Une nuit à Bâle

  • Anne Le Gal

    Auteur

    Indie-Guides.com

  • Mis à jour le

    31/07/2018

  • Destination

    Bâle

Trop sage Bâle ? Oubliez tout ce que vous croyez connaître de la ville… Bâle n’est pas qu’une ville d’art et de design. Facile d'accès en train, elle bénéficie aussi d’une vie nocturne très active. Suivez-moi d’une friche à l’autre, au cœur des nuits bâloises.

Mes adresses de l’apéro au petit matin :

  • Oetlinger Buvette
  • Flora Buvette
  • Sandoase
  • Holzpark Klybeck
  • Patschifig
  • Landestelle
  • Cantina Don Camillo
  • Zum Goldenen Fass
  • Säali
  • Fass Bar
  • Hirscheneck
  • Kaserne
  • Kaschemme
  • Cargo Bar
  • Renée Bar
  • Nordstern

Buvettes estivales

Des mois d’avril à septembre, toute bonne soirée à Bâle commence dans une buvette au bord du Rhin. Dès les premiers rayons de soleil, les buvettes ressortent transats et parasols.

 Les incontournables ? Oetlinger Buvette pour sa mise à disposition d’un barbecue, Flora Buvette pour ses bières artisanales locales et Sandoase pour sa plage urbaine.

  • Oetlinger Buvette, Unterer Rheinweg 104
  • Flora Buvette, Unterer Rheinweg 44
  • Sandoase, Westquaistrasse 75

>> A défaut d'avoir la plage, profitez des bords du Rhin

Friche culturelle

Sur les bords du Rhin se développe aussi l’une des initiatives les plus alternatives du pays. Le collectif ShiftMode a investi une zone portuaire à l’abandon dans le quartier de Klybeck et donné naissance à un projet culturel éphémère, Holzpark Klybeck.

 A y découvrir également : plusieurs restaurants et bars “pop-up”, comme Patschifig et Landestelle.

  • Holzpark Klybeck, Uferstrasse 40
  • Patschifig, Uferstrasse 40
  • Landestelle, Uferstrasse 35

Dîner sur le toit

Rendez-vous sur une autre friche de Bâle pour découvrir Cantina Don Camillo. Un restaurant d’influence méditerranéenne a ouvert au deuxième étage de la brasserie désaffectée Warteck. 

Pour y accéder, grimpez les marches du très contemporain escalier installé sur la façade. Et, l’été, profitez d’un déjeuner ou d’un dîner sur la terrasse sur le toit.

Cantina Don Camillo, Burgweg 7  

Quartier des noctambules

Prenez ensuite la direction du quartier de Matthäus, un des cœurs de la vie nocturne de Bâle, avec ses nombreux bars et clubs. 

De la rue, rien ne laisse deviner que le restaurant Zum Goldenen Fass cache à l’étage Säali, un petit club accueillant des DJ ouvert jusqu’à 4h du matin en fin de semaine. Pour boire un verre, découvrez également le Fass Bar voisin.

Zum Goldenen Fass, Säali et Fass Bar, Hammerstrasse 108

>> Profitez des meilleures adresses gourmandes de Bâle

Club légendaire

Plus au sud du quartier, rejoignez Hirscheneck. A la fois bar, restaurant, salle de concerts et club, Hirscheneck fait partie des adresses iconiques des nuits bâloises. 

Ouvert depuis 1979 et géré par un collectif militant, “Hirschi” a vu passer plusieurs générations de fêtards. Dans sa cave sont organisées quelques unes des meilleures soirées de la ville.

Hirscheneck, Lindenberg 23

Pour les mélomanes

Autour d’Hirscheneck, les adresses ne manquent pas pour les amateurs de concerts. Rendez-vous à Kaserne pour la qualité de sa sélection d’artistes alternatifs internationaux du moment, au très arty Cargo Bar ou au Renée Bar pour sa programmation musicale éclectique.

 A découvrir aussi (mais plus excentré) : Kaschemme et son ambiance underground.

  • Kaserne, Klybeckstrasse 1b
  • Cargobar, St. Johanns-Rheinweg 46
  • Renée Bar, Klingental 18
  • Kaschemme, Muttenzerweg

Clubbing sur l’eau

Nordstern a quitté l’impressionnant site de l'ancienne centrale d'électricité de Sankt Johann pour s’installer sur un bateau amarré au bord du Rhin. 

Mais l’esprit reste le même. Le club continue d’accueillir la crème des DJ electro et techno avec une attention portée à la qualité du sound system. Un incontournable pour tous les amateurs de clubbing.

Nordstern, Westquaistrasse 19

>> Réservez votre hôtel à Bâle

Cet article vous a plu ? Partagez-le !