L’exposition photo de la Philharmonie de Paris

Du 4 décembre 2018 au 28 avril 2019, la Philharmonie présente une nouvelle exposition qui mêle musique et photographie en choisissant un des plus célèbres photographes français : Robert Doisneau (1912-1994).

  • Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    03/12/2018

  • Destination

    Paris

Après MMM avec le couple M et Martin Parr en 2016, puis Daho l’année dernière, la Philharmonie de Paris poursuit son cycle d’expositions associant photographie et musique. Cette année, vous allez découvrir le lien entre Robert Doisneau, photographe humaniste français, de renommée internationale, amoureux de Paris et sa région, et la musique.

« Dans mon école idéale de photographie, il y aurait un professeur de bouquet et un professeur de musique. On ne formerait pas des virtuoses du violon, mais on expliquerait le rôle de la musique qui donne une lumière sur les civilisations passées, formation complémentaire très nécessaire »

Robert Doisneau

Robert Doisneau

Robert Doisneau avait toujours son appareil Rolleiflex en bandoulière. Il marchait dans les rues parisiennes à l’affut d’un moment furtif à la lumière du jour, patientait beaucoup « là où il n’y a rien à voir », observait et clic, prenait des clichés qui ont fait le tour du monde.

La musique est très souvent présente dans ses photographies comme un élément attaché aux gens qu’il photographie.

Juliette Gréco à Saint Germain des prés
Juliette Gréco à Saint Germain des prés - © Atelier Robert Doisneau

L’exposition Doisneau et la musique

200 photographies sont réunies pour créer le parcours musical du photographe.

D’un côté les photos de Doisneau : musiciens de rue, clubs de jazz de Saint-Germain-des-Prés, portrait de son ami violoncelliste Maurice Baquet, rencontre avec des chanteurs comme Jacques Higelin (1991 au parc de la Villette), Renaud, les Rita Mitsouko… de l’autre une mise en musique de l’exposition par Moriarty et scénographiée par Stephan Zimmerli, musicien et graphiste du groupe.

Côté Musiques

Moriarty est un groupe franco-américain de country, de blues et de rock né en 1995. Pour réaliser la bande-sonore-bestiaire instrumentale et en chansons de l’exposition, ils ont sélectionné des instruments de la collection du Musée de la musique. Ils ont aussi monté une « radio Doisneau » avec les tubes des artistes pris en photo par Doisneau, chantés ou dits par des personnalités comme Daniel Pennac, Mathieu Amalric, François Morel, Vincent Dedienne…

L'archet, 1958
L'archet, 1958 - © Atelier Robert Doisneau

Les étapes du parcours

6 salles et 6 photos pour vous donner envie d’aller toutes les voir de près.

La Rue

La Toupie, 14 juillet 1959 : on danse devant le Le Kentucky Club, 2 de la rue Valette 75005 Paris. C’est la fête à Paris !

La Chanson

Prévert sur le canal Saint-Martin, 1955. Un écrivain devenu un ami, la cigarette au bec, pose devant un fil où sont étandus des dessous.

Le Studio

Pierre Schaeffer, studio de la recherche de la RTF, novembre 1961. Le père de la musique électro dans son espace de travail.

Maurice Baquet

Le violoncelle sous la pluie, Paris 1957. Une photo drôle dans laquelle l’important est de tenir le parapluie pour protéger le violoncelle. Par contre le peintre arrive à travailler à côté sous la pluie.

Jazz

Django Reinhardt, Paris, 1950. Un musicien de renom passe comme un inconnu devant les affiches de cinéma et annonces publicitaires collés sur les murs parisiens.

Les années 80-90

Les Rita Mitsouko 13 octobre 1988, parc de la Villette. Catherine Ringer et Fred Chichin posent pour Doisneau dans un décor et une composition assez originaux.

Le clairon du dimanche- Expo Doisneau et la musique - Philharmonie
Le clairon du dimanche, 1947 - © Atelier Robert Doisneau

Pour continuer

Dans le parcours de visite du Musée de la musique, des photographies se sont glissées de ci-de là dans la collection.

Des spectacles suivent la thématique de l’exposition :

  • Ballade pour violoncelle et chambre noire co-écrit entre Doisneau et Baquet devient un spectacle avec Mathieu Almaric (5-6-7 décembre).
  • Doisneau/Prévert, une amitié qui se transforme en concert (7 décembre).
  • Moriarty en concert (9-10 décembre).
  • Robert Doisneau en toutes lettres est un spectacle avec les voix de Daniel Pennac et Emmanuel Noblet (9-10-11 décembre).
  • Robert Doisneau, le révolté du merveilleux, documentaire de C. Deroudille. Rencontre avec la commissaire de l’expo (8 décembre).
  • Atelier un dimanche en chanson et Concert-promenade (9 décembre).
  • Regards croisés, avec Stephan Zimmerli et Clémentine Deroudille (13 décembre).
  • Atelier-exposition en famille (3-10-17-24 février / 10-17-24-31 mars / 7 avril).

A la Philharmonie de Paris, vous trouverez aussi :

  • La Philharmonie de Paris
  • 221 avenue Jean Jaurès
  • 75019
  • Paris
  • France
  • 01 44 84 44 84
  • Horaire d'ouverture : Ouvert de 12h à 18h du mardi au vendredi, de 10h à 20h le samedi et de 10h à 18h le dimanche.
  • Comment s'y rendre ? En métro : ligne 5 station Porte de Pantin

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi