Les places de Nancy, Patrimoine mondial de l’UNESCO

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    01/08/2019

  • Destination

    Nancy

Incontournables, les places de Nancy ont été reconnues Patrimoine Mondiale par l'UNESCO mais elles sont aussi le cœur de la vie citadine. La place Stanislas, la place de la Carrière et la place d’Alliance forment un ensemble unique construit entre 1752 et 1756 par l'architecte Emmanuel Héré.

La place Stanislas

La plus connue, la plus majestueuse et souvent considérée comme l’une des plus belles places au monde, la place Stanislas (dite par les locaux, la place Stan) est telle que voulue à sa création pour Stanislas Leszczynski, un roi sans royaume devenu duc de Lorraine. Au centre la statue de Stanislas a remplacé la statue d’origine de Louis XIV retirée pendant la révolution française. Autour, un magnifique ensemble architectural du XVIIIème siècle était destiné à abriter l’administration de la cité et des lieux de spectacles. Les grilles dorées qui relient les bâtiments et les fontaines de style rocaille donnent tout son éclat à la place.

Si on fait le tour de la place, on trouve l’office du Tourisme dans un coin de l’Hôtel de ville qui occupe tout le côté sud, puis dans la continuité des bâtiments néoclassiques au style corinthien, l’Opéra-théâtre et l’Hôtel de la Reine 4* à l’est, le Musée des Beaux-Arts à l’ouest, quelques beaux bars et leur terrasse, l’entrée de la Pépinière au nord-est… En face de l’Hôtel de Ville, un court passage aboutit à l’arc Héré, permettant d’atteindre la place de la Carrière.

La place Stan de 106 mètres sur 124 est le cœur de nombreux évènements nancéiens : Le jardin éphémère transforme tous les mois d’octobre, la place Stanislas en jardin. Pour mieux l’admirer, le balcon de l’Hôtel de Ville est ouvert au public les week-ends. Rendez-vous place Stanislas est un spectacle grandiose et gratuit de son et lumière de juin à septembre 2017. C’est aussi sur la place Stanislas que sont tirés les feux d’artifices pour la Saint-Nicolas en décembre par exemple...

La place de la Carrière

A la porte de la partie médiévale de la ville, la place de la Carrière, créée au XVIème siècle pour y installer tout autour des hôtels particuliers de la noblesse locale, servit beaucoup aux joutes et aux tournois. Réaménagée pour le projet urbain de Stanislas, elle devient la plus grande place de Nancy. Un arc de triomphe a remplacé la porte Royale d’origine. Sur la place, une esplanade bordée de tilleuls permet une jolie promenade. Le Palais du Gouvernement y est construit pour devenir un Nouveau Louvre qui ne finira jamais par l’être, d’ailleurs Stanislas a toujours vécu à Lunéville. Par contre, Charles X en 1828, Louis-Philippe en 1835, l'impératrice Eugénie et le Prince Impérial en 1866 y séjournèrent.

La place est un lieu d'évènement avec surtout le Livre de la place, le salon du livre de Nancy qui se tient chaque année un week-end au mois de septembre, sous une immense tente blanche. Non seulement, on y trouve toutes les nouveautés de la rentrée, mais bien plus. Plusieurs récompenses sont données à des livres à cette occasion.

Les 24 heures de Stan est une fête universitaire qui s’est muée en rendez-vous sportif et amusant. Pendant 24 heures, tous les deux ans au mois de mai, sur la place Carrière des jeunes gens montent dans leur char de fortune pour gagner la course. En parallèle des concerts et des animations animent la ville.

La place d’Alliance

Toute proche de la place Stanislas, la place d’Alliance a été construite sur le jardin potager ducal. Plus petite que les deux autres places, elle comprend une fontaine au centre et des tilleuls tout autour. Son nom honore la signature du traité d’alliance en 1756 entre Louis XV et Marie-Thérèse d’Autriche aboutissant à l’abdication de Stanislas comme roi de Pologne pour devenir duc de Lorraine. La place est aussi bordée d’hôtels particuliers.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !