Top 3 des randonnées pour profiter de l'air marin à Calais

Envie de prendre l’air, de s’oxygéner ? Pourquoi ne pas programmer un weekend à Calais, dans le nord ! L’air marin va vous tonifier et les randonnées à faire sont à couper le souffle. Voici notre sélection testée pour vous. 

  • Sandrine David

    Auteur

    Rédactrice

  • Mis à jour le

    10/05/2019

  • Destination

    Calais

Calais réserve de belles surprises aux amateurs de randonnée. En 1h36 de train depuis Paris, offrez-vous un grand bol d’air ! La lumière si particulière de la Côte d’Opale rend les balades incontournables. Voici un top 3 de randonnées à faire en famille, pour les plus sportifs ou pour les passionnés de nature. 

3 randonnées pour profiter de l'air marin à Calais

Environs de Calais plage - © Photononstop - Philippe Turpin

Réserve naturelle du Platier d’Oye

Bruant des neiges - © Istock - JuhaSa

La réserve naturelle nationale du Platier d’Oye se trouve entre Calais et  Gravelines, sur 391 hectares. Cet espace préservé s’est transformé au fil des siècles par l’action du vent, du sable et de la mer. Dunes et prairies humides accueillent une faune et une flore riches. C’est la première halte française pour les oiseaux migrateurs dans leur périple hivernal. C’est aussi un de leur espace de prédilection pour venir y nicher.

Peut-être y verrez-vous des bruants des neiges ou encore des linottes à bec jaune. Ne soyez pas surpris non plus de voir des bovins et poneys Highlands ou des moutons Shetlands. Le site est entretenu par un éco-pâturage et ces espèces, adaptées au climat, sont présentes ici.

La boucle du platier est une randonnée typiquement familiale, facile et agréable de 5 km. Les sentiers sont balisés. Elle débute au parking de la Réserve – maison de la Dune. Prenez la direction de l’observatoire principal qui offre un point de vue sur les prairies humides. Poursuivez vers la plage de l’Abri côtier. Suivez ensuite le GR du littoral qui longe et surplombe la côte en traversant la réserve naturelle. Pour finir la boucle, tournez à droite vers l’observatoire à lapins et revenez à la maison de la dune pour profiter de l'exposition du moment.

>> Après votre rando, partez sur les traces de la dentelle de Calais

Les forts de Calais et sa plage

Les chalets calaisiens - © Photononstop - Philippe Turpin

Depuis la jetée ouest de la plage de Calais, vous pouvez réaliser un parcours d’une dizaine de km. Entre histoire et nature, vous découvrez quelques forts jalonnant la côte, la beauté presque sauvage de la côte et de ses dunes.

Longez la plage de Calais en laissant la mer sur votre droite. Vous longerez des chalets, de Calais à Blériot-Plage, permettant aussi de s’abriter les jours de grand vent. Une dune se démarque. Elle portait autrefois un poste de surveillance aujourd’hui « mangé » par la mer qui avançant, déplace le sable.

Les blockhaus aussi, vestiges tristes d’un passé douloureux sont ensevelis. Le Fort lapin se discerne entre les dunes. Un peu plus loin, les dunes du Fort Mahon sont une protection naturelle contre l’avancée de la mer. Poursuivez jusqu’au sémaphore et revenez par le GR du littoral en poussant jusqu’au Fort Risban. N’oubliez pas de vous renseigner sur les heures de marées, la randonnée débute par la plage !

>> Partez découvrir notre itinéraire culturel à Calais

Le Cap Blanc-Nez

Falaises du Cap Blanc-Nez - © Photononstop - Dutton-Colin_sime

Les falaises de craie du Cap Blanc-Nez dominent le détroit du Pas-de-Calais. D’une hauteur de 135 m, cette paroi impressionnante accueille des colonies d’oiseaux dont des goélands et des fulmars boréaux. Ce lieu, classé « Grand site de France » offre une randonnée incontournable par la démesure du site.

La Deuxième Guerre mondiale a laissé, ici aussi, sa douloureuse empreinte (tout comme la Première Guerre d’ailleurs, présente par l’obélisque « Dover patrol » ). Des trous de bombes, traces des bombardements anglais dans les pâtures environnants, autour du Mont Hubert, sont encore visibles.

Des pelouses calcaires uniques tapissent le haut de la falaise. Peut-être aurez vous la possibilité de voir des orchidées sauvages, de la gentiane amère et, si vous êtes vraiment chanceux, des faucons pèlerins. Longez la côte en surplombant les falaises. Par temps dégagé, vous apercevrez les collines anglaises de Douvres de l’autre côté de la Manche et la noria des bateaux qui la parcourent.

>> Après une bonne rando, rien de tel qu'un bon resto : notre sélection de bonnes tables à Calais

Cap Blanc-Nez - © Istock - Marc Bruxelle

Plusieurs départs sont possibles pour entamer cette randonnée à quelques minutes de Calais, dont un un peu plus long (8,5km), depuis l’église de Sangatte. La boucle de 6km, d’1h30 environ, avec dénivelé de + 137 mètres est le minimum recommandé !

Depuis le parking du Cap Blanc-Nez, dirigez vous vers le Mont Hubert en vous éloignant de la côte pour profiter de la vue sur le village d’Escalles et la baie de Wissant. Suivez le chemin boisé, sur votre gauche, saisissez la vue imprenable sur le détroit du Pas-de-Calais. Vous apercevez au loin les villes de Sangatte et de Calais. Continuez sur votre gauche pour prendre le GR 120. Poursuivez la boucle en longeant la falaise. Le repérage dans cette randonnée ne pose pas de problème. De quoi profiter pleinement du grand large qui s’offre à vous !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !