Le Centre Historique de la Résistance et de la Déportation

Lyon, un des centres de la résistance pendant la seconde guerre mondial s'est doté d'un musée de la Résistance et de la Déportation.

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    12/01/2018

  • Destination

    Lyon

Vous êtes venu en train à Lyon pour un week-end riche en découverte ? Vous pouvez prévoir une visite au Centre Historique de la Résistance et de la Déportation. Les enfants révisent leur programme scolaire et les parents apprécient la muséographie agréable et la visite riche en documentation et en émotion. Un lieu incontournable pour connaître notre histoire !

Histoire avec un grand H

Véritable centre stratégique pendant la seconde guerre mondiale, Lyon est le foyer de la résistance car elle est dans la zone libre jusqu'en 1942 et proche de la ligne de démarcation. Son histoire est marquée par de grands hommes comme Jean Moulin face à des Klaus Barbie ou Paul Touvier. Le général de Gaulle décerne à Lyon, en septembre 1944, le titre de Capitale de la Résistance pour son rôle fondamental pour la libération de la France.

Petite histoire du lieu

Un bâtiment historique

Le bâtiment a été construit en 1895 pour l’École du Service de santé militaire. Les locaux ont servi d’hôpital pendant la Première Guerre Mondiale et furent occupé par la Gestapo et son tortionnaire le plus célèbre, Klaus Barbie, pendant la seconde. Un bombardement démolie l’édifice en 1944 qui est rénové dès la fin de la guerre jusqu’en 1962. En 1981, l’école déménage laissant place à l’Espace Berthelot, un ensemble d’équipements à vocation scientifique, culturelle et éducative.

Un musée historique

Un musée de la Résistance et de la Déportation était installé depuis 1967 au Muséum d’histoire naturelle, mais le procès de Klaus Barbie en 1987 réveille la mémoire collective et précipite la création d’un établissement municipal dédié à la Seconde Guerre mondiale dans les anciens locaux de la Gestapo. Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation est inauguré en 1992.

La visite du musée

L'exposition permanente, rénovée en 2012, présente de manière didactique et humaine l'histoire de la Seconde guerre mondiale et ses conséquences dans notre société d’aujourd’hui. A travers le parcours, l’histoire se déroule sous nos yeux et surtout l’histoire de la résistance à Lyon à travers des témoignages en image, des objets, des photographies, scènes de reconstitution…

Le film du procès de Klaus Barbie, procès qui put exceptionnellement être filmé, est diffusé à 10h30, 12h00, 14h30, 15h30, 16h30, en accès libre à l'auditorium.

Un espace est dédié à des expositions temporaires.

Le Centre Historique de la Résistance et de la Déportation
14 Avenue Berthelot - 69007 Lyon
Tramway T2, arrêt Centre Berthelot - Métro ligne B, station Jean Macé - Métro ligne A, station Perrache
Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 18h
Fermé les jours fériés sauf le 8 mai

Cet article vous a plu ? Partagez-le !