Le géocaching : la chasse au trésor 2.0 pour découvrir la France

Plus nature qu’un escape game, plus ludique qu’un jeu de piste, le géocaching est la nouvelle chasse au trésor 2.0.

  • Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    13/03/2019

petite fille regardant dans des jumelles
© istock-zlikovec

Pour réconcilier vos enfants avec les sorties en plein air ou passer un moment convivial en famille, rejoignez le club des géocacheurs !

 

Kézako le géocaching ?

géocachette
© istock-ra-photos

En quoi ce jeu consiste-t-il ? Le principe est très simple : les joueurs disséminent un peu partout en France des petites cachettes nommées « caches » à trouver via des coordonnées GPS et des indices distribués au fur et à mesure de votre avancée.

Une fois que vous avez mis la main sur le fameux trésor – plus souvent une boîte en plastique avec quelques gadgets qu’un lingot d’or – vous devez inscrire votre nom dans le livre d’or. En respectant cette règle : tout ce qui est pris doit être remplacé.

Pour participer à cette chasse au trésor moderne, il suffit de télécharger l’application sur son smartphone. « La cache se trouve peut-être au coin de votre rue », nous glisse Étienne, 32 ans, mordu de géocaching qu’on retrouve dans une ruelle de Provins avec ses enfants. Un excellent prétexte pour une sortie en famille, se cultiver et visiter des endroits insoupçonnés, parfois à quelques pas de chez vous.

À la découverte du patrimoine culturel français

mur de la ville de provins
© istock-Fabianodp

L’avantage du géocaching, c’est qu’on peut y jouer partout, à n’importe quel moment et en famille. Un engouement que les villes et monuments historiques ont vite mis à profit pour créer des parcours culturels et historiques ludiques. À Provins, ce sont plus de 180 cachettes qui vous emmènent à la découverte de l’histoire médiévale de la ville.

Énigmes à résoudre, indices, quêtes… Les enfants ne sont pas les seuls à s’amuser. Étienne, la main dans un soupirail et accompagné par les encouragements de son jeune fils, vient de trouver un indice : « Rendez-vous en haut de la tour César. » Après une rapide vérification sur un plan, Etienne s’enthousiasme : « Elle n’est pas loin ! » nous dit-il, nous le laissons grimper les marches quatre à quatre.

Quant à son fils, il aura appris que la tour César à Provins est un ancien donjon, occupé par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans.

Quand le géocaching révolutionne les promenades

fille et père qui se balade dans les bois
© istock-Shantell

Le géocaching se pratique également en pleine nature : les géocacheurs découvrent ainsi des sentiers de randonnées jusqu’alors inconnus et profitent d’une promenade ludique pour se mettre au vert. Les plus mordus en profitent pour vivre leurs vacances hors des sentiers battus, tout en continuant de jouer.

Pour les familles, le géocaching a révolutionné la traditionnelle balade dominicale : les enfants sont désormais les premiers dehors, les sens en éveil, prêts à dénicher le moindre indice.

Cécile, 45 ans, mère de trois jeunes garçons, témoigne : « Avant, ils regardaient leurs pieds et demandaient si c’était l’heure de rentrer. Le géocaching, avec ses indices et énigmes, les pousse à lever les yeux, à regarder autour d’eux et à s’intéresser aux panneaux d’informations afin de mettre la main sur le trésor. La balade est devenue agréable pour tout le monde ! »

Quelques idées de destinations pour pratiquer le géocaching en famille :

-    Pour une journée de géocaching historique : on adoube le jeu à Saint-Jean-Pied-de-Port.
-    Pour un géocaching à la découverte de la ville : on file droit à Venise.
-    Pour un week-end de géocaching bien-être en pleine nature : on pense aux Gorges du Verdon.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !