Nos meilleurs plans à Barcelone

Découvrez Barcelone sous un nouvel angle, oubliez les zones touristiques pour vous plonger dans les quartiers locaux. Profitez du folklore de Barcelone comme vous ne l'avez jamais fait.

  • Auteur

    Rédaction OUI.sncf

  • Mis à jour le

    05/12/2018

  • Destination

    Barcelone

Jeune face à la vue de Barcelone
© istock-Borut Trdina

Barcelone, c’est la ville de Gaudi, la capitale de la Catalogne, la ville de la Sagrada Familia… Mais Barcelone, c’est aussi une ville hors du commun qu’il faut prendre le temps de visiter loin des zones touristiques… J’ai sélectionné pour vous mes meilleurs plans barcelonais hors des sentiers battus.

Se balader dans le Raval

Musée MACBA
© istock-ToniFlap

Barcelone est avant tout une ville à l’âme artistique où chacun s’exprime à sa façon. Dans les rues du Raval en particulier. Incontournable, sa structure est une invitation à y faire une visite : le MACBA, Musée d’Art Contemporain de Barcelone. 

Perdez-vous au fil des intersections, pour découvrir tout type d’art : street-art, peintures murales, pochoirs mais aussi et surtout le célèbre Peix de Frank Gehry. Une sculpture géante représentant un poisson doré, devenue l'un des symboles de la Barcelone post-olympique, visible depuis la plage de la Barceloneta et le Port Olímpic.

Se perdre dans le Parc del Laberint

Banc dans un jardin
© istock-NIKITA GINDEA

Le plus ancien des jardins de Barcelone, le Parc del Laberint, est le parfait exemple des jardins cultes, tout particulièrement soigné depuis l’agrandissement de l’architecte Elies Rogent Il est très agréable de se promener main dans la main dans ce jardin romantique, avec ses petites places, ses arbres, ses parterres et sa magnifique cascade… 55 hectares aux airs néoclassiques et aux sculptures mythologiques.

Boire une cerveza dans le quartier gothique

Enseigne de bière et tapas
© istock-stocknshares

Berceau des bars à bières traditionnelles de Barcelone, le quartier gothique regorge de petites adresses. Commencez votre tournée des bars par Ocaña (Plaça Reial, 13-15), véritable repère de la vie nocturne barcelonaise. Filez ensuite à l’El Rabipelao (Carrer de la Mercè, 26), ici on déguste un excellent mojito pour 3,5 euros.

Puis direction le Sor Rita (Carrer de la Mercè, 27), avec ses chaussures au plafond, ses perruques roses et babies un peu partout.

Manger des tapas au Viana

Amis qui mangent des tapas
© istock-piola666

Quand on va au Viana, c’est comme aller diner chez des amis. Côté carte, les prix restent raisonnables et on peut aussi bien déguster des tapas originales que les fameuses patatas bravas, figurant parmi les meilleures de la ville.

Mon conseil : réservez une table, car c’est un lieu très fréquenté. Et si vraiment vous n’avez pas de place, Barcelone regorge de bars à tapas

Manger une tortilla au bar Electricitat

Tortilla au chorizo
© istock-Bartosz Luczak

A l’Electricitat, on peut également manger des tapas, mais si vous passez par cette petite cantine, ne passez pas à côté des meilleures tortillas de la ville ! Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, goûtez à ces petites omelettes juteuses à la pomme de terre typiquement espagnoles, préparée du matin… Pour seulement 4 euros !


Carrer de Sant Carles, près de la plage de la Barceloneta

Participer au folklore catalan

Festivaliers les mains en l'air
© istock-bernardbodo

Barcelone propose constamment des événements, alors profitez-en pour goûter aux joies du folklore local ! Mon événement préféré dans la capitale catalane reste le Sonar, en juin. A cette période, toute la ville est en ébullition, et même si vous n’avez pas votre pass pour le festival, les off dans les bars et la rue sont incontournables !

Barcelone by night

Placa Reial à Barcelone
© istock-JackF

Les nuits barcelonaises sont souvent très animées. Côté clubs, les deux plus célèbres boîtes de Barcelone sont le Razzmatazz et l’Apolo, souvent prises d’assaut par les touristes. Concernant les lieux plus réservés, je vous conseille la Macarena si vous êtes plutôt électro, et si vous préférez le hip hop et RNB, ne passez pas à côté de l’Otto Sutz.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi