Le quartier Graslin de Nantes : son passage Pommeraye et son opéra

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    02/05/2016

  • Destination

    Nantes

Le quartier Graslin de Nantes est un quartier chic, les boutiques y sont élégantes et il faut impérativement passer par le superbe passage Pommeraye pour comprendre son âme.

Le passage Pommeraye

A la manière des passages couverts des Grands Boulevards, le passage Pommeraye est l'ancêtre de la galerie marchande. Le passage est en lui-même un chef-d’œuvre architectural du XXème siècle, inauguré en 1843. Le passage Pommeraye offre trois niveaux de boutiques desservis par un escalier central monumental, orné d’adolescents « songeurs ». La décoration symbolise la richesse de Nantes au XIXe siècle : industrie, commerce maritime et progrès techniques. Les médaillons représentent des célébrités locales, intellectuelles, artistiques ou militaires. La verrière, les colonnettes, les œil-de-bœuf forment un cadre élégant et historique.

L'opéra

Le premier Théâtre Graslin est inauguré en 1788 mais suite à un incendie, il est reconstruit en 1811-1813, dans un style néo-classique, avec un escalier à monter pour arriver aux huit colonnes corinthiennes alignées devant les portes vitrées. Sa capacité d’accueil de 784 places assises, fait de sa salle à l'italienne, une scène charmante et intimiste.

Les rues autour de la place Graslin sont semi-piétonnes, pratiques pour flâner ou s'assoir à une terrasse!

L'adresse historique de Nantes

Après vos emplettes ou avant un spectacle à l’opéra, une halte s’impose à La Cigale (place Graslin). Cette magnifique brasserie de la fin du XIXème siècle se transforme en délicieux salon de thé l’après-midi.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi