Une nuit à Poitiers

Poitiers vit aussi la nuit ! Coucher du soleil sur un rooftop, concert dans un café solidaire, bar à bières, club electro : découvrez ma sélection d’adresses pour sortir à Poitiers.

  • Anne Le Gal

    Auteur

    Indie-Guides.com

  • Mis à jour le

    02/05/2017

  • Destination

    Poitiers

Mes bonnes adresses de l’apéro au bout de la nuit :

  • Le Rooftop
  • Le Plan B
  • Le Pince Oreille
  • Le Zinc
  • A Minima
  • Le Cluricaume
  • Le Caribou Café
  • La Fanzinothèque Moderne
  • The Room Club

Apéro sur un rooftop

C’est LE rendez-vous estival des Pictaviens : à l’heure de l’apéro, tout le monde se retrouve au Rooftop, posé sur le parvis du Théâtre Auditorium de Poitiers. Installez-vous dans un des confortables canapés ou sur un transat et regardez le soleil se coucher sur la ville de Poitiers. Ouvert jusqu’à 2h du matin tous les jours (sauf le dimanche), ce “skybar” accueille régulièrement des concerts et des DJ sets à la nuit tombée.

Le Rooftop,
6 rue de la Marne

Le rooftop, Poitiers, France

Un café solidaire

Le Rooftop est trop guindé pour vous ? Rejoignez Le Plan B, près de la gare. Lancé en réaction à une société de plus en plus mercantile (le plan A), ce café culturel et solidaire imagine son plan B. Vous pourrez y lire la presse militante, échanger un livre pioché dans leur bibliothèque, boire des bières locales et des vins naturels, assister à des concerts et débats… Pour ne plus être qu’un simple client mais un acteur du changement !

Le Plan B,
30-32 boulevard du Grand Cerf

Un dîner en musique

Mon bon plan pour dîner à Poitiers ? Le Pince Oreille, sans hésitation ! Certes, ce café-concerts est un peu excentré mais à 10 euros le plat avec une boisson et un concert, vous n’hésiterez pas à vous écarter un peu du centre-ville. Jazz, soul, funk, chanson française : la programmation est volontiers éclectique et plaira aux oreilles curieuses. Pour connaître les prochains concerts à l’affiche, consultez leur site web.

Le Pince Oreille,
11 rue des 3 Rois

Rock & bières artisanales

Amateurs de bonnes bières, votre prochaine étape pourrait bien être Le Zinc. De la rue, avec sa façade anonyme, rien ne laisse deviner ce qui vous attend à l’intérieur. De la déco steampunk et art déco faite des brics et de brocs de récup’ aux concerts et spectacles d’impro organisés dans la cave voûtée, tout détonne. Au bar, les bières artisanales coulent à flots pendant qu’on se laisse bercer par une playlist rock. Un incontournable !

Le Zinc,
196 Grand'Rue

Cœur de la vie nocturne

Le Zinc est également un excellent point de départ pour poursuivre la soirée ! Descendez la Grand’Rue. La vie nocturne pictavienne s’organise autour de cette artère très fréquentée par les noctambules. Mes adresses préférées ? A Minima pour ses cocktails et ses DJ sets electro et reggae, Le Cluricaume pour son ambiance chaleureuse de pub irlandais et ses lives et le Caribou Café pour vous prendre pour un trappeur canadien !

A Minima, 159, Grand’Rue
Le Cluricaume, 24 place Charles de Gaulle
Le Caribou Café, 7 rue de la Regratterie

A minima, Poitiers, France

Fort en décibels

Les fans de musique s’intéresseront, eux, aux activités du Confort Moderne. Cette salle de concerts iconique de Poitiers, actuellement en travaux, organise dans l’attente de sa réouverture des concerts hors les murs et dans la Maison du Chantier, construite pour l’occasion. Pour en savoir plus, passez à Fanzinothèque Moderne, espace éphémère occupé par la Fanzinothèque, le disquaire Transat et le Confort Moderne.

La Fanzinothèque Moderne,
158 Grand' Rue

Nuits electro

Pour danser jusqu’au bout de la nuit, vous n’aurez qu’à traverser la rue si vous décidez de passer votre soirée au Plan B ! La plus jeune des boîtes pictaviennes est aussi la plus pointue. Des grands noms de l’electro, comme Etienne de Crecy, Para One et Teki Latex, sont déjà passés derrière les platines. Egalement au programme : de régulières soirées hip-hop et disco et le très régressif rendez-vous mensuel 90’s vs 2000.

The Room Club,
37 boulevard du Grand Cerf

The Room Club, Poitiers, France

Cet article vous a plu ? Partagez-le !