délimités en triangles, avec au centre un jet d’eau et, à droite, les jardins de Catherine de Médicis, mes préférés, beaucoup plus fleuris, entourant un large bassin rond.

Vous pourrez ensuite continuer vers la ferme du XVIIIe siècle et ses canards mandarins absolument superbes, ou poursuivre vers le potager aux fleurs. L’atelier floral est aussi ouvert à la visite (uniquement en semaine).

Cet article vous a plu ? Partagez-le !