Les Montagnes du Jura côté gourmand

Avis aux gourmands, le Jura vous réserve de belles surprises. Tour d'horizon du top des spécialités dans les Montagnes du Jura !

  • Auteur

    Journaliste

  • Mis à jour le

    10/01/2019

  • Destination

    Les Rousses

De Besançon à Genève en passant par la station des Rousses à Dôle... Prêt à vous régaler dans les Montagnes du Jura ? On vous a sélectionné 4 spécialités à savourer absolument !

>> Je prends mes billets de train pour Pontarlier, au coeur du Jura

fondue Jura GIF
© Biosmotion - OliverM
table gastronomique terroir
© M.Coquart et E.Detrez Bestjobers - Montagnes du Jura

Un Jura, des fromages

Les grands espaces du Jura font le bonheur des vaches locales, qu’elles soient de race montbéliarde ou simmental. Pas étonnant que l’on y produise certains des meilleurs fromages de France, ingrédients privilégiés de la gastronomie locale !

Fromages du Jura
© BFC tourisme

Le Comté, roi des fromages

Premier fromage AOP de France en volume de production, le Comté est un fromage proche des gruyères, mais qui n’a plus de trous depuis les années 80, lorsque son affinage est devenu plus long !

Il est encore fabriqué artisanalement, dans près de 150 fruitières (coopératives fromagères) des villages des Montagnes du Jura. La durée de l’affinage (de 4 à 24 mois) lui donne son goût plus ou moins affirmé : un « 24 mois », c’est robuste !  L’affinage s’effectue souvent dans d’anciens forts militaires, comme le Fort Saint Antoine, ou le Fort des Rousses. La visite des galeries où s’empilent les meules de Comté est une bonne idée lorsqu’il fait très froid ou très chaud dehors : à l’intérieur, la température reste constante, entre 8° et 10°C …

Fort des Rousses : 39220 Les Rousses - 03 84 60 02 55

Fort Saint Antoine : 25370  Saint Antoine - 03 81 49 14 34

Maison du Comté : Avenue de la Résistance 39800 Poligny - 03 84 37 78 40

>> Si la douceur de ses fromages ne vous suffit pas, on vous donne 10 bonnes raisons d'aller dans le Jura !

Fort Saint-Antoine Comté
© BFC tourisme

Le Morbier : douceur cendrée

On le reconnaît au premier coup d’œil à la fine couche de cendres en son cœur. Quand il restait du caillé, mais pas assez pour terminer une meule de Comté, les paysans d’antan le conservait sous une couche de cendres, avant de le compléter le lendemain. C’est un fromage doux et fruité, avec lequel on prépare également la « morbiflette », l’équivalent jurassien de la tartiflette savoyarde.

Morbier fromage
© Istock - Jeangill

Le mont d’Or, c’est dans la boîte !

Egalement appelé « vacherin », il est surtout produit dans la région de Métabief mais aussi dans le canton de Vaud en Suisse. La recette de la « boîte chaude » est un incontournable des longues soirées d’hiver dans le Jura : un Mont D’or cuit au four dans son emballage en épicéa, servi à la cuillère sur des pommes de terre et de la charcuterie jurassienne. Parfait après une journée à se cailler sur les pistes de ski !

>> Après le Mont d'Or, le sport ! Direction les stations de ski des montagnes du Jura

Mont d'Or fromage
© BFC Tourisme

La Cancoillotte, une crème de fromage

Une spécialité franc-comtoise, à base de lait caillé et de beurre. Très odorant, ce fromage légèrement liquide se consomme chaud ou froid, en fondue ou généreusement étalée sur une tartine, avec de l’ail ou des noix, accompagné bien sûr d’un verre de vin liquoreux !

Le Bleu de Gex, la grand bleu

Ce fromage au lait cru a une pâte persillée, dont les marbrures bleutées proviennent du même micro-organisme que le roquefort. Fabriqué exclusivement sur les plateaux du Haut Jura, il a un goût délicat et parfumé, avec une pointe d’amertume et des notes épicées, voire de champignons. Il est plus doux que d’autres bleus, et plait donc à un plus large public.

L’une des quatre coopératives qui produisent du Bleu de Gex est la coopérative fromagère du Haut Jura.

Bleu de gex fromage jura
© Istock - Nicolamargaret
  • Coopérative fromagère du Haut Jura
  • Coopérative fromagère du Haut Jura
  • 39310
  • Les Moussières
  • France
  • 03 84 41 60 96

La saucisse de Morteau

Sans doute la charcuterie la plus populaire du Jura, la « Morteau » est fabriquée avec la viande de porcs nourris du petit-lait issu de la fabrication du Comté, mélangée à des épices, elle est ensuite fumée au bois de sapin. Cette belle saucisse dorée, fermée par un petit bâtonnet, est un incontournable des plats traditionnels jurassiens, comme le Mont d’Or au four, ou d’ailleurs, comme le petit salé aux lentilles !

>> On vous a organisé un itinéraire gourmand au coeur du Jura ! 

Saucisse de Morteau
© CRT FRANCHE-COMTE Sonia CHATELAIN

Absinthe : la liqueur interdite

L’absinthe est une boisson alcoolisée à base d’armoise, inventée en Suisse au XVIIIème siècle. Elle s’est rapidement implantée dans la région de Pontarlier, qui comptera jusqu’à 25 distilleries en 1900. Très populaire au XIXème siècle, elle a ensuite été interdite en France en 1915, sous prétexte qu’elle rendait fou !

Depuis 2011, sa distillation est de nouveau autorisée, et plusieurs distilleries ont repris la production autour de Pontarlier. Une Route de l’Absinthe est née entre la France et la Suisse, de distilleries en musées et patrimoine historique : à parcourir à pied, en vélo ou en voiture (attention aux contrôles d’alcoolémie !). Cherchez bien, il s’y cache même une fontaine d’absinthe !

Absinthe alcool
© Istock - rez-art
  • Office du tourisme de Pontarlier
  • 1, Route des Trois Ormeaux
  • 25300
  • Pontarlier
  • France
  • 03 81 46 48 33

Vins du Jura : six appellations pour un terroir

Pas moins de six appellations d’origine contrôlées (AOC) se partagent les 2000 hectares des coteaux du Revermont : Arbois, Côtes-du-Jura, L’Etoile et Château-Chalon, qui produisent entre autres le célèbre Vin Jaune, nectar puissant à base de Savagnin, vieilli au moins six ans en fûts de chêne, et le Vin de Paille, vin doux naturel aux arômes délicats.

>> Découvrez les 3 stations de sports d'hiver des Montagnes du Jura

Sans oublier les trois AOC « produits » : le Macvin du Jura, vin de liqueur apprécié à l’apéritif, le Crémant du Jura, un effervescent aux fines bulles fruitées et le Marc du Jura, digestif aux arômes de fruits secs ; et les vins du Bugey, dans l’Ain, entre Savoie et Jura.

 

Vin jaune et charcuteries
© Istock - Petrenkod

La Percée du Vin Jaune

C'est l’une des plus grandes fêtes viticoles de France ! Dégustations de vins du Jura, vente aux enchères, concerts : la 22ème édition aura lieu les 2 et 3 février 2019 à à Poligny (39800). 

Vin jaune couple
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération - © Istock - Petrenkod
  • La Percée du Vin Jaune - OdT Poligny
  • 20 Place des Déportés,
  • 39800
  • Poligny
  • France
  • 03 84 66 26 14
  • Infos prix : 20/30 euros selon le pack choisi (journée ou week-end) Vente dans les offices du tourisme ou sur internet.

Comment y aller ?

Rejoignez Vallorbe, à 3h de train depuis Paris.

>> Allez-y en train

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi