La basilique et le musée Saint-Rémi

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    19/06/2014

  • Destination

    Reims

La basilique, construite en l’an mil, mérite le détour. Dans sa belle nef, du IXe siècle, repose la dépouille de l'archevêque Saint-Rémi, celui qui a baptisé Clovis.

L’ancienne abbaye royale bénédictine, a été classée patrimoine mondial par l’UNESCO. Elle abrite un musée d’histoire, de la préhistoire à la renaissance.

La basilique

La nef romane est longue de 126 mètres. Cela donne un effet de profondeur incroyable, marqué par la succession des arcs. Le tombeau de Saint-Rémi occupe le chœur gothique.

Le musée Saint-Rémi

Après être passé par le cloitre, l’entrée présente un bel escalier. On commence la visite par la salle capitulaire, la plus belle avec ses petits chapiteaux romans.

La section gallo-romaine est installée dans les anciens réfectoires et cuisines du XVIIe siècle, au rez­-de-chaussée : mosaïques, sculptures, stèles et poteries funéraires, maquettes de maisons préhistoriques, un plan-relief de Reims Antique… et le tombeau d’un général de l'armée romaine en Gaule, le plus beau sarcophage antique en marbre conservé en France. Des dessins montrent les tenues vestimentaires des gallo-romains locaux...

Au premier étage, 10 grandes tapisseries de la Renaissance retrace la vie de Saint-Rémi. Les salles présentes l’histoire du lieu : très jolie tête du roi Lothaire, colonnes finement sculptées, émaux, représentation de l’Hôpital de l’Hôtel-Dieu installé ici de 1827 à 1903…

Bon plan : Les flâneries musicales de Reims

Concert d’ouverture à la basilique Saint-Rémi, puis concerts de musique classique et récitals à la cathédrale, au château de Saint-Brice, au domaine Pommery, au cirque de Reims, aux Halles, dans les églises et les jardins, les musées et les caves de champagne… tous les lieux sont investis pour ce festival qui a lieu fin juin-début juillet sur plus de 20 jours, avec des têtes d’affiches toujours attrayantes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi