Dans le sud-est de la France, en mer Méditerranée, la Corse s'entoure de paysages remarquables. Celle qui est surnommée, à juste titre, l' « île de Beauté » profite d'un climat chaud et ensoleillé une grande partie de l'année. Ici, on vient pour les plages, à la fois sauvages, intimes et époustouflantes. La gastronomie, les balades en montagne, le patrimoine historique et culturel séduisent tout autant. À vous les paysages dignes des plus belles cartes postales !

Inspirez-vous avant de partir en Corse

Voir tous les articles

Organisez votre échappée

Des hauts sommets aux plages de sable, en passant par les villes chargées d'histoire, la Corse se découvre avec passion. Pour vos randonnées, choisissez les sentiers du GR20. Découvrez les petites îles, comme celles de Lavezzi. De Bastia à Ajaccio, la capitale, de Calvi à Porto-Vecchio, la Corse s'explore de long en large. Ne manquez pas le golfe de Porto, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, ou encore le Vieux Port de Bastia. Côté musées, Ajaccio vous ravira avec la Maison Bonaparte et le musée Fesch.

Les bonnes raisons de partir en Corse

La haute saison en Corse débute dès le mois de juin et s'achève fin septembre. Juillet et août sont particulièrement prisés, les visiteurs arrivent en masse pour découvrir les charmes de la Corse. En juin, Calvi accueille un festival de jazz qui réunit de nombreux passionnés. Le climat doux en hiver permet de visiter les côtes en toute tranquillité. Sur les hauts sommets, plus frais, la neige s'invite souvent durant cette période, offrant aux skieurs de belles pistes à dévaler.

Frimez en société !

La gastronomie corse témoigne d'un terroir riche et varié. Charcuteries, fromages, viandes, miels, les spécialités sont nombreuses. Saviez-vous que durant la Rome antique, le miel corse servait à payer les impôts collectés par les Romains ? Il remplaçait alors la monnaie. Ce miel aux nombreuses vertus était particulièrement apprécié par les femmes romaines qui l'utilisaient pour leurs élixirs de beauté. Aujourd'hui, le miel corse est protégé et valorisé par le label AOC, appellation d'origine contrôlée. Il ne sert cependant plus à payer les impôts !