5 bonnes raisons d’aller à la Roche-sur-Yon

La Roche-sur-Yon a été pensée par Napoléon Ier pour être une cité moderne au plan de rue régulier autour de l’esplanade (la place Napoléon !). La ville s’est même nommée Napoléon durant un temps. On vous y emmène le temps d'un week-end !

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    18/10/2019

  • Destination

    La Roche-sur-Yon

Entre Nantes et La Rochelle, au cœur de la Vendée, à mi-chemin entre la mer et le Puy du Fou, on découvre La Roche-sur-Yon, une ville nouvelle construite en 1804 par Napoléon. Facilement accessible en train, La Roche-sur-Yon est riche d’un patrimoine architectural et culturel. La ville vous surprendra également avec ses activités ludique, balades et visites. Voici 5 bonnes raisons d'y aller !

>> Allez à la Roche-sur-Yon en train

5 bonnes raisons d'aller à La Roche-sur-Yon

Flamants rose mécaniques, La Roche-sur-Yon, Vendée - © Auduciel / Photononstop

1 : Le bestiaire mécanique

La célèbre place Napoléon de La Roche-sur-Yon est une esplanade pleine de surprises : on a installé un bestiaire des plus insolites. François Delarozière de la compagnie La Machine (basée à Nantes) a imaginé de nouveaux animaux mécaniques : crocodile, ibis sacré, hippopotame, perche du Nil, dromadaire…

Chameau mécanique, Place Napoléon, La Roche-sur-Yon, Vendée - © Auduciel / Photononstop

Les visiteurs les observent bouger et peuvent monter sur certaines bêtes de métal qui se déplacent en les manipulant grâce à des manettes.

>> Observez les "machines" sur l'île de Nantes !

  • Place Napoléon de la Roche-sur-Yon
  • -
  • 85000
  • La Roche-sur-Yon
  • France
  • 02 51 36 00 85
  • Infos prix : Gratuit, toute l’année.

2 : Le patrimoine de La Roche-sur-Yon

Le décret impérial de 1804 de Napoléon Bonaparte fait naître une ville moderne dessinée par les ingénieurs Cormier et Valot, avec son tracé géométrique en forme de pentagone, son maillage en forme de damier et sa division en quatre quartiers organisés autour d'une grande place centrale.

Plusieurs bâtiments de la ville sont emblématiques de l’époque de Napoléon. L'Église Saint-Louis, de 1829 est l'église la plus vaste de Vendée et la seule républicaine de France avec une peinture patriotique sur la première guerre mondiale, un drapeau français sur le clocher et un Christ en bleu, blanc, rouge sur les vitraux.

Vue de l'Eglise, Roche-sur-Yon, Vendée - © Auduciel / Photononstop

Puis, vous voyez l’auberge où logea Napoléon en 1808, avant de rentrer jeter un œil dans l’Hôtel de ville. Bien sûr, vous ne pourrez pas louper la statue équestre du grand homme sur la place Napoléon. L’ancien tribunal et le lycée impérial sont aussi des édifices de cette époque.

Un itinéraire Napoléon permet de sentir la présence de l’Empereur dans la ville, avec une application pour tablettes et smartphones ou des audioguides disponibles à la location à l’Office de Tourisme

Notre conseil : Baludik est une application qui vous permet de découvrir la ville en résolvant des énigmes. Vous sélectionnez une balade, et vous passez d’une étape à l’autre en trouvant la solution de chaque énigme !

>> En été, le top des choses à faire à la Roche-sur-Yon

  • Office de Tourisme
  • 7 Place du Marché
  • 85000
  • La Roche-sur-Yon
  • France
  • 02 51 36 00 85

3 : Le musée du chocolat

Comment passionner les petits (et les grands) gourmands ? Amenez-les au musée du chocolat !
Ce musée présente l’histoire du cacao des Mayas aux chocolatiers contemporain, au fil d’un parcours sensoriel rythmé par diverses dégustations et animations avec projection, quizz, test...

© Visit flanders

>> Toutes les activités dans la Vallée de l'Yon

  • Chocolaterie Patrick Gelencser
  • Espace Bell 38, rue Paul-Emile Victor
  • 85000
  • La Roche-sur-Yon
  • France
  • 02 51 24 22 40

4 : Bonnes adresses gourmandes

Les P'tits ventres de terre est le restaurant du terroir, où vous trouvez les spécialités du pays : Préfou (pain) vendéen fourré au chèvre, Parmentier de canette Noirmout', Briochine vendéenne rôtie ou Caillebotte (fromage) vendéenne… 

Les plats sont servis dans des pots de terre emblématique de la Vendée, très authentique. Très bon rapport qualité/prix.

Kiosque à musique de nuit, Place Napoléon, La Roche-sur-Yon, Vendée - © Photononstop - auduciel

Le 18B est un restaurant chic à la cuisine inventive, avec vue sur le bestiaire de la place Napoléon. Salades, burgers, gratinés, voici une cuisine new-yorkaise à la française.

Dans ce restaurant inspiré des serres horticoles, depuis la salle, on peut voir les cuisiniers s’activer dans la cuisine ouverte. En été, la terrasse est des plus agréables, même pour y boire juste un café ou y prendre un petit déjeuner. Cocktails et tapas sont servis au bar le soir ! 

>> Nos adresses pour faire la fête à la Roche-sur-Yon

  • Les P'tits Ventres de Terre
  • 79 bd. du Maréchal Leclerc
  • 85000
  • La Roche-sur-Yon
  • France
  • 02 51 62 50 55
  • 18B
  • 30 Place Napoléon
  • 85000
  • La Roche-sur-Yon
  • France
  • 02 51 36 28 03
  • Horaire d'ouverture : Ouvert tous les jours de 8h à 1h du matin et le week-end de 8h à 2h du matin.

Les musées de la Roche-sur-Yon

Le musée municipal présente sa collection seulement à travers 4 expositions temporaires par an. Vous pourriez y voir des œuvres d’Andy Warhol, Cindy Sherman, Christian Boltanski, Annette Messager.

Musée d'Otranto, Italie, Exposition d'Andy Warhol - © Philippe Lissac / Godong

Le centre Beautour est installé dans la maison du naturaliste et homme politique vendéen Georges Durand. Le spot idéal pour passer un moment au vert, en famille. Le musée en chaume est entouré de jardins magnifiques.

L’exposition permanente présente l’univers de Georges Durand dont sa collection naturaliste : 80 oiseaux, insectes, papillons, herbier... De nombreuses expositions temporaires et en été, animations quotidiennes et visites guidées du parc.

>> Découvrez aussi la Champagne avec ce top 10 !

  • Musée municipal de la Roche-sur-Yon
  • Rue Jean Jaurés
  • 85000
  • La Roche-sur-Yon
  • France
  • 02 51 47 48 35
  • Infos prix : Accès gratuit

Cet article vous a plu ? Partagez-le !