La Cité de l'architecture à Paris

Sur 22 000 m², la Cité de l’architecture est le plus grand musée au monde dédié à l’architecture. Un millénaire de constructions s’y dévoile entre art et utopie, dans l’enceinte du Palais de Chaillot, place du Trocadéro à Paris.

  • Grégory Vieau

    Auteur

    Journaliste

  • Mis à jour le

    04/11/2019

  • Destination

    Paris

Le portail de Chartres, la coupole peinte de la cathédrale de Cahors, un appartement de la Cité radieuse de le Corbusier… Tous ces joyaux de l’architecture qui vont du Moyen-Age à nos jours sont visibles à la Cité de l’architecture. Et bien plus encore !

>> Prenez le train pour venir à Paris

La Cité de l'Architecture en 6 points

Une ambition XXL

Si la Cité de l’architecture est un jeune musée – son ouverture date de 2007 – son ambition est XXL : « Faire découvrir les œuvres emblématiques du patrimoine architectural français et la création contemporaine internationale. » Pas étonnant qu’un parcours gigantesque nous fasse traverser 1000 ans d’Histoire.

Cité de l'Arcitecture et du Patrimoine - © Christophe Lehenaff, Photononstop

Pour que l’aventure reste passionnante, le musée a eu la bonne idée de multiplier les formats : maquettes, reproductions à échelle réelle, vidéos, dessins, nous font revivre la grande épopée de l’architecture.

Quand l’architecture rejoint l’Histoire

L’exposition permanente du musée se découpe en deux parties. La première au rez-de-chaussée s’étend du Moyen Âge au XIXe siècle.

Cité de l'Arcitecture et du Patrimoine - © Danièle Schneider Photononstop

On y découvre des témoignages éblouissant des périodes romane, gothique, renaissance et moderne comme avec une maquette minutieuse du châtelet d’entrée et d’une partie de la « Merveille » du Mont-Saint-Michel, ou un moulage à échelle réelle de l’arche du Gros-Horloge à Rouen. Impressionnant !

Utopies modernistes

La visite se poursuit à l’étage et fait la part belle à l’architecture moderne. A travers textes, croquis, photos et maquettes, ce sont des utopies qui se dévoilent. Un exemple ? La Tour Sans Fins, une tour de 425 mètres de haut imaginée par Jean Nouvel à la fin des années 80.

Maquette à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine - © Danièle Schneider Photononstop

Faute de financement suffisant, le projet n’a jamais vu le jour à La Défense. Tout le contraire de la Cité Radieuse de le Corbusier à Marseille, dont on peut visiter la reproduction d’un appartement à échelle réelle.

Pour les enfants

Les familles ne sont pas oubliées ! En plus d’un livret-jeu pour que les enfants s’initient d’eux-mêmes à l’architecture pendant la visite, la Cité propose également tout un panel d’activités dédiées.

Cité de l'Architecture et du Patrimoine - © Danièle Schneider Photononstop

Enfants et ados sont invités par exemple à des ateliers de construction en LEGO® ou en KAPLA®. Sous le regard bienveillant de professionnels, ils repoussent les limites de leur imagination. Qui sait, ils seront peut-être les Jean Prouvé de demain ?

Les expositions temporaires du moment

Le Laboratoire du logement. Zurich : Les coopératives réinventent le logement social

Du 18 octobre 2019 au 19 janvier 2020

L'exposition présente 30 projets de ces logements coopératifs qui existent en Suisse depuis plus d'un siècle et peu connu en France. Appelé "troisième voie du logement", ils sont entre la location et la propriété privée, puisque les futurs habitants investisseurs prennent toutes les décisions de manière collégiale.

Trésors de l'Albertina. Dessins d'architecture

Du 13 novembre 2019 au 16 mars 2020

L'exposition propose les chefs-d’œuvre de l'Albertina Museum de Vienne, une des plus grandes collections d'Europe de dessins d'architecture de grands maîtres, sur 7 siècles d'histoire. Une centaine de dessins présente les secrets du métier et les visions des plus grands.

Otto Wagner. Maître de l'Art nouveau viennois

Du 13 novembre 2019 au 16 mars 2020

Otto Koloman Wagner (1841-1918) était un architecte autrichien, maître de l'Art nouveau et théoricien de l'urbanisme. A l'occasion du centenaire de sa mort, la Cité de l'architecture a monté sa première rétrospective en France avec la restitution de plusieurs intérieurs et des dessins du Wien Museum. L'exposition montre aussi les courants artistiques autrichiens de son époque.

Le café de la Cité et sa vue sur la Tour Eiffel

Pour clôturer votre visite de la Cité de l’architecture comme il se doit, je vous recommande de grimper à son sommet. Vous atteindrez le restaurant-bar Girafe au décor soigné des années 30.

Café de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine - © RoettingPollexLook-Photononstop

Au menu : beaucoup de poissons et de crustacés comme du homard ou du turbot. Mais ce qui fait le sel de cette enseigne nouvellement créée, c’est sa terrasse avec vue imprenable sur la Tour Eiffel. Absolument magique !

  • Cité de l’architecture et du patrimoine
  • 1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
  • 75116
  • Paris
  • France
  • 01 58 51 52 00
  • Horaire d'ouverture : Ouvert du lundi au dimanche de 11h à 19h. Fermé le mardi.
  • Infos prix : Plein tarif : 8 € Tarif réduit : 6 €
  • Comment s'y rendre ? Métro : Trocadéro (lignes 6 et 9) Bus Trocadéro (lignes 22, 30, 32, 63) ou Iéna (ligne 82)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi