Zurich, sur les traces de l'esprit Dada

  • La Rédaction OUI.sncf

    Auteur

    OUI.sncf

  • Mis à jour le

    18/10/2017

  • Destination

    Zurich

Esprit et ironie imprégnaient toutes leurs figures de style. Saviez-vous que le mouvement artistique Dada était né en Suisse, à Zurich, il y a 100 ans ? Suivez-moi pour une visite originale à Zurich, sur les traces de l'esprit Dada !

La naissance du mouvement Dada à Zurich

En 2016, la ville de Zurich fête les 100 ans de la naissance du mouvement Dada. Au début du 20ème siècle, la guerre, la famine et la mort sévissent en Europe. Zurich est alors perçue comme un havre de paix. Et pas seulement par les dadaïstes.

D’autres artistes comme Thomas Mann, James Joyce ou Stefan Zweig ainsi que des réfugiés économiques et des critiques politiques et intellectuels s'y sont exilés. Ici sont nées des maisons d’édition et une littérature de l’exil, en dépit de conditions très difficiles.

Que signifie Dada ?

De nombreux mythes circulent autour de ce nom peu commun. Peu importe d’où le groupe tire son nom, aujourd’hui Dada est synonyme d’art moderne, mystique et un peu fou. Les dadaïstes manifestaient contre les hiérarchies, les valeurs classiques et prônaient la déraison et l’irrationnel comme valeurs suprêmes.

Ils l’ont exprimé dans leurs manifestes et plus tard dans des collages, oeuvres plastiques et tableaux impressionnants. Le mouvement Dada déclara la guerre à l’expressionisme tout en étant le précurseur du surréalisme.

Qui sont les dadaïstes?

Le dramaturge Hugo Ball fut le « guide spirituel » des dadaïstes. Après avoir quitté Munich, il loua un espace avec sa future épouse Emmy Hennings dans le bistrot « Meierei », au numéro 1 de la ruelle Spiegelgasse. Il ouvre alors le Cabaret Voltaire, situé à l’étage, qui existe encore aujourd’hui. Pendant son exil, Lénine a vécu à seulement quelques mètres,

Le « Niederdorf » – comme on appelle aujourd’hui cette charmante partie de la vieille ville – avait à l’époque plutôt mauvaise réputation et était peu apprécié. Au Cabaret Voltaire, tous les artistes et invités ouverts aux nouveautés et voulant participer étaient les bienvenus. Tristan Tzara, Marcel Janco, plus tard également Walter Serner, Richard Huelsenbeck et Hans Richter furent tout d’abord des hôtes. Ils apportèrent très vite leurs propres idées et visions à la manifestation. Le mouvement d’artistes Dada était né.

Le mouvement Dada se développa ensuite en Europe et notamment en France avec André Breton, ou à New York avec Marcel Duchamp ou Man Ray.

Sur les traces des dadaïstes à Zurich

Le Cabaret Voltaire

Après les dadaïstes, le bâtiment connut plusieurs changements de propriétaires et dans les années 1950, la salle fut totalement réaménagée. En 2002, un groupe d’activistes fit tout pour éviter que ne soient créés des appartements de luxe dans la maison et pour maintenir la tradition dadaïste. Spiegelgasse 1.

Café Odéon

L’Odeon rappelle les grands cafés viennois. C’est là qu’intellectuels, artistes et hommes politiques se réunirent au début du 20ème siècle. Hormis les dadaïstes, Albert Einstein et Lénine y prirent leur café. Les dadaïstes ont rencontré ici Friedrich Glauser, l’habile auteur suisse de polars du 20ème siècle. Limmatquai 2.

Terrasse

Juste en face du Café Odeon se trouve encore aujourd’hui le Café de la Terrasse, aujourd’hui souvent appelé La terrasse. Ici aussi les dadaïstes rencontrèrent des artistes de même sensibilité.

Limmatquai 3.

Kaufleuten

La 8ème soirée Dada se déroula en 1919 au « Kaufleuten ». Ce fut une soirée légendaire avec semble-t-il quelques 1000 invités. Ce fut aussi la dernière manifestation officielle dadaïste à Zurich. Aujourd’hui encore, des artistes d’horizons très différents se succèdent au Kaufleuten. La maison est une oeuvre d’art avec sa cuisine expérimentale, son club et sa salle de concert.

Pelikanstrasse 18.

Zunfthaus zur Waag

C’est ici, en juillet 1916, qu’eut lieu la première soirée Dada. Aujourd’hui, le restaurant Zunfthaus zur Waag, ancienne maison de guilde, est connu pour son excellent « Zürcher Geschnetzeltes », un émincé de veau avec une sauce à la crème.

Münsterhof 8.

Zunfthaus zur Meisen

La 7ème soirée Dada fut également organisée dans une maison de guilde. Le Zunfthaus zur Meisen est un bâtiment rococo impressionnant directement au bord de la Limmat. Aujourd’hui, la maison avec ses superbes salles de fêtes est souvent utilisée pour des mariages et autres occasions spéciales.

Münsterhof 20.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !