La célèbre Promenade des Anglais à Nice

24 mai 1918. La promenade est Anglais, à Nice, est un des endroits de balade les plus prisés de la Côte d’Azur. Bordée par la Baie des Anges, elle offre une balade de 7,5 km dans un cadre somptueux entre bord de mer et hôtels prestigieux.

  • Martine Debette

    Auteur

    Journaliste

  • Mis à jour le

    09/08/2018

  • Destination

    La Gaude

Depuis la gare de Nice, des bus (ligne 98) vous amènent jusqu’à la Promenade des Anglais, la Prom’ comme on l’appelle ici. Ensuite, à pied, en roller ou à vélo, à vous d’ouvrir l’œil pour découvrir une des avenues les plus célèbres du monde. Ne manquez pas la vue imprenable sur le littoral niçois ou encore le coucher de soleil sur les eaux turquoise de la mer Méditerranée.

>> Réservez votre train pour Nice

>> Réservez votre hôtel à Nice

Des hôtels étoilés classés

En passant devant le Negresco, observez sa façade du début du XXè siècle. N’hésitez pas à pénétrer dans cet hôtel néo-classique classé monument historique depuis 1975. Un peu plus loin, le Hyatt Regency palais de la Méditerranée vaut le coup d’œil.

Notamment le soir grâce à l’illumination de ses façades labellisées « Patrimoine du XXè siècle », dont deux sont classées au titre des monuments historiques depuis 1989.

Les fameuses chaises bleues

Ne passez pas à côté des emblématiques chaises bleues, installées face à la mer, sans y faire une pause bien agréable. Des chaises qui ont une histoire qui a débuté en 1950 et qui ont inspiré Sabine Géraudie dont « La chaise bleue de Sab », haute de trois mètres, est installée au niveau du Jardin Albert 1er. Regardez bien.

Quel que soit l’angle sous lequel on l’observe, on a l’impression qu’on peut s’y installer. Au musée d’art moderne et contemporain, vous pourrez voir les chaises bleues mises en scène sur la façade intérieure (côté parvis).

L’obélisque de Venet

Construit par l’artiste Bernar Venet et aussi connu sous le nom des « Neuf lignes obliques », l’obélisque est installé en face du quai des Etats-Unis. D’une hauteur de 30 mètres, il célèbre le 150è anniversaire du rattachement du comté de Nice à la France. Ses neuf lignes symbolisent les neuf vallées qui convergent vers Nice : la Roya, la Tinée, les Merveilles, la Vésubie, le Paillon, le Var, la Bévéra, etc.

A faire aussi…

- Se laisser tenter par une spécialité niçoise, la socca, une galette à base de farine de pois chiche à déguster très poivrée et sortant du four. On en trouve un peu partout dans la ville. Coup de cœur pour la Socca du Cours – 6, rue place vieille – 06300 Nice. Tél. 06 80 28 18 77.
- Faire une balade à vélo : des bornes en libre-service sont installées tout le long de la Promenade.
- Boire un verre sur les toits-terrasses d’hôtels qui surplombent la Promenade : au Méridien, au Radisson Blu, au Hyatt Palais de la Méditerranée. Ou encore au bar mythique à l’ambiance feutrée du Negresco.
- Se rassasier au West-end ou au Westminster dont les bars et restaurants proposent des pauses idéales.

- Découvrir quelques marchés pittoresques. Comme celui du cours Saleya, un des lieux les plus animés du Vieux Nice. Ou le marché au fleurs, classé parmi les marchés d’exception en France par le Conseil national des arts culinaires.

En pratique
- Avec le TGV Méditerranée, le trajet Paris-Nice se fait en 5h30.
- Un service auto-train permet d’acheminer les véhicules en même temps que leurs occupants qui voyagent en train-couchettes.
- La SNCF propose, au départ des principales gares françaises, un forfait train et hôtel qui comprend le voyage en train aller et retour, ainsi que la réservation d’une chambre d’hôtel à Nice.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi