Le Mans : visite de la cathédrale

Dans les Pays de la Loire, au cœur de la Sarthe, La ville du Mans cache bien des surprises. Derrière son imposante enceinte romaine, la cité révèle un prestigieux patrimoine, témoin du règne des Plantagenêt, dont une superbe cathédrale.

  • Coralie Salvi

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    01/09/2018

  • Destination

    Le Mans

Au cœur de la vieille ville du Mans se trouve sa cathédrale. Véritable joyau d’art gothique angevin, elle mérite le détour. 

Une cathédrale imposante

Avec ses 134m de long et 5000m2 de surface, la Cathédrale Saint-Julien est l’une des plus vastes de France. Si la construction débute vers 1060, elle atteint sa forme actuelle après de nombreuses modifications près de 400 ans plus tard.

L’édifice que l’on peut voir aujourd’hui ne présente plus rien des deux cathédrales successives, l’une mérovingienne et l’autre carolingienne, qui ont succédé à un temple romain.

On peut tout de même discerner deux parties distinctes, correspondants à deux époques. D’un côté la nef romane, voutée, datant du règne des Plantagenêt. C’est ici notamment que les funérailles de la reine Bérengère, veuve de Richard Cœur de Lion, ont eu lieu. De l’autre, le cœur et les transepts gothiques du règne des capétiens.

Un intérieur à couper le souffle

La cathédrale du Mans rivalise avec la cathédrale de Chartre pour le plus bel ensemble de vitraux médiévaux du monde. Un bon point en plus pour celle du Mans : le vitrail de l’Ascension est le plus ancien vitrail encore en place dans un édifice religieux. Pas mal, non ? La superbe rosace et les 108 baies du cœur sont sans aucun doute responsables de la réputation de « cathédrale lumière » de la cathédrale Saint-Julien !

En plus des superbes vitraux, la cathédrale du Mans possèdes deux grandes orgues, installés au XVIe siècle, avec leurs quatre claviers et 4500 tuyaux. Côté statues, ne manquez pas les gisants de Charles IV d’Anjou et de Guillaume du Bellay.

A voir aussi : le plafond de la chapelle de la Vierge où une fresque représentant 47 musiciens est à admirer. On y découvre des instruments aujourd’hui disparus, comme un échiquier flanqué de claviers.

Découvrez aussi la cathédrale de Chartres >>

Un menhir, témoin des temps anciens

A l’extérieur de la cathédrale, on découvre un monument auquel on ne s’attend pas : un menhir ! Car oui, sur le flanc ouest, on peut bel et bien observer un menhir haut de plus de 4m. Ce témoin de l’histoire locale présente un lien entre l’édifice religieux actuel et les croyances ancestrales. La légende voudrait même que toucher un creux précis dans la pierre, appelé le « nombril », apporte la fertilité !

Découvrez les menhirs de Bretagne >>

Un lieu pour nourrir l’âme...et le corps !

Au pied de la cathédrale, vous trouverez le Marché des Jacobins chaque mercredi et dimanche matin ainsi que les vendredis toute la journée.

C’est l’endroit rêvé pour découvrir les produits sarthois : rillettes, boudin blanc, géline… Terminez par un café sur la place du Jet d’Eau avec en toile de fond la fontaine éponyme et son monumental escalier pour parfaire votre visite des lieux.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !