Expo Mondrian au musée Marmottan - Monet

Rendez-vous du 12 septembre 2019 au 26 janvier 2020, au musée Marmottan, pour (re)découvrir l'oeuvre de Piet Mondrian, un des pionniers de l’abstraction. Vous pourrez aussi poursuivre la visite dans le musée de Monet !

  • Laurence Edelson

    Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    12/08/2019

  • Destination

    Paris

Le musée Marmottan Monet présente du 12 septembre 2019 au 26 janvier 2020, une rétrospective de Piet Mondrian. Après la visite de l'exposition temporaire, vous poursuivez au sous-sol du musée dédié à Monet, dans les pièces meublées du rez-de-chaussée et avec les enluminures à l'étage.

Plus qu’à sauter dans un train pour venir à Paris savourer les expositions du moment !

A voir au Musée Marmottan

Piet MONDRIAN, Dune I, 1909 - © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

L'exposition temporaire : Mondrian figuratif

Qui était Mondrian ?

  • Nom : Pieter Cornelis Mondriaan, appelé Piet Mondrian
  • Dates : né le 7 mars 1872 aux Pays-Bas, et mort le 1er février 1944 à New York
  • Nationalité : néerlandais
  • Profession : peintre
  • Son innovation dans l'histoire de l'art : un des pionniers de l’abstraction
  • Influencé par : Jan Toorop, symboliste hollandais ; le traitement de la couleur du fauve Van Dongen ; Van Gogh ; le cubisme de Braque et Picasso ; il s'intéresse à l'ordre cosmique, les mathématiques, la géométrie
  • Les autres artistes de l'art abstrait : Kandinsky, Kupka, Léger, Picabia, Les Delaunay...

 

Piet MONDRIAN, Grand Paysage, vers fin 1907-1908 - © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

Pourquoi l'exposition Mondrian Figuratif ?

La peinture figurative de Piet Mondrian (1872-1944) est longtemps restée méconnue. L'art figuratif, la représentation du visible, est souvent opposée à l'art abstrait qui ne cherche pas copier la nature, les objets du réel. Mais Piet Mondrian a su faire les deux.

Un collectionneur et mécène, Salomon Slijper (1884-1971) s’est passionné pour le travail figuratif de Mondrian qui devient son ami. Sans héritier, Slijper ouvre un musée pour présenter sa collection : le Kunstmuseum de La Haye. Une partie de la collection constitue l'exposition Mondrian Figuratif dont des 67 tableaux, une trentaine n'était encore jamais venue à Paris. Par exemple, Moulin dans la clarté du soleil (1908) est une oeuvre très fragile qui ne se déplacera d'ailleurs plus jamais après. Voilà pourquoi il faut absolument aller voir cette exposition !

Le parcours de l'exposition Mondrian figuratif

On commence par une oeuvre purement abstraite : Composition N° IV (1914), la première acquise par Salomon Slijper, puis l'on poursuit avec les toiles surtout « naturalistes » dans un ordre chronologique.

Oeuvre la plus ancienne de l’exposition (peinte à l'âge de 19 ans) : Faisant pendant, un lièvre mort de 1891

La première partie de l'exposition commence par des paysages peints entre 1898 et 1905, là où l’artiste et le mécène résident et se fréquentent. Mondrian maîtrise le dessin et le clair-obscur. Les thèmes : le moulin, l’arbre, la ferme, la fleur et le portrait. Le peintre se réinvente sans cesse.

Piet MONDRIAN, Composition avec large plan rouge, jaune, noir, gris et bleu, 1921 - © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

A partir de 1907 les aplats et les contrastes colorés sont poussés à l’extrême. 1908, les lignes se courbent, les couleurs deviennent mystique.

Trois autoportraits nous le présentent à 36 ans, cheveux longs, barbe noire et le regard habités.

1911, les couleurs pures sont exaltées, les formes sont géométriques (le chemin vers l’abstraction).

Figuration et abstraction se font face dans la section suivante, parfois sur un même sujet.
Le parcours se termine sur un autoportrait de Mondrian de 1918 et des tableaux de fleurs.

Les oeuvres se font écho autant qu’elles font contraste.

Qu'est-ce qui est figuratif ? Qu'est-ce qui est abstraction ?

Le musée Marmottan Monet

Le Musée Marmottan Monet, ancien pavillon de chasse, fût acheté en 1882 par Jules Marmottan. Son fils Paul hérite de la maison et y collectionne des objets d’art et des tableaux Premier Empire. Après sa mort, cela devient le musée Marmottan en 1934. Les donations se succèdent et le musée devient la plus importante collection au monde d’œuvres de Claude Monet, à laquelle s'ajoutent des tableaux de Berthe Morisot, Edouard Manet, Edgar Degas, Auguste Renoir...

Le sous-sol dédié à Monet

La pièce maitresse du musée est Impression, Soleil levant de Monet, le premier tableau impressionniste !

Monet - Impression Soleil Levant (1872) - © Exposition Peindre l'Impossible - Claudine Collin - Musée Marmottan

Les pièces du rez-de-chaussée

Au niveau de l'exposition temporaire, vous pouvez vous promener dans les pièces aménagées de tableaux et de meubles, de l'hôtel particulier.

Les enluminures à l'étage

La collection présente un ensemble incroyable d'enluminures des écoles françaises, italiennes, flamandes et anglaises du XIIIe au XVIe siècle. Une enluminure est une peinture ou un dessin qui décore ou illustre un texte. Souvent exécuté par des moines, celles de la collection du Musée Marmottan sont aussi réalisés par de grands peintres.

La technique : l'esquisse, le mélange des pigments avec la colle puis le coloriage par couche.

  • Musée Marmottan Monet
  • 2, rue Louis-Boilly
  • 75016
  • Paris
  • France
  • Horaire d'ouverture : Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h (20h jeudi)
  • Comment s'y rendre ? Métro : lignes 9 / Stations : La Muette RER : lignes C / Stations : Boulainvilliers Bus : lignes 22, 32, 52, 63, PC

Dans le quartier du Musée Marmottan-Monet

Le Musée Marmottan-Monet se trouve dans le XVIe arrondissement de Paris, en bordure du Bois de Boulogne.

Partez donc faire une balade au vert en sortant du musée ! Vous pourrez peut-être rejoindre la Fondation Louis Vuitton pour une autre visite culturelle, le jardin d'acclimatation avec vos enfants ou juste rejoindre le lac pour un peu de calme et de romantisme.

© Sylvain Bachelot

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi