Un week-end à Strasbourg à moins de 200 euros, c'est possible

Vous cherchez un city-break à moins de 200 euros ? Alors partez découvrir Strasbourg le temps d'un week-end. 

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    18/10/2019

  • Destination

    Strasbourg

Strasbourg est une ville pleine de surprises et que l’on peut découvrir à petits prix ! Hôtel et musées bon marché, balades gratuites, découvertes insolites, restaurants authentiques… suivez notre guide pour un week-end à moins de 200 euros dans la « capitale de l’Europe ».

>> Partez à Strabourg en train

Vue sur la rivière Ill qui traverse Strasbourg
© Biosmotion - Aerial Cinematics

Voici nos plans pour découvrir Strasbourg avec un petit budget :

Jour 1, arrivée – Où est-ce qu’on pose ses valises ?

Le bon plan : loger pour moins de 70 euros dans un hôtel haut en couleur

En plein cœur de Strasbourg, l’EtC Hôtel vous accueille dans l’une de ses chambres modernes et colorées pour une nuit à prix très doux. Pour bénéficier des meilleurs prix, réservez assez tôt et évitez les périodes de sessions parlementaires.

© Istock - spyderskidoo
  • L’EtC Hôtel,
  • 7, rue de la Chaîne
  • 67000
  • Strasbourg
  • France
  • 03 88 32 66 60
  • Infos prix : Entre 52€ et 169 €

Jour 1, midi – À table !

Le bon plan : déjeuner à prix raisonnable chez le meilleur charcutier de la ville

Pour le déjeuner, direction la célèbre charcuterie Porcus. Rendez-vous au restaurant du premier étage pour y savourer la « knack » d’Alsace, la star des saucisses. Comptez 13,80 euros pour une paire de knacks avec garniture.

>> Découvrez notre sélection de restaurants strasbourgeois à moins de 10 euros 

© Philippe Trzebiatowski
  • Charcuterie Porcus
  • 6, place du Temple-Neuf
  • 67000
  • Strasbourg
  • France
  • 03 88 23 19 38
  • Horaire d'ouverture : Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 19h30. Fermé le dimanche et lundi

Jour 1, après-midi – En route pour une visite guidée

Le bon plan : découvrir la ville gratuitement (ou presque) lors d’une visite guidée

Pour faire connaissance avec Strasbourg, optez pour une visite guidée gratuite ou sur rémunération libre.

  • « Free tours » de Happy Strasbourg (rémunération libre).
  • « Local-trotters » : visites guidées gratuites de Strasbourg assurées par des bénévoles.
  • Et aussi : visite gratuite du Parlement européen (sur inscription).
© iStock-serts

Jour 1, soir – C’est l’heure du dîner

Le bon plan : se régaler dans une authentique winstub alsacienne

Pour le dîner, rendez-vous au mythique Au Pont Corbeau, une authentique winstub familiale (auréolée d’un Bib Gourmand Michelin), où l’on savoure le must de la cuisine alsacienne dans un décor traditionnel. Côté prix, les choucroutes garnies commencent à 17,70 euros. Notez que, le midi, il existe une formule à 13,80 euros.

 

© Istock - bhofack2
  • Au Pont Corbeau
  • 21, quai Saint-Nicolas
  • 67000
  • Strasbourg
  • France
  • 03 88 35 60 68
  • Horaire d'ouverture : Ouvert du lundi au vendredi de 12h00 à 14h30 et de 18h45 à 23h00, e dimanche de 18h45 à 23h00. Fermé le samedi

Jour 2, matin – Balade insolite pour découvrir les spots secrets de Strasbourg

Le bon plan : le guide par quartier pour découvrir Strasbourg autrement.

Pour un jeu de piste. Dans le quartier de la Grande Île, cœur historique de la ville, ne manquez pas la cathédrale Notre-Dame, chef-d’œuvre de l’art gothique, ou encore la maison Kammerzell, la plus ancienne de Strasbourg… Pour un jeu de piste insolite, cherchez les obus prussiens, vestiges des bombardements de 1870, qui sont encastrés dans les façades de certains bâtiments. On peut en voir au 12, place de la Cathédrale, au 7, rue du Vieux-Marché-aux-Poissons, au 1, place du Temple-Neuf et au 3, place Saint-Pierre-le-Vieux.

Vue sur l'Ill et la cathédrale de Strasbourg - © Istock - Kadri Oliver Alkan

Pour les Instagrammers. La Petite France est le quartier le plus pittoresque de la ville avec ses rues pavées, ses maisons à colombages comme celles du restaurant La Maison des Tanneurs, ses petits ponts… Ne manquez pas non plus la maison des Ponts Couverts, c’est l’un des spots les plus instagrammables de Strasbourg !

Quartier la Petite France, Strasbourg - © Istock - Tree4Two

Pour se croire à Berlin. Le quartier européen abrite les institutions européennes : le Parlement européen, la Cour européenne des droits de l’homme, le Conseil de l’Europe. Rendez-vous dans les jardins de la Cour européenne des droits de l’homme pour y découvrir un pan du mur de Berlin.

Le Parlement européen à Strasbourg - © Istock - ollo

Pour les fans de street art. La Krutenau, avec ses airs de petit village, est le spot branché et bobo de Strasbourg. Ici, le street art est roi : de nombreuses œuvres jalonnent le quartier. Une façon originale de découvrir Strasbourg sous un autre jour. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Strasbourg Street Art Map, une carte en ligne qui recense tous les artistes.

Jour 2, midi – Savourer le meilleur de l’Alsace

Le bon plan : goûter à l’une des meilleures flammekueches de la ville

On ne peut pas partir de Strasbourg sans goûter à la traditionnelle flammekueche cuite au feu de bois ! Parmi les adresses réputées, il y a La Petite Mairie, qui vous reçoit dans un cadre décontracté. Une valeur sûre pour déguster une excellente tarte flambée qui se vend à partir de 8 euros.

© iStock - iko636
  • La Petite Mairie
  • 8, rue Brûlée
  • 67000
  • Strasbourg
  • France
  • 03 88 32 83 06
  • Horaire d'ouverture : Du lundi au vendredi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h00. Fermé le week-end

Jour 2, après-midi – Place à la culture

Le bon plan : admirer les trésors des musées strasbourgeois pour trois fois rien

À Strasbourg, le tarif d’entrée des musées est fixé à 6,50 euros*. À ce prix-là, aucune raison de se priver. Il y a des musées pour tous les goûts et toutes les envies… En fonction du temps qu’il vous reste avant de partir, voici quelques musées incontournables.

  • Pour contempler les chefs-d’œuvre de la peinture espagnole (Le Greco, Goya…), ne manquez pas le musée des Beaux-Arts de Strasbourg.
  • Pour admirer un tableau de Sisley, le maître impressionniste du paysage, direction le musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS).
© Istock - Yuri Arcurs
  • Pour s’émerveiller devant une gravure de Dürer, le maître allemand de la Renaissance, rendez-vous au Cabinet des estampes et des dessins.
  • Pour découvrir toutes les facettes de l’œuvre du plus célèbre des illustrateurs alsaciens, c’est au musée Tomi-Ungerer que vous dirigerez vos pas.

*Sauf le MAMCS, dont l’entrée est à 7 euros, et le Cabinet des Estampes et des Dessins, qui est gratuit, mais sur rendez-vous.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !