Le Printemps de Septembre à Toulouse, festival d’art contemporain

Du 21 septembre au 21 octobre 2018, le Printemps de Septembre s'installe dans de nombreux lieux toulousain pour vous faire vivre un festival dédié à l’Art Contemporain !

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    14/09/2018

  • Destination

    Toulouse

Du 21 septembre au 21 octobre 2018, Toulouse accueille le Printemps de Septembre, un festival dédié à l’Art Contemporain.

Cette seconde édition regroupe 25 expositions, des concerts, des projections et des performances dans divers lieux de la ville (mais aussi Colomiers, Cugnaux, Labège et même plus loin comme Grisolles et Saint-Gaudens) avec la volonté de montrer à travers l’art contemporain, le reflet singulier du monde. Il ne reste plus qu’à prendre le train pour Toulouse.

Les thématiques

Certaines thématiques se dégagent des expositions et installations proposées au Printemps de Septembre, dont :

  • La question coloniale, au Théâtre Garonne, au musée Saint-Raymond et à l’Hôtel-Dieu.
  • La guerre au Goethe Institut, à la Maison Salvan de Labège...
  • L’histoire des femmes dans la peinture par Nina Childress au musée Paul-Dupuy
  • L’humour dans l’’art au réfectoire des Jacobins, au Château-d ’Eau, à BBB, au musée Paul Dupuy, au Pavillon blanc de Colomiers, à la Cartoucherie

Expositions parmi d’autres

Du 21 septembre 2018 au 13 janvier 2019 les Abattoirs de Toulouse accueille une rétrospective de Jacqueline De Jong, une artiste néerlandaise, avec ses œuvres historiques des années 1960 jusqu’à celles d’aujourd’hui : peintures, livres ou bijoux. Ses thèmes : érotisme, violence et humour, l’homme se confondant à l’animal, et la pomme de terre.

Du 21 septembre au 21 octobre 2018, l’exposition B-R-E-E-K d’Hippolyte Hentgen est visible au Château d'Eau. Dessin, collage, couture et vidéo en référence au comic strip Krazy Kat (1913-1944) de George Herriman et à la brique rose de Toulouse.

Des installations

Du 21 septembre 2018 au 6 janvier 2019 la Grande Cavalcade de Bruno Gironcoli s’installe au Couvent des Jacobins, une œuvre étrange et singulière entre surréalisme et machinisme

Stéphane Dafflon a conçu un plafond coloré pour le parvis de l’immeuble Riverside le long du canal du Midi.

L’installation vidéo intitulée Girls, Ghosts and War d’Ange Leccia se trouve à la Maison Salvan de Labège, cinq films distincts, accompagnés d’une bande-son commune : montage d’images personnelles ou violentes, visage de pop star japonaise… une mémoire affective qui se préoccupe du monde actuel.

Du 21 septembre au 21 octobre 2018, l’installation Mesure de la lumière de Sarkis occupe le Couvent des Jacobins. L’artiste s’est inspiré des lumières qui convergent au centre de la nef si haute : jeu de néons colorés sur l’impressionnante colonnade qui termine en palmier.

Et autres évènements…

Une balade urbaine partira à 18h30 du 26 au 30 septembre du Théatre Garonne pour suivre une performance ornithologique, land art et audio-visuelle. Avec une paire de jumelle et un casque audio, vous allez suivre la chorégraphe et performeuse au rythme d’un paysage sonore en observant les oiseaux le long de la Garonne.
Réservation au +33 (0)5 62 48 56 56

Le 29 septembre de 23h à minuit, Larry Gus fait un concert à l'Institut Supérieur des Arts de Toulouse, une vraie performance : il est à lui seul un orchestre polyphonique jouant une musique pop.

Informations pratiques

L’Adresse du Printemps de septembre

2, quai de la Daurade

31000 Toulouse

printempsdeseptembre.com

 

Ouvert au public du mercredi au samedi de 12h à 18h (hors événements spécifiques)

Informations au  05 61 14 23 51

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Cet article vous a plu ? Partagez-le !