L'abbaye du Mont-Saint-Michel

Haut lieu de pèlerinage du VIIIe au XVIIIe siècle, l'abbaye du Mont-Saint-Michel représente l’un des exemples les plus remarquables de l’architecture médiévale. A visiter absolument pour la vue, l'histoire, l'émotion.

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    05/12/2019

  • Destination

    Le Mont-Saint-Michel

Véritable prodige d'architecture, l'abbaye rassemble une vingtaine de salles dont l’église abbatiale, le promenoir des moines, le réfectoire et le cloître de la Merveille. L’abbaye du Mont-Saint-Michel est perchée au sommet du Mont, l’église abbatiale s’élève à 80 mètres au dessus du niveau de la mer. Si vous avez la possibilité d'aller sur le toit, la vue sur la baie est à couper le souffle.

Depuis 1979, le « Mont-Saint-Michel et sa baie » figurent parmi les biens du Patrimoine Mondial de l’Unesco.

>> Prenez le train du Mont-Saint-Michel pour visiter son abbaye.

Petit lexique d'introduction

Saint-Michel : l'Archange Michel, "chef des milices célestes", vint voir l'évêque d'Avranches une nuit pour lui demander de construire une église sur le Mont vers 709.

Les bénédictins : communauté religieuse qui s'installe 966 sur le rocher.

La Merveille : bâtiment de 3 étages avec le réfectoire, construit grâce à un don du roi Philippe Auguste après la conquête de la Normandie.

 

Visite de l'église

Visite de l'église

Admirez le vaisseau de la grande nef et le chœur, inondés de lumière. Le chœur d’origine, de style roman, achevé vers 1080 formait avec la nef un ensemble monumental de plus de 70 mètres de long. Il s’effondra en 1421 et fut reconstruit dans le style gothique flamboyant.

Entrez dans l'église originel

La première église se trouve sous le parvis de l'église abbatiale. Il est émouvant d'y entrer, un vrai bon dans le passé. Elle est composée de deux voutes.

Eglise de l'abbaye du Mont-Saint-Michel - © iStock-Gim42

Le cloître

Le cloître est un véritable lieu de quiétude, comme suspendu entre ciel et terre au sommet de la Merveille. La pelouse centrale est entourée des arcs des arcades de la galerie, avec doubles colonnettes en quinconce. Les ornementations au-dessus des colonnettes, côté galerie, forment un décor de feuillage orné de formes humaines et d'animaux.

Sur le toit

Certaine visite permette d'aller sur le toit, au milieu des arcs-boutants, la vue sur la baie est magnifique.

Visite de l'abbaye

Visite de la Merveille

La Merveille, construite à partir de 1211 après l’incendie qui dévasta une grande partie de l’abbaye (1204) est un bâtiment regroupant les pièces les plus importantes et impressionnantes de l'abbaye.

En bas, le cellier pour le stockage des denrées et l’aumônerie, lieu d’accueil des pèlerins ; au-dessus, la salle des hôtes  réservée aux VIP, ainsi que la salle dite « des chevaliers », ancien scriptorium. Au niveau le plus haut et le plus impressionnant se trouvent le cloître et le réfectoire des moines qui surprend par ses dimensions. Admirez sa voûte en berceau.

Le cloître de l'abbaye du Mont-Saint-Michel - © Istock - Elenathewise

Les visites thématiques de l'abbaye

Visite "Un dimanche dans le ciel de l'archange"

Vous montez par un belvédère sur les terrasses du chœur. Vous vous faites un chemin à travers les arcs boutants pour arriver aux points de vues magnifiques sur la baie du Mont-Saint-Michel. Un panorama à ne pas louper !

Les dimanches à 11h

Visite « La Bastille des mers et ses cachots »

L'abbaye était un lieu de pèlerinage, un monastère et une forteresse, mais aussi une prison. La visite vous permet d’accéder à des lieux souvent fermés : la salle de justice médiévale, les cachots… 

Le premier samedi du mois à 11h

© Istock - JurgaR

Visite "familles"

En famille, une visite didactique et ludique ponctuée d'énigmes à élucider, de portes interdites à pousser... permet de s'amuser tout en visitant.

L'insolite itinéraire nocturne en été

L’habitant secret de l’abbaye du Mont-Saint-Michel sort de sa cachette à la nuit tombée... et vous aurez une chance de le croiser lors des itinéraires poétique nocturne entre 19h30 et minuit (dernière entrée 23h), tous les soirs sauf les dimanches, de mi-juillet à mi-août (visite libre). Ce parcours entre imaginaire et contemplation vous fait découvrir l'abbaye autrement! Vous allez jouer avec vos sens pour une déambulation sur les traces du faucon pèlerin, résident régulier de la flèche de l’abbatiale.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi