Les Rencontres internationales de la photographie d'Arles

Nouvelle édition des Rencontres photographiques d'Arles, avec cette année le thème « Toute une histoire, Arles a 50 ans, la Collection des Rencontres ». Vous allez retrouver les expos photos qui ont marqué l'histoire du plus grand festival du monde !

  • Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    06/06/2019

  • Destination

    Arles

Les Rencontres d'Arles ont 50 ans, ce festival est bel est bien le pilier de référence pour la photographie. Pour vivre votre passion de la photo ou juste vous promener entre 2 clichés à voir absolument, direction Arles du 1er juillet au 22 septembre 2019 !

Rien de plus simple : allez à Arles en train, et baladez vous à pieds dans les charmantes rue d'Arles. A faire au moins une fois dans sa vie, et après vous y retournerez souvent...

Les Rencontres de la Photographie du 1er juillet au 22 septembre 2019

Photo Levitt Arles 2019
Hellen Levitt - Observatrice de NY (2019) - © Rencontres de la Photographie d'Arles

Collection de Rencontres

En 50 ans, les Rencontres sont devenues une institution de référence dans le monde de la Photographie.

Le directeur de l’évènement a passé en revue l’histoire des photographie d’Arles pour en faire une collection de 3300 photographies, offertes au cours du temps, lors des précédentes expos cultes et précieusement conservées au Musée Réattu d’Arles. Un travail de tri et de collecte impressionnant a été réalisé pour exposer cette année ces souvenirs au grand public.

anonymous project Arles 2019
Anonyme 1972, The Anonymous Project - © Rencontres de la Photographie d'Arles

Pour accompagner l'oeuvre historique, Francoise Denoyelle, une historienne passionnée de l’art, a conçu deux livres :

  • Un sur les oeuvres de la collection
  • L’autre sur "La Grande aventure des Rencontres d’Arles"

Lien entre passé et présent

Les Rencontres d'Arles, c'est 1234 expositions grâce à 3 amis fondateurs et passionnés : Lucien Clergue, Jean-Maurice Rouquette et Michel Tournier.

Les expos photo des Rencontres d'Arles suivent les créations contemporaines, l'évolution de l'histoire de la photo, rendent comptes des images du monde... L’image est le témoin du changement, la photographie en est donc son acteur intemporel.

Pour ses noces d'or les rencontres d'Arles propose 40 expositions thématiques !

Lucien Clergue premières oeuvres Weston - Arles 2019
Flamant mort dans le sable, Phare de Pharama - 1956, Lucien Clergue - © Rencontres de la Photographie d'Arles

Côté programmation pour l'édition 2019, on commence par une reconstitution à l’identique de l’exposition Hommage à Weston, en 36 tirages d’Edward Weston, qui inaugura la première édition du festival en juillet 1970 : « Clergue & Weston, première expo, premières oeuvres ». D’autres oeuvres anniversaires complètent le tableau : Helen Levitt, Variétés, Photo/Brut, Germaine Krull… 

4 nouvelles séquences thématiques sont programmées :

La programmation des Rencontres d'Arles 2019

« Mon corps est une arme »

5 artistes mettent à l'honneur des clichés où le corps existe, résiste et photographie.

Des photos emblématiques donnent à voir, par le prisme du corps, le contexte de l'Allemagne pendant la chute du Mur de Berlin.Tina Bara (1962), Sibylle Bergemann (1941-2010), Kurt Buchwald offrent par exemple des clichés vibrant de vérités, l'oeuvre de Libuše Jarcovjáková est visuellement frappante et marque sa génération.

arles 2019 Eldowy
Gandula Schulze Eldowy berlin 1987 - Série Corpsimpatients - © Rencontres de la Photographie d'Arles

« A la Lisière »

Une exposition pour une cartographie des horizons et des limites du monde

5 séries réalisées pendant les quinze dernières années explorent les thèmes de sensibilisation environnementale, tant au niveau scientifique, qu'identitaire. Des phénomènes météorologiques saisissants (Marina Gadonneix), ou encore l'évolution écologique observée par Philippe Chancel (Projet Datazone), une multi séquence sur les barrières bâties par l'homme à travers l'Europe, et notre coup de coeur : une traversée visuelle de Marseille à Rio en 1941 par Germaine Krull qui vient compléter le travail littéraire d'un roman (Capitaine, d'Adrien Bosc).

Marina Gadonneix - Phénomènes - sans titre (Vagues) Arles 2019
Marina Gadonneix - Phénomènes - sans titre (Vagues) - © Rencontres de la Photographie d'Arles

« Habiter »

Un état des lieux des espaces domestiques habitables.

4 séries réalisées par des photographes comme Daphné Bengoa & Léo Fabrizio qui ont travaillé sur les constructions en hauteur; une série "Home Sweet Home"; des clichés de Mario Del Curto sur l'humanité végétale; le récit de 10 ans de prises de vue autour des jardins urbains du monde et enfin une exposition sur la Zone parisienne dans les années 1844 : une fortification habitée des plus pauvres, tel un bidonville, un phénomène social laissé pour compte dans les photographies d'entre-deux-guerres.

Mario del curto arles 2019 Les jardins de Marqueyssac 2011
Mario del curto - Les jardins de Marqueyssac 2011 - © Rencontres de la Photographie d'Arles

« Construire l'Image »

Les pratiques matérialistes et pré-fabriquées de la photographie.

Valérie Belin (Painted Ladies) s'est intéressée à des portraits de célébrités imaginaires. Yann Pocreau a créé des mises en scène de lumière dans "Cathédrale". Claude Martin-Rainaud s'est concentré sur la lumière et l'obscurité qui traversent les paysages intérieurs (Camera Obscura). Une expo s'intéresse aux contes mythologiques cachés de l’Arabie dans El-Zohra n'est pas née en un jour de Randa Mirza.

arles 2019 Valérie Belin
Valérie Belin, Lady pastel 2017 - © Rencontres de la Photographie d'Arles

D'autres séries oeuvrent autour du documentaire : Camille Fallet, License Color Photo Studio; Images,Technologies et Monde naturel (dans Sur Terre, qui regroupent une vingtaine de photographes). The Anonymous Project retrace les souvenirs que l'on se fait dans les maisons (The House) à travers une immersion personnelle, reflet de la mémoire collective.

Les autres thématiques des Rencontres d'Arles :

« Relecture »

Pour revisiter la photographie dans ses genres emblématiques.

Helen Levitt a observé les rues New-yorkaises dans une série des années 1930, 130 clichés artistiques qui retracent l'oeuvre multi-artistique de la photographe. Un corpus vintage d'oeuvres intitulé "Variétés, revue d'avant garde" regoupe l'avant-garde belge de l'entre-deux-guerres. "Unretouched Women" fait le lien avec nos sociétés actuelles, des oeuvres images et textes qui offrent un regard sur la vie des femmes dans le monde. Toujours sur le féminin, Tom Wood a réalisé "Mères, Filles, Soeurs", des images provenant de scènes de vie dans les rues de Liverpool.

Helen Levitt NY Arles 2019
Helen Levitt, New York, 1940 - © Rencontres de la Photographie d'Arles

« L'autre Photographie »

On se pose la question de savoir si la photographie est un art Brut, 500 œuvres provenant de la collection de Bruno Decharme se répondent : Photo/Brut. Une série de photographies s'est interessée au format "carte postale" au long du XXème siècle, car elle a accompagné le tourisme de masse : des tirages d'Eric Baudart & Thu-Van Tran (1972 et 1979), Fredi Casco (1967), Moyra Davey (1958) par exemple. Une séquence réalisée entre 1915 et 1938 remonte sur les archives du CNRS, pour répertorier les inventions technologiques dans une Saga des inventions.

« Les plateformes du visible»

Une approche documentarisée de la photographie

2 séries que tout oppose : une sur des images fortes de Turquie "Quand les nuages parleront" de Lhuisset; une autre sur le développement de Las Vegas.

Arles 2019 Lhuisset Emeric
Emeric Lhuisset, Théâtre de guerre, photographie avec un groupe de guérilla kurde, Irak, 2012. Avec l’aimable autorisation de l’artiste / Résidence BMW 2019 - © Rencontres de la Photographie d'Arles

Les récompenses

En marge des Rencontres de la photographie, on déniche les photographes de demain, et on récompense les auteurs talentueux :

- Séquence Emergences : le festival en tant que défricheur des talents de demain expose quelques créations lauréates du prix découverte Jimeix Arles (Lei Lei) ou simplement pertinent et soutenus par différentes collaborations.

- Photo Folio Review donne à tout photographe professionnel, étudiant en école de photographie ou photographe passionné ayant déjà une pratique avancée de rencontrer des experts internationaux de la photographie (directeurs artistiques, galeristes, éditeurs, commissaires d’exposition, conservateurs, iconographes, etc.) lors de sessions de rendez-vous individuelles et privilégiées !

- Prix Découverte Louis Roderer : on met à l'honneur les 10 meilleurs projets sur les 200 concourants au prix et leurs créations. Ici en photo, la série de Meryl McMaster, Aussi vaste que le ciel.

Arles 2019 Meryl McMaster aussi vaste que le ciel
Meryl McMaster - Aussi vaste que le ciel (2019) - © Rencontres de la Photographie d'Arles

- Les invités : les Rencontres d'Arles donnent carte blanche à deux institutions amies qui explorent leurs relations aux images à leur façon : Cette année la fondation Arabe pour l'image des Possibles de la Photographie met en scène ses archives, et l'Opéra national de Paris qui expose "3ème scène".

- Les Prix du livre récompensent chaque année 3 catégories de livres (lors de la semaine d’ouverture) : Livre d’Auteur, Livre historique et ouvrage photo-texte. Ce prix distingue le meilleur projet d’auteur contemporain et contribue à sa diffusion. La Fondation Jan Michalski pour l’Écriture et la Littérature est grand partenaire des Prix du livre. Cette année, 146 ouvrages en provenance de 36 pays ont été réceptionnés. Le lauréat sera annoncé durant la semaine d’ouverture.

Mais aussi :

- LUMA rencontres
- Dummy Book Award...

Le photographe, c'est vous !

Si vous voulez passer derrière l’objectif, des stages professionnels d’été (de 2 à 4 jours) vous sont proposés du 1er juillet au 16 août.

Au programme : prises de vues dans le cadre d’un ancien hôtel particulier : sur l’éditing, le portrait, savoir voir à travers soi, raconter des histoires par l’imageVous vivrez une expérience pratique unique aux côtés des plus grands professionnels, des photographes pédagogues comme Jane Evelyn Atwood, Vee Speers, Klavdij Sluban et Julien Mignot etc...

Leil Lei arles 2019 Romance au cinéma Lushan, Mont Lushan
Prix Découverte - Leil Lei, Romance au cinéma Lushan, Mont Lushan (2019) - © Rencontres de la Photographie d'Arles

Bon plan : l'application mobile Arles 2019 vous sert de guide tout le long du festival de photos. Un "passeport" officiel pour cette 50ème édition, avec l'intégralité du programme des expos et des évènements, une carte interactive de tous les lieux artistiques, des fonctionnalités personnalisables (agenda, alertes, e-billet...).

Arles, ambiance photos

A la fois nichée au milieu de la Camargue et village de pierres aux inspirations Van Goghienne, Arles bénéficie d'une double inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO - pour le bien culturel - elle est incontournable à visiter !

Chaque été, la ville de Provence se met au diapason de la photographie; le festival s’accompagne de découvertes à travers la ville, de débats, d’évènements artistiques… Elle accueille une fréquentation record à cette période : 140 000 visiteurs ont assisté aux Rencontres 2018.

3eme scène Arles 2019
3eme scène - Les Films Pélléas, Grand Hôtel Barbès de Ramzi Ben Sliman (2019) Paris - © Rencontres de la Photographie d'Arles

Les rendez-vous à ne pas manquer à Arles :

- Au couvent Saint-Césaire, tout l’été, pour la 4e édition, le VR Arles Festival donne de nouveau la parole aux meilleurs artistes du virtuel, et convie le public arlésien à un panorama des possibilités du média immersif, avec une grande exposition de réalité virtuelle, une journée de conférences, des ateliers pour enfants, ainsi qu’une résidence d’écriture.

- La confédération Suisse le Nonante-Neuf vous attend pour des lectures, de la détente, pour rencontrer le milieu de la photo genevoise, lieu emblématique des Rencontres.

- Une expo à la Librairie Actes Sud, qui accompagne la sortie du livre de Camille Moirenc.

D'autres expositions aux alentours d'Arles

Elles sont accessibles sur présentation du forfait des Rencontres d'Arles 2019 :

- Leaders de Daniel Andujar (6juin - 3 novembre), Ugo Rondinone "Thanx 4 Nothing" du 26 juin au 29 août. Et "Fragments" de Rayyane Tabet (12 avril - 22 septembre) Et Art Collection Telekom, 30 ans après (2 juillet - 10 novembre) au Carré d'Art à Nîmes. 
- Vik Muniz "Imaginaria" à la Collection Lambert d'Avignon du 30 juin au 22 septembre.
- Willy Ronis "Le Luberon de Willy Ronis 1947-1979" du 29 juin au 2 novembre à la Chapelle du Grand Couvent de Cavaillon.
- Jean-Louis Garnell "Pictures for a While" au Centre Photographique de Marseille du 1er juin au 4 septembre.
- Guy Bourdin "L'image dans l'image" du 6 juillet au 6 octobre au Campredon Centre d'art de L'Isle-sur-la-Sorgue.
- Caroline Corbasson "A ta recherche" du 23 juin au 11 août et Island de Mohamed Bourouissa (21 août- 22 septembre) au FRAC de Marseille.
- "La fabrique des Illusions", expo des collections Fouad Debbas du 19 juillet au 29 septembre au MUCEM, Marseille.
- La photographie Contemporaine au Cambodge, 40 ans après et Brésils de Ludovic Carème (30 juin - 29 septembre) à la Friche Belle de Mai de Marseille.
- Tatouages, d'Après le Fonds Charles Perrier 25 juin - 27 octobre, au Musée du Vieux Nîmes.
- Raymond Depardon 1962-1963 Photographe Militaire, du 17 mai au 30 décembre à Toulon (Musée de la Marine).
- Anne Catherine Becker, No fish, no future, du 20 juin - 23 août, à la Maison des Projets de Port de Bouc.

Guy Bourdin Estate Arles 2019
Guy Bourdin Estate, 2019 - © Rencontres de la Photographie d'Arles

Cet article vous a plu ? Partagez-le !