... qui se découvre à pied

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    22/04/2016

  • Destination

    Baie aux Huîtres

C’est à pied qu’il faut découvrir cette île, admirer son lagon, plus étendu que Rodrigues elle-même, à pied qu’il faut gravir les roches en bordure de côtes, admirer le vol du solitaire et du paille-en-queue [oiseau blanc], à pied encore qu’il faut repérer le frigitaire et tant d’autres arbres à fruit.

Le prix Nobel de littérature, Le Clézio, résume ainsi le bonheur de ce paysage : « Tout est là, immobile depuis tant d’années, immobile pour l’éternité, semble-t-il, comme si les pierres noires et les buissons, les vacoas, les aloés, tout avait été disposé là pour toujours (…) »

Ici, le flâneur prend ses chaussures de marche et parcourt la côte de Mourouk à Pointe Coton par exemple. Il s’arrête dans un petit restaurant de la ville pour déguster un poisson et une salade de cono-cono [petits coquillages] servis avec un assortiment de légumes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !