Slow tourisme : ces villes lointaines accessibles en train

Découvrez Venise, Alicante, Vienne ou Berlin – vue du train – en prenant tout votre temps.

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    03/01/2020

  • Destination

    Venise

Sensible à l’environnement ? Envie de voyager différemment ? Choisissez le train, même pour les longs déplacements. À vous les longs trajets propices à la méditation …

Top des villes lointaines accessibles en train :

© iStock - Oleh_Slobodeniuk

Voir Venise… (environ 9 heures de trajet depuis Strasbourg et 10 heures depuis Paris)

Gondoles, canaux, Rialto… Tout ce qui fait le charme de la Cité des Doges s’atteint aussi en train ! Une fois sur place, oubliez ce que les quelque 28 millions de touristes annuels ont choisi de visiter, et rendez-vous plutôt vers les endroits les plus atypiques de la ville.

Au programme : la plage… Celle de l’île du Lido, jolie station balnéaire qui s’étend sur douze kilomètres. Pour vous y rendre depuis le centre, passez par les transports publics ACTV, dont les lignes de liaison Giracittà, le long du périmètre externe de la ville, mènent jusqu’au Lido (lignes 3, 5.1, 5.2 et 6).

>> Réservez vos billets de train pour Venise

Le pont du Rialto sur le Grand Canal - © iStock - mammuth

À découvrir également ? Le Musée d’art de la Punta della Dogana, cette ancienne douane maritime aujourd’hui transformée en musée (la vue sur le Grand Canal, de la promenade extérieure, vaut à elle seule le détour).

Et ne partez pas sans avoir déambulé dans la Pescaria : le marché aux poissons situé au bout de l’île du Rialto. Le mieux : vous y rendre tôt le matin, à l’heure où le poisson est encore frais. Plus les heures passent, plus l’endroit se vide, non seulement de sa marchandise, mais aussi de son ambiance. Andiamo !

>> Nos adresses de restaurants avec vue à Venise

Destination Alicante ! (environ 10 heures de trajet depuis Toulouse et 13 heures depuis Paris)

Envie de passer un week-end dans cette petite ville portuaire au sud-est de l’Espagne ? Bonne nouvelle, Alicante est accessible en quelques heures de train… Dans la check-list des hotspots à visiter : le quartier de Santa Cruz. Difficile d’accès (attention, pas de poussette ni de fauteuil roulant), il s’élève au fil des nombreux escaliers et révèle, à son sommet, l’ermitage de Santa Cruz, un édifice datant du XVIIIème siècle. À noter : quelques escaliers permettent de grimper encore plus pour découvrir un magnifique point de vue sur la ville.

>> Réservez vos billets de train pour Alicante

Vue sur Alicante - © istock - holgs

De là-haut, vous verrez peut-être l’île de Tabarca, un véritable petit coin de paradis, longue de 1 800 m (départ du port d’Alicante et trajet d’une heure). A priori, inutile d’y dormir (la visite se fait dans la journée), mais pensez à commander sur place la spécialité locale, le caldero : un poisson frais avec pommes de terre et riz à l’aïoli.

Dernière étape de votre séjour espagnol : un stop au Musée d’art contemporain – MACA –, où sont préservées et présentées des œuvres de Picasso, de Dalí et de Miró. Un des bons plans de la ville à connaître, car l’entrée y est gratuite.

>> Suivez notre itinéraire au coeur de l'Espagne

Bon voyage à Berlin ! (environ 13 heures de trajet depuis Marseille et 8 heures depuis Paris)

Dans les destinations qui matchent très bien avec le déplacement en train, il y a aussi… Berlin ! Là-bas, ne manquez pas de vous rendre au Reichstag, non seulement pour admirer le travail de Norman Foster, qui a imaginé son dôme de verre, symbole de la réunification de l’Allemagne, mais aussi pour profiter d’une incroyable vue sur la ville. Pensez à réserver une table au Dachgartenrestaurant pour y déjeuner ou prendre un thé en terrasse, tout en haut de l’édifice.

Une fois redescendu sur terre, offrez-vous un break au zoo ! La ville en compte deux, mais notre préféré est celui de Berlin-Friedrichsfelde, à l’est de la ville (l’autre est à Tiergarten, et nettement plus petit). Le parc est tellement grand (160 hectares et plus de 8 000 animaux de 650 espèces différentes !) qu’il faut prévoir plusieurs heures de visite…

>> Réservez vos billets de train pour Berlin

Vue sur Berlin - © iStock - bluejayphoto

Pour terminer, Arkonaplatz : un parc en bordure du quartier de Mitte qui, le dimanche, se transforme en marché aux puces. Et si vous voulez chiner davantage, remontez vers l’autre flea market, plus grand, de Mauerpark, juste au nord de Arkonaplatz.

>> Découvrez notre sélection des meilleurs clubs à Berlin !

Tous à Vienne ! (environ 13 heures de trajet depuis Lyon et 11 heures depuis Paris)

La capitale autrichienne vous semble loin ? Détrompez-vous ! Et sautez dans le train… En quelques heures, vous serez en immersion complète dans cette ville au passé impérial, où souffle aujourd’hui un petit vent de nouveauté.

Sur place, prenez la direction du MuseumsQuartier, le quartier des musées, pour découvrir le Mumok, le plus vaste Musée d’art moderne et contemporain en Europe centrale (bookez la visite guidée, le samedi ou le dimanche à 14 heures, pendant une heure, et testez le workshop spécial peinture, sérigraphie ou photographie pour réveiller l’artiste qui sommeille en vous !).

>> Réservez vos billets de train pour Vienne

Opéra de Vienne, Autriche - © iStock - benedek

Pour une pause feel-good ? L’une des meilleures adresses de la ville, c’est au Café Phil : un café à la déco très cool (au 10, Gumpendorfer Straße) qui fait aussi office de librairie. En journée, on y bouquine au chaud, et le soir, des concerts y sont organisés…

Dernière étape : le Prater ! Si autrefois Sissi impératrice s’y promenait ou y montait volontiers, aujourd’hui, cet ancien domaine de chasse des Habsbourg est plutôt le théâtre de multiples attractions : la Grande Roue, haute de 65 mètres et érigée en 1897, à l’occasion du cinquantième anniversaire du règne de l’empereur François-Joseph, mais aussi le musée Madame Tussauds, le très gourmand Chocolate Museum Vienna ou encore 250 manèges (à tester : le Turbo Boost, les montagnes russes Boomerang, l’Ejektion Seat, le Schwarze Mamba et le Space-Shot ou la Tour du Prater et ses chaises volantes à 117 mètres de hauteur). L’astuce, s’il fait beau et chaud : allez vous rafraîchir dans le manège aquatique Aqua Gaudi.

>> Top 10 des incontournables à Vienne

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi