Mon top musées et galeries tendance

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    18/04/2014

  • Destination

    Zagreb

Balade en amoureux au Musée des coeurs brisés

Tout en haut de la vieille ville, à deux pas de la charmante église Saint-Marc (à voir absolument!), un musée insolite s'est installé dans un palais baroque du XVIIème siècle. A l'intérieur du Musée des coeurs brisés, dans un joli décor de salles voûtées immaculées, on déambule à la découverte d'objets et de lettres symbolisant la fin d'un amour. Un téléphone, des escarpins, un ours en peluche, une hache, des sous-vêtements, des menottes… A chaque fois, un texte nous raconte l'histoire de cet objet et d'une histoire d'amour qui se termine.

Tout commence en 2006 avec la séparation d'Olinka Vistica et Drazen Grubisic, deux Croates d'une trentaine d'années, lui artiste et elle productrice. Tous deux créatifs, ils décident de mettre en scène la fin de leur amour à travers une exposition d'objets personnels. L'exposition a depuis parcouru plusieurs pays avant de s'installer définitivement dans ce musée de Zagreb. Mais le couple continue de faire voyager son concept : le CentQuatre a Paris a récemment accueilli leur exposition, et la prochaine édition aura lieu le 16 juin 2014 à Bruxelles. A chaque fois, des appels aux dons sont lancés aux habitants des villes concernées pour récupérer un maximum d'objets qui constitueront l'exposition.
Si vous recherchez une visite originale à Zagreb, arrêtez-vous dans ce musée. On sourit souvent, on est ému parfois, on est étonné par la diversité de ces histoires d'amour aux quatre coins du monde qui au final, qu'on soit croate, français ou philippin, se ressemblent beaucoup...

A savoir : le musée a remporté en 2011 le prix du musée le plus innovant d'Europe.

Cirilometodska 2, Zagreb, ouvert de 9h à 22h30 du 1er juin au 30 septembre et jusqu'à 21h le reste de l'année.
Entrée : 25 kunas

Curiosités arty et toboggan insolite au Musée d'art contemporain

Gros coup de coeur pour ce Musée d'art contemporain construit en 2009 dans la ville nouvelle par l'architecte croate Igor Franic, et facilement accessible par bus au départ de la gare routière. Le bâtiment d'abord, très moderne et tout en transparence, est impressionnant pour son côté massif. Ca change de l'ambiance de la vieille ville !
La particularité de la collection ? La visite ne suit aucun ordre précis, et vous pouvez donc au gré de vos envies déambuler de salle en salle.
Mon conseil : réservez une visite guidée. Très intéressante et qui plus est gratuite, elle vous permettra de mieux comprendre les oeuvres exposées. La collection permanente s'enrichit d'expositions temporaires et réunit artistes croates et internationaux.
On aime particulièrement l'atelier reconstitué du sculpteur Ivan Kozaric, une pièce qui rassemble notamment les moulages de sa fameuse sculpture du banc du poète A.G Matos, qu'on peut trouver sur la Promenade Straussmayer. Intéressant et atypique.
Avis aux amateurs d'art contemporain, il y en a vraiment pour tous les goûts :

Le plus ?
on l'aperçoit souvent au fil de la visite du musée. Quoi donc me direz-vous ? Ce toboggan design créé par Carsten Höller, qui vous permet de redescendre au rez-de-chaussée du musée une fois arrivés au dernier étage. Rassurez-vous, il n'est pas très rapide ! Mais c'est un must à faire avec les enfants.

Avenija Dubrovnik, 17, Zagreb, ouvert du mardi au vendredi et le dimanche de 11h à 18h, le samedi de 11h à 20h.
Entrée : 30 kunas. Visite guidée gratuite à 16h tous les jours et 17h le samedi (réserver par mail de préférence)

Lieux d'art tendance

Faites un tour à la Galerie Greta (Ilica 92, arrêt tram Britanski Trg), une ancienne boutique de vêtements reconvertie en galerie d'art, et qui organise chaque semaine une nouvelle exposition. Si vous êtes de passage un lundi, ne manquez pas le vernissage de l'expo, très fréquenté par la jeunesse arty de Zagreb.
Autre suggestion de visite : le Musée Lauba (Prilaz baruna Filipovica 23, Tram Sveti Duh), installé dans d'anciennes écuries rénovées, un peu à l'écart du centre-ville. C'est LE lieu pour voir les oeuvres des derniers artistes croates en vogue.
Enfin, ne manquez pas l'atelier d'Ivan Mestrovic, le Rodin croate du XXème siècle. Vous découvrirez sa demeure dans laquelle il a travaillé entre 1920 et 1942, et qui rassemble ses oeuvres les plus emblématiques.
Mletacka 8, Tram Place Ban Jelacic, ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h et le week-end de 10h à 14h.
Entrée 30 kunas

Réservez votre vol + hôtel à Zagreb >>

Voir tous nos hôtels à Zagreb >>

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi