Nos meilleurs spots de surf en Bretagne

Avec toutes ses plages ouvertes sur l’océan Atlantique, la Bretagne fait partie des meilleures régions du monde pour surfer. Débutant ou dieu de la planche, vous trouverez forcément votre bonheur dans notre sélection de ses meilleurs spots de surf.

  • Auteur

    Journaliste

  • Mis à jour le

    03/05/2019

  • Destination

    Mûr-de-Bretagne

Avec toutes ses plages ouvertes sur l’océan Atlantique, la Bretagne fait partie des meilleures régions du monde pour surfer. Débutant ou dieu de la planche, vous trouverez forcément votre bonheur dans notre sélection de ses meilleurs spots de surf.

>> Réservez votre train pour la Bretagne

surfeurs bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Sainte-Barbe - Morbihan

femme homme surf bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Sur ce spot près de Carnac, les vagues viennent se briser sur directement sur la plage. C’est ce qu’on appelle un beach-break et c’est l’idéal si vous vous apprêtez à grimper pour la première fois sur une planche. 

Les vagues sont longues, faciles à prendre, et en cas de chute vous avez peu de chance de vous faire mal sur le sable. Le mieux pour y surfer ? A l’automne ou au printemps, à marée montante avec un vent du nord-est.

Accès : Depuis la gare d’Auray, prendre le bus ligne 1 direction Betz et s’arrêter à Plouharnel - Place de Gaulle.

Primel-Trégastel - Finistère

surfeurs fleurs bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Peu de rocher, de belles vagues et généralement pas trop de monde : Primel-Trégastel est un excellent spot pour débuter le surf si vous êtes dans le nord de la Bretagne, près de Perros-Guirec. 

Entraînez-vous seul, avec des potes ou en rejoignant l’une des écoles de surf comme la Ponant Surf School. Oh, et allez-y à n’importe quel moment de l’année ! L’idéal reste d’attendre la marée haute et un vent du sud pour se lancer.

Accès : Depuis la gare de Morlaix, prendre le bus ligne 20 direction Plougasnou et s’arrêter plage de Trégastel

Saint-Tugen - Finistère

surfeurs vague bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

A l’extrémité ouest de la Bretagne non loin de Quimper, Saint-Tugen est un spot extrêmement réputé autant pour le surf que le bodyboard. Vous trouverez dans ce bout du monde des tubes à la pelle mais mieux vaut avoir un bon niveau pour s’y aventurer.

La houle est forte et les vagues sont souvent trompeuses. Si vous êtes quand même bouillants, allez-y plutôt à marée haute avec un vent de nord/nord-est.

Accès : Depuis la gare de Quimper, prendre le bus 52B direction Pointe-du-Raz et s’arrêter à Esquibien - Sainte-Evette Embarcadère.

 

Pointe des Kaolin - Morbihan

surfeur bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Alors comme ça on aime la grosse houle et les vagues VRAIMENT impressionnantes ? Voilà le spot qu’il vous faut, à seulement dix kilomètres de Lorient dans le Morbihan

Le vent domine depuis l’Ouest et donne des sensations bien cool sur cette pointe avec quelques très bons tubes. Un conseil au cas où : si vous vous faites surprendre par la puissance des vagues, sortez par le côté du gauche du spot.

Accès : Depuis la gare d’Echanges de Lorient (juste à côté de la gare SNCF), prendre le bus 31 en direction de Ploemeur – Le Courégant. Descendre à cet arrêt.

La Côte Sauvage de Quiberon - Morbihan

Bretagne rocher océan
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Toujours dans le Morbihan, du côté de Vannes c'est du côté de la presqu'île de Quiberon qu'il faut aller pour surfer ! Si à Plouharnel, les débutants s'en donneront à cœur joie sur l'immense plage de sable fin, les plus aguerris préférerons la Côte Sauvage, considérée comme l'un des plus beaux spots de surf du Morbihan !

Si on se concentre sur la Côte sauvage, sur seulement 2 km de long, on trouve non pas un, ni deux, mais quatre spots de surf ! Si port Bara est le plus accessible, vous trouverez à Port Blanc un ascenseur le long de la falaise ! Attention, la baignade y est interdite, et il faut une licence de la Fédération Française de Surf pour y surfer.

Accès : depuis la gare d'Auray, deux solutions s'offrent à vous en fonction de la période : En été, prenez le Tire-Bouchon, navette ferroviaire qui relie Auray à Quiberon. De septembre à juin, prenez l'autocar N°1 Auray-Carnac-Quiberon, au départ de la gare d'Auray, comptez 45 minutes. 

 

La Mauvaise Grève - Finistère

surfeuse bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Voilà en quelque sorte le boss de fin des spots de surf bretons, caché tout au nord du Finistère. Très technique, avec des vagues de roche puissantes à marée hautes (un reef break), il procure des sensations vraiment très intenses. 

Mais attention aux fonds de rochers et de coraux et aux courants instables pour ne pas finir le corps en miette ou à la dérive. Bref, La Mauvaise Grève se réserve aux très bons surfeurs !

Accès : Depuis la gare de Morlaix,prendre le bus 29 direction Roscoff et descendre à Saint-Pol-de-Léon - Ti Kastelliz. Puis prendre le bus 25 en direction de Lesneven et descendre à Sibiril – Château d’eau.

La Torche - Finistère

surfeur et sa planche bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Avec sa longue plage de sable blanc, La Torche est le spot de surf incontournable de Bretagne à environ 30 kilomètres de Quimper. Il s’adapte aussi bien aux débutants qu’aux surfeurs confirmés.

Globalement, les vagues sont longues et hormis un courant parfois un peu fort, il n’y a pas de difficultés particulières (d’autant que la plage est surveillée). A éviter quand même en été à cause de la sur-fréquentation.

Accès : Depuis la gare de Quimper, prendre le car 56A en direction de La Torche. Descendre à cet arrêt.

Le Sillon - Ille-et-Vilaine

surfeur rouleau bretagne
© Fabien Voileau Les Others OUI.sncf

Classée troisième plus belle plage de France, le Sillon se trouve à seulement quelques centaines de mètres du centre-ville de Saint-Malo. Voilà pourquoi il est préférable d’y surfer plutôt au printemps ou en automne, la plage étant généralement saturée l’été. 

Hormis ce point, le spot est très agréable avec de belles et longues vagues pour s’amuser entre potes. Même quand la marée est haute, aucun danger n’est à craindre.

Accès : Depuis la gare SNCF, remonter à pied l’avenue Anita Conti puis poursuivre sur l’avenue de Moka (15 minutes de marche).

Cet article vous a plu ? Partagez-le !