Le top des Bouchons lyonnais

De passage à Lyon, vous devez absolument goûter la cuisine traditionnelle d'un Bouchon lyonnais ! On vous explique tout sur l'origine des Bouchons et bien sûr, on vous donne nos meilleures adresses à tester sans modération.

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    23/09/2019

  • Destination

    Lyon

Lyon et ses Bouchons, c'est une longue histoire ! Les Bouchons lyonnais sont une institution dans la ville : on vous explique tout sur leur histoire, et bien sûr on vous donne nos adresses préférées. Accessible en moins de 2h de Paris, Lyon se prête parfaitement à un citybreak de 2 jours.

Les bouchons lyonnais

© iStock - Drazen_

L'origine des bouchons lyonnais

D'où vient le mot bouchon ? Autrefois, les cabaretiers accrochaient sur la porte de leur établissement une botte de branchages appelée « bousche » dans le patois lyonnais. C'était à l'époque un lieu de retrouvailles masculines pour les bourgeois, les chefs d'ateliers, les ouvriers (les canuts) et les employés.

Leur nombre a bien diminué depuis les années 1970 : disparition de l’industrie de la soierie, destruction des Halles où s’étaient développés les Bouchons, nouvelle mode pour une cuisine plus légère... Aujourd’hui, l’authenticité séduit de nouveau et les bouchons ont su s’adapter.

>> Le top 10 des spécialités lyonnaises à savourer

Tables dressées en terrasse d'un restaurant à Lyon - © istock - javier garcia blanco

Notre top 3 des bouchons lyonnais authentiques

Le Label Bouchons Lyonnais certifie les Bouchons lyonnais qui respectent toute la tradition du Bouchon. Si vous cherchez un authentique Bouchon lyonnais, pour déguster de fameux rognons ou une volaille aux morilles, voici nos 3 adresses préférées.

>> Découvrez également notre top 5 des restos à petits prix

© iStock - anouchka

Dans un cadre années 30, le Bouchon Comptoir Brunet vous fera remonter le temps avec ses banquettes, son zinc et ses chaises bistrot. Ici, le frais est à l'honneur, avec une cuisine de bouchon gastronomique. On retrouve donc les plats du terroir lyonnais cuisinés subtilement. En dessert, testez le gâteau Brunet à base de pralines, de pommes et de poires ou d'abricots, suivant la saison.

© Istock - praetorianphoto
  • Bouchon Comptoir Brunet
  • 23, rue Claudia
  • 69002
  • Lyon
  • France
  • 04 78 37 44 31
  • Horaire d'ouverture : Ouvert tous les jours sauf le mardi. De midi à 14h et de 19h à 21h30 en semaine et de midi à 14h30 et de 18h30 à 22h le week-end.

Le Bouchon La Voûte Chez Léa, face à la colline de Fourvière, entre Bellecour et le quartier St-Jean, est un lieu chargé d'histoire et toujours habité par l'âme de la Mère Léa, qui a fondé le restaurant en 1943. Depuis on trouve à la carte les classiques du bouchon, fidèles recettes de Léa : le tablier de sapeur croustillant (pour les amateurs de tripes), le poulet au vinaigre ou la fameuse quenelle maison servie avec ses écrevisses font toujours le bonheur des clients. Aucun doute, vous mangerez à votre faim !
 

Basilique de fourvière de Lyon - © iStock - Davizro
  • La Voûte (Chez Léa)
  • 11, place Antonin Gourjou
  • 69002
  • Lyon
  • France
  • 04 78 42 01 33
  • Horaire d'ouverture : Ouvert du lundi au samedi, midi et soir

Chez L'acteur, on peut voir le jeune chef Olivier Bianchi travailler sous nos yeux, dans la cuisine de ce restaurant de poche. Situé face à l'entrée des artistes du Théâtre des Célestins, on y trouve des produits traditionnels, frais et faits maison. A goûter absolument : la tête de veau vinaigrette aux herbes et le poisson cuisiné meunière provenant des Halles de Lyon - Paul Bocuse le matin même.

Mention spéciale pour la tarte aux noix (le chef est également pâtissier, les tartes sont donc succulentes !).

© Istock
  • L'Acteur
  • 5 rue Charles Dullin
  • 96002
  • Lyon
  • France
  • 04 78 92 88 53
  • Horaire d'ouverture : Ouvert du mardi au samedi (hors jours feriés) de 12h à 14h et de 18h30 à 21h

Cet article vous a plu ? Partagez-le !