Nos meilleurs plans pour pratiquer des sports indoor

Depuis quelques années, la mode du sport indoor s’impose comme la grosse tendance sportive. Aujourd’hui, on peut pratiquer presque toutes nos activités préférées à l’abri des intempéries. Voici certaines de nos favorites, et l’endroit idéal pour s’y adonner.

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    10/01/2020

Escalade, chute libre, canyoning… Les sports indoor ont le vent en poupe. Les activités en intérieur sont de plus en plus nombreuses, et les lieux de pratique se multiplient.

>> Embarquez en train direction les meilleurs endroits de France pour faire du sport en intérieur

Quels sont les sports à pratiquer indoor ?

© South_agency

Le classique : l’escalade

L’escalade en indoor cartonne depuis des années. On compte d’ailleurs une centaine de salles partout en France. On s’y exerce soit au « bloc », soit à la voie. Le premier se pratique sans baudrier et à moins de 4,5 mètres de haut : il s’agit de travailler des séquences courtes, mais dynamiques et intenses physiquement. La voie, c’est l’escalade « classique », sur des parois artificielles pouvant atteindre près de 20 mètres.

>> Pour pratiquer en extérieur, découvrez les 5 meilleurs spots d'escalade en France

© yacobchuk

Pour pratiquer le bloc : Arkose a ouvert son premier « blocpark » à Montreuil en 2013. Depuis, d’autres ont vu le jour, comme à Nation, à Bordeaux, à Marseille ou à Toulouse. Ouvert tous les jours de 8 h à minuit, à partir de 10 €.

Pour pratiquer la voie : Altissimo est présent notamment à Montpellier, à Perpignan, à Nantes et à Metz. Ouvert tous les jours, de 10 h à 23 h (20 h, le week-end), à environ 12 € la séance.

La tendance qui grimpe : les simulateurs de chute libre

Vous en avez forcément déjà croisé, ou vu en vidéo : d’immenses tubes en verre dans lesquels des personnes en combinaison moulante semblent tomber à l’infini. Il s’agit de simulateurs de chute libre, qui permettent de planer pendant de longues minutes, sans le stress de voir le sol se rapprocher. Il n’est pas étonnant que la pratique se développe depuis deux ans : après tout, voler est l’un des plus vieux rêves de l’homme… Mais tout le monde n’est pas d’attaque pour sauter d’un avion à 5 000 mètres au-dessus du sol !

>> Embarquez en train direction la Normandie ou la Bretagne pour tester le simulateur de vol 

© AlenaPaulus

Ces souffleries promettent de reproduire la sensation du saut en parachute dans un environnement maîtrisé et avec un encadrement professionnel… pour le quart du prix d’un saut classique. C’est idéal pour se mettre en jambes avant de sauter pour de bon.

Pour pratiquer : AirFly (Normandie et Bretagne), à partir de 45,99 € ; iFLY (Paris XIXe, Lyon, Marseille), à partir de 49,90 €.

Les improbables : vous n’y auriez pas pensé

Beaucoup de sports ont été adaptés en version indoor, parfois de façon inattendue. On trouve par exemple une piste de ski indoor dans l’Est. De la même façon, l’Accrobranche, qui permet de jouer les rois de la jungle en sautant d’arbre en arbre, existe à présent en version urbaine. L’on peut également faire du canyoning en intérieur : idéal pour prendre l’eau… tout en restant à l’abri. Quant aux parcs à trampolines, de plus en plus nombreux, ils s’inspirent du parkour, cette discipline acrobatique qui se pratique en ville, et sont appréciés des skieurs, des skateurs et des gymnastes qui ont besoin de répéter des mouvements avant de les appliquer dans leurs disciplines respectives. Bref, l’intérieur est désormais un lieu de découverte aussi vaste que la nature !

>> Pour pratiquer le ski dans la nature, découvrez les stations de ski accessibles en train

© M_a_y_a

Ski indoor : Snowhall d’Amnéville. Ouvert tous les jours sauf le lundi, à partir de 16 €.
Accrobranche urbain : Urban Parc d’Alès, du mercredi au dimanche, à partir de 11 h, 12 €.
Canyoning couvert : Vesúbia Mountain Park, à Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes). Canyoning à partir de 17 €, planning en ligne.
Parc à trampolines : Trampoline Park, à Angers, au Mans, à Lille, à Reims, à Strasbourg, entre autres. Du lundi au samedi, de 10 h à 22 h, à partir de 8 €.

Les vagues artificielles : où pour surfer indoor ?

Si l’on ne devait retenir qu’une tendance indoor, ce serait celle-ci : les vagues de surf artificielles. De nombreuses « piscines » de surf existent déjà, à tel point qu’on a un moment pensé que les jeux Olympiques de Tokyo puis ceux de Paris accueilleraient l’épreuve de surf dans un bassin artificiel… Mais ce ne sera finalement pas le cas. Reste que ces bassins, prisés des professionnels, sont bien développés en France. Certains reproduisent des vagues proches de celles que l’on trouve en mer, d’autres sont plus adaptés aux débutants, qui veulent s’essayer au surf sans trop se mouiller.

>> Pour pratiquer le surf dans la mer, découvrez les 10 meilleurs spots de surf en France

© Bicho_raro

Wave Surf Café : à Bordeaux et à Perpignan. Ouvert tous les jours de 10 h à 21 h, à partir de 13,50 €.
The Glassy House : à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, en Vendée. Ouvert tous les jours de 13 h à 19 h, à partir de 38 €.
Wave Island : à Monteux, en Provence. Du 30 mai au 8 septembre, à partir de 27,90 €.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi