Nos adresses gourmandes à Brest
Philippe Le Bigot, chef du restaurant Le M, à Brest
Journaliste

Oh que l’on ne s’ennuie pas à Brest, surtout lorsqu’il s’agit de se mettre à table. Un étoilé cossu, des bistrots en veux-tu en voilà, des institutions… En couple ou entre amis, sur le port ou dans une petite rue discrète, on mange bien au bout de la terre !

Le M

Seul étoilé de la place (L’Armen ayant fermé ses portes début janvier 2016), Le M est un écrin de bon goût au coeur de la Cité du Ponant. La belle maison bourgeoise édifiée en 1936 qui accueillit autrefois à dormir le Général De Gaulle est aujourd’hui un restaurant gastronomique tenu par Bruno Dabiaoui en salle et Philippe Le Bigot en cuisine. Ancien chef aux Caraïbes, amoureux tous les deux du Brésil, ce sont des saveurs exotiques qui vont vous réveiller ici les papilles, dans des assiettes toujours colorées. Du sucré-salé, de l’exotisme et du fruité futé comme cet ormeau aux agrumes et gingembre, le Saint-Pierre mariné aux épices, les huîtres jus d’agrume etc. Avec cette ligne conductrice, comme on le voit, de cuisiner le meilleur de la Bretagne et de ce nord Finistère !
Le M,
22 rue du Commandant Drogou, Brest.
Tel. 02 98 47 90 00

Hinoki

C’est un instant japonais d’une grande pureté qui vous attend ici. Pas un restaurant d’imitation japonaise, non. Hinoki, le restaurant de l’artisan sushi Xavier Pensec, propose une cuisine inédite en Bretagne. Les poissons sont issus de la pêche de ligneurs et autres petits bateaux finistériens. Les riz scrupuleusement choisis, les algues sont bretonnes ou japonaises… L’ambiance feutrée et délicate de ce minuscule restaurant est à l’avenant avec ses quelques tables seulement agencées autour du comptoir. Ouvert uniquement le soir, la réservation est évidemment obligatoire.
Hinoki,
16 rue des 11 martyrs, Brest.
Tel. 02 98 43 23 68

L’Imaginaire

Romain Pouzadoux a révolutionné sa cuisine et son Imaginaire pour faire partie désormais des chefs en vogue en Bretagne, avec des assiettes et une ambiance dans l’air du temps. Inspiré des cuisines créatives nordiques, belges et françaises, Romain Pouzadoux étonne avec ces Saint-Jacques-coques-chou fleur-vanille-vinaigrette mentholée ou rassure avec ce lièvre-salsifis-sauce civet…  Là encore, pas de carte ni menu, mais des formules en 3, 6 ou 9 services. La salle est agréable, dépouillée et l’on peut même s’attabler au comptoir juste devant la cuisine !
L’Imaginaire,
23 rue Fautras, Brest.
Tel. 02 98 43 30 13

Le Crabe Marteau

Plus convivial, plus chantant, plus festif, le Crabe Marteau fait éclater les carcasses de crustacés sous les coups de boutoirs. Le principe est simple et diablement efficace ! Un bavoir, un marteau en bois et un dormeur (ou une araignée suivant la saison) à fracasser, le tout accompagné de sauces et de pommes de terre biologiques. Voilà le plat principal et incontournable de ce restaurant brestois installé sur le port. Pour les plus gourmands, vous y trouverez également des huîtres creuses, des langoustines, du poisson et, en dessert, encore et toujours la Bretagne avec le kouign amann, la tome de Muzillac…
Le Crabe Marteau,
8 quai de la douane, Brest.
Tel. 02 98 33 38 57

Le Baragwin

Le Baragwin, bistrot-bar à vin, vient juste d’ouvrir dans la rue Algésiras. Une maison avec une âme, bistrot depuis 1950, et une tête connue des Brestois gourmands, Sébastien Leblay, ancien sommelier au Globulle Rouge (autre très bon bistrot). Ici, des vins de petits producteurs, naturels à 80%, des bières locales, des tartines et des plats en bocaux signés « La Cantine des Chefs », comme ce cabillaud citronnelle ou cette joue de boeuf confite à la Coreff !
Le Baragwin,
38 rue Algésiras à Brest.
Tel. 06 29 88 26 55

La Bretagne

Actualités, événements, visites, sorties, balades, bons plans... Toutes nos idées pour un week-end réussi en Bretagne !