Une nuit à Lyon

On ne vient pas à Lyon que pour son patrimoine, la Basilique de Fourvière, ses bouchons et ses traboules ! Dans le sillon du festival Les Nuits Sonores, la vie nocturne lyonnaise se dynamise. Itinéraire au cœur de la nuit dans la capitale des Gaules.

  • Anne Le Gal

    Auteur

    Indie-Guides.com

  • Mis à jour le

    01/03/2018

  • Destination

    Lyon

Mes bonnes adresses de l’apéro au bout de la nuit :

  • Le Dikkenek
  • Le Bieristan
  • Kraspek Myzik
  • Le Trokson
  • Bar des Capucins
  • La Triperie
  • Le Sirius
  • La Marquise
  • Le Sonic
  • Le Ninkasi Gerland
  • La Crise
  • La Gratinée
  • Le Sucre
  • L’Annexe
  • Le Petit Salon
  • Le Terminal Club

La Marquise, Lyon, France

Apéro “craft beer”

Lyon n’échappe pas à la tendance des bières artisanales et les bonnes adresses pour déguster la production locale et internationale ne manquent pas… Mes spots préférés ? Le Dikkenek à la Croix-Rousse pour sa sélection de bières belges et les citations du film accrochées aux murs, et Le Bieristan à Villeurbanne. L’endroit est certes excentré mais son agréable terrasse et sa sélection de bières locales valent largement le détour !

Le Dikkenek, 3 rue d'Austerlitz, Lyon 4e
Le Bieristan, 14 Rue Paul Lafargue, Villeurbanne

Village alternatif

Si vous faites étape au Dikkenek, profitez-en pour explorer les pentes de la Croix-Rousse, quartier aux airs de village aux racines férocement alternatives. Disquaire le jour, Kraspek Myzik se transforme en salle de concerts de poche la nuit. Le Trokson propose, lui, des concerts gratuits à forte teneur rock plusieurs soirs par semaine. Pour prendre votre dose de live, vous pourrez aussi vous arrêter aux Capucins ou à La Triperie.

Kraspek Myzik, 20 montée Saint-Sébastien, Lyon 1er
Le Trokson, 110 montée de la Grande-Côte, Lyon 1er
Bar des Capucins, place des Capucins, Lyon 1er
La Triperie, 22 rue Imbert Colomes, Lyon 1er

Trokson, Lyon, France

Péniches festives

Où se retrouvent tous les jeunes lyonnais la nuit venue ? Sur les berges du Rhône, où s’alignent les péniches. Les incontournables ? Le Sirius à l’ambiance survoltée et très étudiante et La Marquise pour les DJ sets soignés. Les plus aventureux quitteront l’effervescence des berges du Rhône pour rejoindre les bords de la Saône et s’encanailler au Sonic. Un incontournable pour tous les amateurs de rock et de musique underground !

Le Sirius, 4 quai Victor Augagneur, Lyon 3e
La Marquise, 20 quai Victor Augagneur, Lyon 3e
Le Sonic, 4 quai des Étroits, Lyon 5e

Le Sonic, Lyon, France

Brassage culturel

Autre adresse bien connue des étudiants lyonnais : Le Ninkasi a fait des petits depuis 1997 et a ouvert des adresses dans toute la ville. Mais la plus emblématique reste Le Ninkasi Gerland. Vous pourrez y déguster des bières artisanales maison et profiter d’une riche programmation de concerts et événements (blind tests, soirées dansantes, etc.) au Kao et au Kafé. Pour ne rien gâcher, nombre de soirées sont gratuites !

Le Ninkasi Gerland, 267 rue Marcel Mérieux, Lyon 7e

Ninkasi, Gerland, Lyon, France

Les restos des fêtards

Vous avez depuis longtemps laissé passer l’heure du dîner ? Pas de souci ! Lyon est une ville de gastronomes et vous trouverez de quoi vous rassasier à toute heure du jour ou de la nuit. A La Crise, pizzas et pâtes sont servies jusqu’à six heures du mat’ du jeudi au samedi. Mais le vrai repaire des noctambules est La Gratinée, où les fêtards peuvent engloutir des omelettes à prix copain (8,50 euros) jusqu’à sept heures du matin.

La Crise, 16 rue Ferrachat, Lyon 5e
La Gratinée, 18 rue Terraille, Lyon 1er

Un rooftop electro

Lyon est connu des amateurs d’electro au-delà des frontières de l’Hexagone pour Les Nuits Sonores. Pour retrouver un peu de la magie de cet excellent festival, rendez-vous au Sucre. Cet espace culturel, installé sur le toit d’une ancienne sucrière de La Confluence, est géré par l’équipe des Nuits Sonores. En plus de se targuer du titre de plus belle terrasse de la ville, le lieu peut aussi se vanter d’en être le meilleur club !

Le Sucre, 50 quai Rambaud

Le Petit Salon, Lyon, France

D’un club à l’autre

Les nuits sont trop courtes pour profiter de toute la diversité des clubs à Lyon ! Voici quelques conseils pour faire votre choix parmi les dizaines de clubs de la capitale des Gaules. A la recherche d’un club intimiste ? Testez l’Annexe, un club dans le club pouvant accueillir 250 fêtards au cœur de la boîte L’Imperial. Envie d’éclectisme ? Rendez-vous au Petit Salon dans le 7e. Amateur d’electro ? C’est au Terminal Club que ça se passe.

L’Annexe, 24 rue Royale, Lyon 1er
Le Petit Salon, rue de Cronstadt, Lyon 7e
Le Terminal Club, 3 rue Terme, Lyon 1er

Terminal Club, Lyon, France

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Vous aimerez aussi