Randonnée sur l'archipel des Ebihens
Vue sur l'archipel des Ebihens, Bretagne
Journaliste

18 hectares de sable et de terre où une randonnée équivaut à une balade suspendue dans le temps. Pour découvrir ce lieu coupé du continent, inutile d’emprunter une embarcation. Vos jambes suffisent ! Au départ de la pointe du Chevet ou de la plage du Rougeret, lorsque le coefficient de la marée est supérieur à 50, la traversée à pied est rendue possible pendant certaines heures.

Et si vos connaissances sur la mer sont limitées, pas de panique ! L’office de tourisme de Saint-Jacut-de-la-Mer vous indiquera les bons moments pour entreprendre la traversée sans risquer d’être surpris par les eaux.

Une faune et une flore précieuses

Comptez entre 20 et 30 minutes de marche avant d’atteindre la partie sud de l’île des Ebihens, la plus vaste de l’archipel. Une fois sur place, n’oubliez pas que l’île est une propriété privée. Seules les plages ainsi que le sentier central balisé sont autorisés aux touristes.

Vous pouvez marcher jusqu’au nord de l’île (environ 30 minutes là encore) en profitant de son microclimat agréable et d’une flore haute en couleurs – mais attention à ne rien cueillir : les espèces présentes sont pour certaines protégées. Sur votre chemin, vous croiserez également une tour Vauban, vestige intact du 17ème siècle, trônant fièrement parmi la végétation environnante.

Arrivé à l’extrémité nord de l’île, la vue est à couper le souffle. S’y dessine à l’horizon par-delà une mer bleu émeraude – lorsque le soleil répond présent – le château de Fort la Latte et la pointe de Cap Fréhel. On y distingue aussi le ballet des bateaux allant et venant du port de Saint-Malo, entre les ferrys, les navires de pêche et de croisière.

Des étoiles plein les yeux, vous pouvez à présent regagner Saint-Jacut-de-la-Mer. Repartez de préférence 1h30 après votre arrivée sur l’île et la basse mer. Et pas d’inquiétude si vous n’y parvenez pas. Vous pouvez toujours patienter jusqu’à la prochaine marée basse ou utiliser la borne de secours en cas d’urgence. Sachez toutefois qu’il est interdit de passer la nuit sur l’île.

L’archipel est composé d’autres îlots plus petits que l’île des Ebihens, aussi accessibles à pied dans certains cas de marée basse. Leur visite peut être soumise à certaines restrictions, comme la réserve ornithologique de l’îlot de la Colombière qui accueille des colonies de Sternes d’avril à octobre.

La randonnée aux flambeaux

Chaque été, l’office de tourisme de Saint-Jacut-de-la-Mer organise une randonnée aux flambeaux sur l’île des Ebihens. Précédée d’un fest-noz avec des jeux et de la restauration, le départ s’opère vers 21h30. La randonnée est gratuite mais l’achat du flambeau (sans obligation) est fixé à 3€. Cette année, elle se tenait le samedi 23 juillet. Il vous faudra donc patienter jusqu’à l’année prochaine pour vivre ce moment !

Et pour les autres…

Mais si la marche n’est pas vraiment votre tasse de thé, l’archipel des Ebihens peut quand même vous séduire avec ses plages, aussi agréables pour se baigner que pour s’adonner à la pêche à pied !

La Bretagne

Actualités, événements, visites, sorties, balades, bons plans... Toutes nos idées pour un week-end réussi en Bretagne !