Les 5 plus belles balades autour de La Roche-sur-Yon

Ville à la campagne soucieuse de préserver ses espaces verts et naturels, La Roche-sur-Yon offre un environnement propice aux balades champêtres.

  • Anne Dupond

    Auteur

    Journaliste

  • Mis à jour le

    26/08/2016

  • Destination

    La Roche-sur-Yon

Découvrez notre sélection de cinq promenades le long de la vallée de l’Yon pour partir à la découverte des légendes de la région, des libellules et de la richesse de la faune et de la flore locales.

Entre ville et campagne sur le sentier de la Ronce (11 km, 3h de marche)

La Roche-sur-Yon cultive son idéal de ville à la campagne. Ce sentier, entre ville et campagne, vous fera ainsi découvrir quelques-unes des initiatives qui valent à La Roche-sur-Yon son statut de “ville Quatre Fleurs”, la plus haute distinction accordée par le secrétariat d'Etat au Tourisme. Vous débuterez votre promenade dans le quartier de La Vallée verte des Jaulnières, aménagé dans les années 1980 de façon à respecter et à conforter les paysages naturels. Ici, la chaussée a été aménagée pour favoriser la remontée de anguilles. Là, un ancien moulin du XIXème siècle continue d’amuser les passants…

Parcours sportif et ludique sur le sentier de L’Yon dans la ville (8 km, 2h)

Les berges de la rivière l’Yon, qui traverse La Roche-sur-Yon du nord au sud, sont le paradis des promeneurs mais aussi des sportifs ! Commencez votre parcours au niveau du Moulin Papon, un lac artificiel qui fait le bonheur des amateurs de sports nautiques. Puis rejoignez les parcs d’Alluchon et de Rivoli. Canoë, escalade, chemins cyclables : les Yonnais raffolent de ces installations en pleine nature à quelques kilomètres seulement du centre-ville. A moins que vous ne préfériez faire une halte au Haras départemental de la Vendée ? Le long du parcours, les traces du passé s’offrent à vous : anciennes voies pavées, vestiges de moulins…

A la découverte des libellules sur le sentier du Sureau (10 km, 3h)

La vallée de l’Yon est un espace naturel préservé, propice à l’accueil des libellules. On y dénombre ainsi 46 espèces de libellules, dont deux espèces protégées au niveau européen : l’oxygastre de curtis et l’Agrion de mercure. Venez découvrir cet insecte méconnu à la Maison de la libellule, point de départ de cette randonnée champêtre. Puis baladez-vous dans le bocage dans les environs de Chaillé-sous-les-Ormeaux pour les voir évoluer dans leur milieu naturel.

Entre fiction et réalité sur le sentier du peuplier blanc (4 km, 1h)

Sauvage et romantique, le chaos de Piquet est sans doute l’endroit le plus pittoresque de la vallée de l’Yon. Sur le site d’une ancienne filature-teinturerie de 1861 en ruine, des “marmites de géants” laissent libre cours à l’imagination et aux légendes. Ces gros rochers en granit, posés au milieu de la rivière, sont creusés par le courant, leur donnant cette forme de marmite. Et s’ils avaient été façonnés par Gargantua, le célèbre géant de Rabelais ?

De légende en légende sur le sentier de l’Orme (4 km, 1h10)

D’après la légende, des farfadets peuplent la vallée de l’Yon… Partez à leur recherche avec cette balade 100% nature au départ du Logis de l’Aubonnière. Vous traverserez le site du Piquet, classé espace naturel sensible et pourrez découvrir un panorama sur la filature du Piquet et la vallée depuis un belvédère. Les plus courageux pousseront la promenade jusqu’à la Pierre aux fées, un rocher surplombant l’Yon, pour tenter de débusquer des êtres magiques...
 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi